Accueil / Verbatim / Rome, seuls contre tous (UE, HCR) ! & après le 26 mai ?

Rome, seuls contre tous (UE, HCR) ! & après le 26 mai ?

| Guerre Vs DA’ECH | Questions à Jacques Borde |

La politique migratoire – pour raisonnée & raisonnable qu’elle soit : voir le nombre de naufrages épargnés – de Salvini, attire à l’administration Conte des salves incessantes de ses ennemis, qu’il s’agisse des ubuesques & ô combien inutiles usines à gaz onusiennes, que les tenants d’un Deep State italien, unissant sous la même ombrelle : vieilles rombières rescapées du naufrage l’a-démocratie chrétienne & cette gauche financiarisée prompte à se remplir les poches sur le sang de ces migrants lâchés en pleine mer par le Crime organisé immigrationniste. Une lice incessante que pourrait menacer, espérons-le, le verdict des Européennes du 26 mai 2019. Plus que quelques jours à attendre !…

« Dis te minorem quod geris, imperas »
(Romain, c’est parce que tu crains les Dieux que tu es le maître de la terre).
La Cité antique, Livre III : La cité, Chapitre XVI : Le Romain, l’Athénien, Fustel de Coulanges.

| Q. Salvini parle beaucoup et provoque, de ce fait, bien des réactions. Voir la position de l’église, qui a vertement critiqué le ministre italien de l’Intérieur pour avoir publiquement embrassé un rosaire. Tout ceci n’est pas embarrassant pour quelqu’un comme Salvini, dans sa quête des voix catholiques ?

Jacques Borde. Vous savez, en Italie, vous avez des crucifix dans toutes les administrations : la dernière fois que je suis allé à la Polizia municipale, le fonctionnaire qui m’a reçu avait au dessus de son bureau : deux crucifix, trois icônes. Ça ne gêne personne. L’Italie, fort heureusement, n’est pas ce soviet laïciste pro-wahhabî qu’est aujourd’hui la France.

Ensuite, faudrait-il encore que l’église parle d’une seule voix. Ce qui est loin d’être la cas…

| Q. Vous pensez à qui ?

Jacques Borde. À l’Évêque de Ventimiglia-Sanremo, Mgr. Antonio Suetta, qui, dans un récent entretien à Quotidiano.net, à dénoncé ce qu’il appelle un « multiculturalisme » visant à « affaiblir la matrice chrétienne de l’Europe ».

Quant au reproche fait à Matteo Salvini1, d’avoir publiquement embrassé un rosaire, Mgr. Suetta n’y voit pas malice, estimant de son « point de vue », ne trouver « nul blasphème ou irrespect dans le geste du ministre qui a fait profession de sa foi. Il parlait de l’Europe, a embrassé le rosaire et invoqué la bénédiction de Dieu et des saints. C’est parfaitement compatible avec la conviction [religieuse] qu’il dit avoir ».

Amen.

| Q. Et le HCR qui demande aux Européens de ne pas criminaliser ceux que vous appelez les ONG-corsaires en Méditerranée…

Jacques Borde. Foutaises et forgeries, rien d’autre.

Effectivement, le représentant du Haut Commissariat des Nations-unies pour les réfugiés (UNHCR) en Allemagne, Dominik Bartsch, s’est fendu d’un communiqué aussi larmoyant que mensonger, prétendant que « … les restrictions juridiques et logistiques doivent être levées, car des dizaines de milliers de personnes doivent leur vie aux efforts des organisations non gouvernementales (ONG) ». Et, de ce fait « Les pays de l’UE doivent de toute urgence accueillir davantage de réfugiés ».

Je ferais à ce triste sire stipendié, les dix remarques qui suivent :

