Accueil / Focus / Arnaud Danjean : L’Homme (de l’ombre) qui parlait (sic) à l’oreille de(s) terroriste(s) ?…

Arnaud Danjean : L’Homme (de l’ombre) qui parlait (sic) à l’oreille de(s) terroriste(s) ?…

| France | Zoom | Jacques Borde & Jean Cuny |

Note de synthèse sur Arnaud Danjean, n°3 de la Liste LR aux Européenne, largement tirée de Faits & Documents n°462 (1er-15 février 2019). Une petite bio d’un homme de l’ombre ayant rejoint la société civile & la vie politique. Bio (en dix points) donc plutôt atypique, faisant de lui quelqu’un de mieux au fait de beaucoup de choses que la plupart des hommes politiques actuels. Mais, très en phase avec la ligne mondialiste de nos administrations successives.

Il n’est pas si courant que ça que nos hommes de l’ombre embrassent une carrière politique après celle passée dans les Renseignement. C’est, là, le cas du n°3 de la liste Les Républicains (LR) aux Européennes qui arrivent. Quelques éléments de la vie d’Arnaud Danjean – résumée arbitrairement, par la force des choses, en dix points – à qui son engagement au sein de nos Renseignements, aura fait rencontré bien du monde. Et parmi eux, de sacré loustics.

1- Sciences-Po Paris 1992, 1993 DEA de Sciences politiques & Relations internationales sous la direction de Pierre Hassner. Opus où il théorise brillamment l’Après-Guerre froide & l’intervention de l’OTAN au nom du, ô combien controversé, droit d’ingérence.

2- entrée à la Direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE)1 le 1er novembre 1994.

3- novembre 1994. Après de nombreuse missions en Bosnie-Herzégovine à l’époque des Accords de Dayton, Arnaud Danjean est affecté comme chef de station à Sarajevo où il participe à la traque des chefs du camp patriote serbe : Radovan Karadžić et Ratko Mladić.

4- il devient avec Pierre Antoine Lorenzi l’officier traitant de… Hashim Thaçi. À rappeler, à propos de Hashim Thaçi, que celui-ci est l’actuel President të Republikës të Kosovës2 (depuis le 7 avril 201). En 1999, Thaçi participe à la fondation du Partia Demokratike e Kosovës (PDK)3, branche politique de l’Ushtria Çlirimtare e Kosovës (UÇK)4.

À savoir que, selon un rapport de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, Hashim Thaçi était à la tête du groupe criminel de Drenica, suspecté notamment de trafic d’organes prélevés sur des prisonniers, principalement serbes, entre 1998 et 2000. Les autorités kosovares, de leur côté, estiment ce rapport « infondé et diffamatoire ». Ou, en d’autres termes : que des menterie anti-kossovares !

Aux dires toujours du Conseil de l’Europe, Thaçi serait, de ce fait et/ou d’autres, « le plus dangereux des parrains de la pègre de l’UÇK ». Bigre !

En mars 1999, a lieu une rencontre au Centre Kléber entre Danjean, Lorenzi et Thaçi. Bernard Kouchner servant de caution politique à l’opération. Du coup, en 2008, Danjean aurait été l’un des invités personnels de Thaçi lors de la déclaration d’indépendance du Kossovo.

5- Danjean a accompagné Thaçi lors de sa visite à l’Élysée le 14 mars 2018.

6- Danjean a travaillé au Kossovo sous la direction de Kouchner. Aujourd’hui, il siège avec lui au conseil français de l’European Council on Foreign Relations, une structure de la galaxie Soros

7- il (Danjean) a été chef de poste en Suisse en 2002. Puis est retourné à Pristina comme conseiller politique de Javier Solana.

8- Arnaud Danjean a officiellement quitté la DGSE en 2005. Mais, comme disent bien des langues : le Renseignement quand on y rentre, c’est pour la vie.

9- en mars 2005, Arnaud Danjean rejoint le Quai d’Orsay comme conseiller chargé des Balkans et de l’Afghanistan au cabinet de Michel Barnier.

10- à partir de 2008, Arnaud Danjean intervient encore dans les Balkans via la société E2L Consulting pour le compte d’industriels. Et de décideurs locaux tel le Premier ministre du Monténégro, Milo Đukanović, longtemps dans le collimateur de magistrats, pour ses liens supposés avec le Crime organisé.

Sur ce point, les magistrats italiens, Eugenia Pontassuglia et Giuseppe Scelsi, ont estimé que Đukanović était bien « l’homme clé » d’une organisation mafieuse de 1994 à 2000 alors qu’il était chef du gouvernement du Monténégro. Un sacré multitâche le Milo !…

Et, en 2015, le réseau de journalistes d’investigation de l’Organized Crime & Corruption Reporting Project (OCCRP)5 a désigné Milo Đukanović « personnalité de l’année dans le domaine du crime organisé ».

Souhaitons donc à Arnaud Danjean, nécessairement réélu au Parlement européen vu sa place, des relations (sic) plus apaisées et moins hétérodoxes que celles qu’il à eu à connaître sous le harnois de la DGSE. Mais, comme disait Bismarck : Nachrichtendienst ist Herrendienst6

Notes

1 Soit le SR extérieur de la France depuis 1982, succédant au Service de documentation extérieure & de contre-espionnage (SDECE).
2 Ou président de la République du Kossovo.
3 Ou Parti démocratique du Kosovo.
4 Ou Armée de libération du Kossovo.
5 Ou Centre de coordination pour la prévention du crime.
6 Le Renseignement est un métier de Seigneur.

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Affaire Finkelkraut & le Nouvel antisémitisme !… [1]

| France | Kulturkampf | Ils ont dit | BforBORDE | Dans le Kulturkampf qui …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer