Accueil / Actu / Le KAC : M4 + Remington 870

Le KAC : M4 + Remington 870

 | Armes| Cellule de mire | Bertrand Collom |

Depuis quelques temps déjà, je lis & apprécie les texte que Bertrand Colom sur Facebook. Pourquoi donc essayer de faire en moins bien ce que des gens plus qualifiés que vous font de manière excellente ? J’ai donc demandé à Bernard Collom, s’il m’autorisais à reprendre ses publications sur Bforborde. Ce à quoi il a aimablement consenti. Ce dont je le remercie confraternellement. Bonne lecture & bien sûr, allez donc le visiter en direct.

Bonjour la Cellule.

Pour celles et ceux de ma génération, et qui forcément sont allé voir le film Predator 1 au cinéma, il était impossible de ne pas marquer quelques secondes d’arrêt devant l’arme de « Billy », dont le M16 particulièrement impressionnant était en fait couplé à un fusil à pompe Mossberg ATP 6 !

Persuadé alors que ce montage n’était qu’un gadget d’Hollywood, destiné à augmenter le côté sensationnel de l’armement des acteurs, M203 et Minigun dont je n’aimerais pas porter dans le dos la dotation en munitions pour les longues secondes de tir, je n’y prêtais alors plus attention.

Puis un jour je suis retombé sur ce montage, mais cette fois c’était avec un Remington 870, couplé à divers M16A2 ou carabines M4.

Après quelques recherches, il apparu qu’en fait, l’Armée américaine utilise réellement de tels montages depuis approximativement les années 1985-1986.

Ils seront ensuite remplacés par les système actuels que nous étudierons ultérieurement, ne mélangeons pas tout.

La société Knight ‘ Armament Company Masterkey propose ce montage (le KAC), on utilise alors un Remington 870 en version courte en on en dépose la crosse.

Une fois installé, on utilise le corps du chargeur en place comme poignée pistolet avec la main forte, tandis que la main faible manœuvre la pompe.

Tout cela n’est pas très pratique ni ergonomique me direz-vous, et vous aurez raison, mais on arrive tout de même à effectuer une visée un tant soit peu précise, n’oubliez pas que le recul va vite se rappeler à votre bonne mémoire si vous tenez mal votre arme.

Je vous précise tout de suite que les crosses télescopiques en plastique un peu trop léger que l’on rencontre sur certaines M4 civiles actuelles ne vont pas du tout aimer le traitement à la longue, si vous épauler l’ensemble pour tirer.

Le Remington 870 court du montage mesure 43 cm de long, sa capacité est de 3+1 cartouches en 12/70, un conseil évitez le 12 Magnum…

Le poids ajouté à l’avant est de 2,600 kg (vide), autrement dit votre M4 est devenue une véritable enclume à manipuler car l’arme n’a plus aucun équilibre.

À l’origine, ce montage était destiné à ne pas réduire la puissance de feu du groupe de combat en affectant uniquement un fusil à pompe à un de ses membres, très utile dans certaines conditions, chargé à plombs, chevrotines puis aussi munitions spéciales destinées à l’effraction des portes d’entrée, car il ne faut surtout pas oublier que le 12, dans les Forces d’intervention, c’est aussi (et surtout souvent), pour de l’effrac !

Le soldat pouvait alors utiliser le Remington pour entrer dans un local par exemple et une fraction de seconde plus tard, ouvrir le feu en 5,56 x 45 à l’intérieur .

La diffusion de ce système a été très réduite, la polyvalence reste finalement très théorique au détriment d’une manipulation peu aisée .

On a retrouvé cette arme dans les mains de l’Armée US pour du maintien de l’ordre en Afrique au cours des années 1990, le canon de calibre 12 étant alimenté par des cartouches à balles « Gomme-cogne », le chargeur de 5,56 x 45 restant garni de munitions ordinaires si les choses venaient à dégénérer plus que prévu.

Pour celles et ceux qui posséderaient un M4 et un Remington 870, enlevez-vous tout de suite cette idée de la tête, à moins d’un montage particulièrement robuste proche de l’original, ça ne tiendra jamais… et vous allez endommager vos deux armes .

Par contre, vous auriez un succès terrible à votre stand de tir, juste avant de vous en faire probablement virer…

Bonne soirée à toutes et à tous.

© Cellule de Mire, https://www.facebook.com/groups/Cellule.Mire/.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

FA-259 Striker : Jérusalem & Prague reviennent en force dans l’aviation légère de combat

| Israël / Rép. Tchèque | Aviation de combat | Jacques Borde | Il n’est …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer