Accueil / Verbatim / Terreur takfirî Vs Monde (dit) libre : Les Chrétiens de plus en plus en 1ère Ligne. [1]

Terreur takfirî Vs Monde (dit) libre : Les Chrétiens de plus en plus en 1ère Ligne. [1]

| Guerre Vs DA’ECH | Questions à Jacques Borde |

Certains l’assument (DA’ECH notamment), d’autres non ou à reculons (l’administration Macron, mais la présidence italienne également…) : un Kulturkampf, doublé d’une guerre dans merci, sont bien en cours contre la Chrétienté de par le vaste monde. Ce de manière de plus en plus violente & répétée. Un modus operandi, qu’ignorent, en toute connaissance de cause, les esprits munichois de la planète, marqué d’une implacable montée aux extrêmes clausewitzienne. L’étonnant, dans cette histoire, est que les plus tenaces (à quelques exceptions) à s’opposer à cette géhenne sont nécessairement pas chrétiens & que, en revanche, de l’autre côté de la barricade, se détachent, peu à peu, l’ombre d’une gauche financiarisée renouant de plus en plus ouvertement avec son antisémitisme des années noires de l’Europe. Épisode 1.

« Observez ces réactions indécentes face à l’incendie de Notre-Dame-de-Paris. Dans l’immense majorité, elles émanent de Français se disant musulmans. Comme si la haine de notre pays, était tapie dans leurs cœurs, et qu’elle profitait de la moindre occasion pour s’exprimer. Ils furent d’ailleurs, particulièrement invisibles lors des manifestations pour Charlie ».
Marie Ibn Arabi.

| Q. Le Sri Lanka, désormais ?

Jacques Borde. Bientôt 400 chrétiens tués le jour de Pâques, les Renseignements sri-lankais avaient averti d’une attaque islamiste imminente, et du recours des méthodes terroristes takfirî pendant l’attentat.

C’est, très exactement, ce qui s’est passé.

Mais, dans un premier temps, pas un media pour oser dire qu’il s’agissait d’un attentat islamiste. Mais le vice-président du Conseil & ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini1, est venu sauver le peu d’honneur qui reste encore à notre vieille Europe, catin fédéraste et décatie du Takfir, par son « La prière, la mienne, du gouvernement et de tous les Italiens, pour les morts innocents massacrés par les terroristes au Sri Lanka ».

Amen.

| Q. Justement, que sait-on des auteurs ?

Jacques Borde. On a déjà un nom : Zahran Hashim, identifié comme l’un des terroristes qui a participé aux 8 explosions qui ont touché le Sri Lanka et notamment Colombo, tuant 390 (bilan non-définitif) personnes et en blessant plus de 500.

Bizarrement, les media français (sic), fidèles à leur omerta DA’ECHienne, vont être les moins diserts sur le bonhomme. Certains osant même prétendre qu’aucun suspect n’avait encore été identifié.

Par ailleurs, une 9ème bombe a été désamorcé a l’aéroport de Colombo.

En France, les mêmes qui attestent, sans l’once d’ombre d’un commencement de preuve que Notre-Dame est un accident, essaient maintenant de nous faire croire que cette série d’attentats anti-chrétiens pourrait aussi bien être le fait de Bouddhistes ou d’Hindous radicaux2. Les seconds au prétexte de la guerre avec le Tamiḻīḻa Viṭutalaip Pulika (LTTE)3.

Cf. BFM-TV, à la pointe de l’info, comme d’hab, avançant (sans la moindre preuve mais on n’est pas BFM pour rien) la piste… bouddhiste car « des radicaux il y en a partout » (sic).

En clair, une fois encore, tout est fait pour sortir du champ du débat le fait religieux – pourtant dûment souligné par les autorités sri-lankaises, ce qui est, ad minimo, une forgerie médiatique – pour ne, surtout pas, nommer l’ennemi.

| Q. Et, ça fonctionne ?

Jacques Borde. Bof. Disons que la forgerie est de moins en moins prégnante. Ainsi, le député Joachim Son-Forget, viré de La République En Marche (LaREM), a fustigé, dès dimanche4 le silence de la communauté musulmane après les attentats anti-chrétiens perpétrés au Sri Lanka.

« Et là, en écho à Christchurch, les musulmans vont tomber le voile et aller à la messe en l’honneur des victimes des attentats au Sri Lanka, en disant “je suis chrétien”. Ha ben non en fait », a-t-il lancé sur Twitter.

Depuis, les faits et gestes des uns et des autres s’obstinent à lui donner raison.

| Q. Mais la piste islamiste ne fait aucun doute ?

Jacques Borde. Aucun. Mais, la doxa de notre cloaca mediatica maxima suit, de manière trop prévisible, le même chemin.

| Q. Lequel ?

Jacques Borde. Comme l’a dit une amie sur le Toile : « 99,99% des attentats commencent par Allah Akbar, et finissent par : ‘rien à voir avec l’Islam’ ».

Naturellement, au Sri Lanka on n’a pas ce genre d’œillères. L’Inspector-General of Police5, Pujith Senadhi Bandara Jayasundara, va aussitôt faire savoir urbi et orbi que, sur la foi d’informations « d’une agence de renseignement étrangère » il avait alerté ses services il y a dix jours en indiquant que le National Thowheeth Jama’athun (NTJ), identifié comme  lié au Tamil Nadu Thowheed Jamath (TNTJ)6 projetait « des attentats suicides contre des églises importantes et la Haute commission indienne ».

Peu sous les projecteurs, le NJT s’était fait connaître, courant 2018, en lien avec des actes de vandalisme visant des statues bouddhistes.

À se souvenir que c’est souvent comme ça que les pires choses commencent.

| Q. Un SR étranger. Lequel ?

Jacques Borde. À ce stade, aucune idée. FSB, CIA, MI6. Mais je vous fiche mon billet que si, d’aventure, il s’agit du Ha’Mossad Ley’Modi’in Ley Tafkidim Méyuh’Adim (MOSSAD)7, nous aurions droit dans nos cités de Charia à un décharnement de Çilisiounistes qui ont fait le coup.

| Q. Et le lien du NTJ avec des commanditaires ou des soutiens externes ?

Jacques Borde. Pour les autorités sri-lankaises, vu l’importance et la simultanéité des frappes, il y a forcément eu un apport extérieur.

« Nous avons du mal à voir comment une petite organisation dans ce pays peut faire tout cela (…). Nous enquêtons sur une éventuelle aide étrangère (au groupe) et leurs autres liens, comment ils forment des kamikazes, comment ils ont produit ces bombes », a, sur ce point, estimé le porte-parole du gouvernement sri-lankais, Rajitha Senaratne.

| Q. Repassons par Paris et Notre-Dame, la piste de l’attentat est-elle définitivement écartée ?

Jacques Borde. Il me semblerait particulièrement présomptueux d’affirmer une telle chose. Nous n’en sommes, et ça n’est pas moi qui le dit, qu’aux début d’un enquête dont les voix les plus officielles nous ont prévenu qu’elle serait longue.

Quant aux hypothèses, je relèverai, parmi d’autres, l’analyse de Jean Luc de Cabrières, qui nous dit ce qui suit « 

« … L’analyse des photos et vidéos (innombrables) témoignent de deux virulences de feu en éjection ( feu montant virulent) très délimité, comme sortant d’une torchère.
Ce qui est très typique du combustible pétrochimique ou gazeux et absolument inconnu du bois. D’autre part,
« Primo. Le bois ancien, très ancien, et particulièrement le chêne, émet une fumée très reconnaissable : celle du bois qui brûle : blanchâtre. (à rapprocher des fumées de vote papal au Vatican) Pas de fumées jaunes ni noires.
« Secundo. La seconde partie des fermes et du poutrage datait du XIIe-XIIIe siècle. Le bois se pré-fossilise en 4 à 5 siècles. Nous sommes devant un poutrage qui a donc presque un siècle de séchage avant son emploi + 700 ans. Ce qui donne 8 siècles.
« Je vous défie, et je défie quiconque de mettre un feu naturel et de voir s’enflammer un bois épais (plus 30 cm de circonférence) de plus de 2 siècles. Il ne brûle pas, mais, dans une grande chaleur, il se CONSUME, comme un charbon, car il en pris la propriété.
« Pour l’instant, je ne dis pas qu’il y ait attentat, mais obligatoirement la présence d’autres éléments ( peinture, plastiques, polymères, produits nitrés, dans les combles.
« Or que venaient-ils y faire dans les combles d’un monument du patrimoine lorsqu’on sait les soins affolants auxquels sont contraints les entreprises sélectionnées et agrées ? ».

