Accueil / Focus / La RATP bien sur ses rails avec Sunrock !

La RATP bien sur ses rails avec Sunrock !

| Eurosatory 2018 | Jacques Borde |

« Sunrock est fière d’avoir remporté l’appel d’offres pour l’armement de la RATP avec notre partenaire Croate, HS-Produkt devant l’autrichien Glock, le tchèque CZ, l’allemand HK & l’américain Sig Sauer. Reste à savoir qui allons nous encourager pour la grande finale ce week-end ? »
Extrait du communique de la société Sunrock, distributeur spécialisé dans les équipements dédiés à la défense & à la sécurité qui remporte le marché de l’armement pour le Groupe de Protection & de Sécurisation des Réseaux (GPSR) de la RATP.

Sunrock s’est vu confiée la fourniture des armes semi-automatiques de calibre 9mm et de leurs accessoires associés (chargeurs, étuis, nécessaires de nettoyage, portes-chargeur, etc.). En plus des armes et de leur accessoires, Sunrock prend également en charge la maintenance de ces armes et la formation initiale des formateurs.

Les munitions quant à elles seront fournies par la société Ruag Ammotec qui a remporté le lot des munitions pour cet appel d’offres.

Ce marché dont la livraison débutera en août 2018 et permettra d’équiper tous les agents du GPSR avant la fin octobre 2018.

Cette acquisition permettra aux agents du GPSR de patrouiller armés sur tout le réseau parisien et de faire face à une menace terroriste qui continue de modifier en profondeur la sécurité dans les lieux publics.

Sunrock a répondu à cet appel d’offres en 2017 avec la société italienne Radar pour les holsters et son partenaire Croate HS-Produkt pour les pistolets XDM (ces pistolets sont distribués sous la marque de Springfield Armory aux États-Unis).

HS-Produkt détient l’une des plus importantes et des plus modernes usines de fabrication d’armes de petit calibre en Europe. Cette usine, située à Karlovac à 45 minutes de Zagreb en Croatie, embauche 1850 personnes et produit 2.000 armes par jour. HS-Produkt équipe de nombreuses armées du monde et de services spécialisés, notamment l’armée et la police Croate.

Sunrock équipera donc les agents de la RATP avec un XDM-9 3.8, bien connu pour sa précision, sa robustesse et ses multiples sécurités : queue de détente, pédale de sûreté, sécurité aux chocs et sécurité au démontage.

Un autre avantage du XDM-9 3.8 est sa très grande capacité de chargeur de 19 munitions, soit 38 munitions par agent du GPSR (contre 30 en Police nationale). Le XDM-9 3.8 est la seule arme du marché offrant une telle possibilité.

Produit selon les plus hauts standards de qualités de fabrication, grâce à l’utilisation des dernières technologies, le XDM-9 3.8 est la dernière évolution d’une gamme déjà éprouvée. Il bénéficie de l’ensemble des améliorations issues du retour d’expérience des opérateurs du monde entier.

Le GPSR ayant pour principale mission d’assurer la sécurité des biens et des personnes sur l’ensemble du réseau RATP, Sunrock est fière de contribuer à renforcer la sécurité des agents de la RATP et par conséquence, la sécurité de tous.

| A propos de Sunrock

Sunrock est une PME française créée en 2007, spécialisée dans les systèmes de vision nocturne, les moyens d’illumination, l’armement et la protection balistique.

En 2010, Sunrock devient co-fabriquant du phare de combat Night Reaper CSWLTM. Sunrock rapatrie alors la fabrication du phare de combat Night ReaperTM en France afin d’en faire un produit « fabriqué en France » pour fournir l’ensemble des marchés européens. Sunrock est également le distributeur exclusif des armes HS-Produkt, Kriss et Dar pour la France.

L’entreprise, a su également innover sur le marché de la protection balistique en proposant des produits développés en collaboration avec ses partenaires et en assurant un service de qualité auprès de ses clients.

Sunrock, par un dynamisme et une rare opiniâtreté, a su devenir, malgré sa taille l’un des premiers fournisseurs d’équipements de protection balistique auprès du ministère français de l’Intérieur.

| Le grain de sel de BforBORDE

Seul bémol à ce tableau, il semblerait que les personnels du GPSR aient opté par une technique du rengainé de l’arme assez surprenante, bien qu’innovante.

En effet, afin d’éviter toute pression sur la pédale de sûreté, la procédure voudrait que le pouce de la main forte soit, alors, positionné à l’arrière de la culasse.

Geste, à mon humble avis, tout à fait inutile. Car :

1- de toute manière le rengainé se fait avec l’index le long du pontet, éloigné de la détente.
2- ce geste modifie la prise en main (grip) de l’arme. Or, tout geste (inutile ou pas) est une perte de temps.
3- si la pédale de sûreté non abaissée empêche tout tir accidentel, il en est de même pour l’index le long du pontet. Les deux mouvements devant être associés pour permettre d’activer la détente ?
4- en cas d’inattention (ça arrive aux meilleurs), tout tir le pouce positionné, par erreur, sur l’arrière de la culasse, vaudra aux distraits un (bien réel) passage aux urgences. Aie !

Ou comme le dit un de mes amis, de la sûreté (inutile) sur de la sûreté revient à moins de sûreté. Voire, parfois, plus de sûreté du tout.

Ces remarques (amicales) faites, félicitations aux personnels (de haute qualité) du GPSR qui ont, désormais, une arme à la hauteur de leur apostolat. Je sais, j’ai essayé la bête à plusieurs reprises !

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Un putsch politique

| Israël | Géostratégie | Malaassot | Questions à Moshé Feiglin | Dès qu’on ouvre …