En tout cas, un tel déroulé des faits cadrerait parfaitement avec les modi operandi terroristes, qu’il soit d’Al-Qaïda ou d’Al-Dawla al-Islāmiyya fi al-Irāq wa al-Chām (ISIS/DA’ECH)8.

| Q. Comment ça ?

Jacques Borde. Back to basics. Se servir des infrastructures locales et des moyens du bord.

Rappelons que pour le 11 Septembre, à défaut de chasseurs-bombardiers et de bombes, les proxys – majoritairement séoudiens, rappelons-le – de feu Oussāma Bin-Mohammed Bin-Awad Bin-Lāden, fondateur du Jabhah al-Islamiyah al-Alamiyah li-Qital al-Yahud wal-Salibiyyin9 & d’Al-Qaïda, ont tout simplement pris… l’avion !

Quant aux émules de DA’ECH, tout y passe : couteaux, poignard, feuilles10, voitures, camions (Nice). Donc, mettre le feu à un édifice chrétiens à l’aide de solvants et autres cadre tout à fait avec leur manière d’opérer…

Quant à la réalité de l’acte, c’est un autre sujet. À remarquer que la violence anti-chrétienne se propage sans guère de limites. Voir le Sri Lanka…

| Q. Six attentats au total ?

Jacques Borde. Non huit. Voire neuf, si l’on ajoute l’aéroport de Colombo, où l’engin n’ pas explosé. Six explosions ont dévasté trois hôtels et trois églises au Sri Lanka, en plein dimanche de Pâques. Prèss de 400 morts et 500 blessés, je vous le rappelle. Le bilan ne cessant de s’alourdir. Du coup, les Padamalgams (sic) commencent déjà a nous saouler sur les réseaux sociaux et dans les media, payés pour ça, il est vrai.

Au-delà, est-ce que la communauté internationale va s’émouvoir réellement et durablement de ce terrible attentat et en prendre la mesure ? N’est-il pas aussi épouvantable que celui de la mosquée en Nouvelle Zélande ? Allons nous entendre la compassion des organisations musulmanes de France et de Navarre ? Les musulmans du Sri Lanka porteront-ils le crucifix en signe de solidarité, comme des chrétiennes l’on fait en revêtant le voile pour manifester leur soutien aux musulmans Néo-zélandais ? Non bien entendu ! Et notre gouvernement si prompt à réagir lors de la commission d’actes islamophobes que dit-il ? Pas grand-chose, in fine. Le deux poids, deux mesures, s’installe.

Des Chrétiens aussi ! Et aussi loin…

[À suivre]

Notes

1 Par ailleurs, vice-président du groupe Europe des nations & des libertés.
2 Qui existent.
3 Ou Liberation Tigers of Tamil Eelam, en français Tigres de libération de l’Îlam Tamoul. Mais guerre finie depuis un bon moment.
4 21 avril 2019.
5 Chef de la police nationale sri-lankaise.
6 Qui a une présence en… France, le France Thowheed Jamath (FRTJ).
7 Ou Institut Central de Renseignements & des Opérations Spéciales, Mossad signifiant l’Institut).
8 Ou ÉIIL pour Émirat islamique en Irak & au Levant.
9 Front islamique mondial pour le combat contre les juifs & les croisés.
10 Hachoir de boucher.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

De Kissinger à Pompeo, de Trump à Pelosi : De quelques aspects de la weltsicht guerrière US [2]

| États-Unis | Géopolitique | Questions à Charlotte Sawyer & Jacques Borde | Nos amis …