1- les milliers et milliers de noyés en Méditerranée, l’ont été par ce que, justement, ces gens abandonnaient tout pour se jeter dans les bras du Crime organisé immigrationniste et des ONG complices.
2- le UNCHR, usine à gaz onusienne, est sous l’influence sonnante et trébuchante de la voyoucratie pétromonarchique golfique, qui a été et est toujours le plus sûr soutien d’Al-Dawla al-Islāmiyya fi al-Irāq wa al-Chām (ISIS/DA’ECH)2 et des autres formations terroristes takfirî écumant le Levant et l’Afrique du Nord et sub-saharienne.
3- son avis, entièrement biaisée de ce fait, n’a donc aucune valeur en ces questions.
4- le UNHCR, par ses allégeances controversées et non-conformes à son mandat, s’avère être lui-même partie à ce dossier et ne peut donc en juger.
5- le UNHCR ne demande aucun effort d’accueil de migrants aux régimes golfiques n’en accueillant pas ou presque pas. Et ne souhaitant surtout pas en accueillir.
6- en l’espèce, le UNHCR joue le rôle de petit télégraphiste du Conseil de coopération des États arabes du Golfe (CCEAG).
7- de facto comme de jure, le UNHCR n’est donc plus qualifié pour traiter de ces questions.
8- les ports les plus à même de recueillir le plus sûrement et le plus rapidement possible ces clandestins sont tous sur la rive orientale de la Méditerranée : Libye, Égypte Tunisie.
9- c’est cette volonté irraisonnée de se porter, trop loin des côtes, à la rencontre des ONG-corsaires qui est la cause de l’essentiel des naufrages.
10- franchement, et pour finir, qu’est-ce que l’Europe a, objectivement, à voir là-dedans ?

| Q. Donc vous ne croyez pas un mot de ce que nous dit le HCR ?

Jacques Borde. Pas un lot, en effet. Bullshit ! Comme dirait l’ex-White House Chief Strategist & Senior Counselor to the President, Stephen Kevin Steve Bannon3.

Disons que j’ai du mal à gober les fables et bobards mal-ficelés que nous servent depuis des semaines – pour ne prendre comme départ que l’offensive menée contre Tripoli par le maréchal Ḫalīfa Bilqāsim Ḥaftar4 – les missi dominici de Riyad que sont les apparatchiks du UNHCR.

J’entends bien que leurs pov’ migrants subiraient des horreurs de la part des acteurs de la guerre civile libyenne et autres milices takfirî. Qui, j’en conviens, ne sont pas des gens de bonne compagnie. Partant de là, ce que je ne comprends toujours pas c’est pourquoi tous ceux qui leur font subir de telles abominations, les dépouillant de tout ce qu’ils possèdent, leur laissent leurs… téléphones portables. Regardez les photos de nos gusses quand ils débarquent, c’est édifiant !

Que le UNHCR et quelques autres cessent de se foutre de notre gueule !

| Q. Vous partagez l’analyse de ceux qui, à Rome ou ailleurs, font un lien entre migrants et insécurité ?

Jacques Borde. Ce que je note, ce sont des incidents, des viols et violences à répétition, ce dans toute l’Europe. Ce dans des zones échappant de plus en plus à la tutelle régalienne des États. Clairement, il ne s’agit plus de zones de non-droit, mais de zones de Charia.

Même des lieux publics patrouillés et surveillés par les forces (dites) de l’ordre sont concernés.

Ainsi, les media nous ont appris qu’un « migrant marocain » avait « arrêté puis relâché, après avoir violemment agressé deux agents de la SNCF ». à Agen, de mémoire.

A priori, deux choses m’interpellent :

1- on peut donc agresser des agents de l’État en toute impunité dans ce pays.
2- en quoi un ressortissant du Royaume du Maroc peut-il bénéficier du titre (ou qualificatif de « migrant » ?

Le Maroc est si peu en guerre que de grands groupes français y délocalisent leurs usines depuis des années.

S’il n’y a assurément pas de guerre au Maroc, ce qui est fort louable et je m’en réjouis pour nos partenaires marocains ; de notre côté de la Méditerranée, il existe bien un kulturkampf qui nous oppose à un nombre croissant de nazislamistes. Dont on ne peut pas dire qu’ils viennent de Pluton ou de Mars.

| Q. Mais ce kulturkampf dont vous nous rebattez les oreilles, ça n’est pas un peu islamophobe ?

Jacques Borde. Pas du tout. La défense vis-à-vis de la terreur, même si elle est passée au premier plan, n’est pas une exclusive. Je condamne et rejette tout autant cette pétition qui nous vient d’Outre-Atlantique pour s’opposer à la remise de la Palme d’or d’honneur à Alain Delon. En cause, les déclarations de l’acteur envers la communauté LGBT+ et les migrants.

Sommes-nous arrivés à un tel point dictatorial pour sanctionner une personne ayant des idées différentes de la bien-pensance et de les exprimer ? Le pouvoir associatif devient de plus en plus stalinien, sauf lorsque l’Islam est concerné. Là, on entendrait voler une mouche.

Donc, pour résumer : la bourgeoisie gauchiste américaine ne veut pas qu’on décerne un prix français, à un acteur français sur le sol français.

C’est aussi ça, l’impérialisme

Quant à ce que vous appelez l’islamophobie : Comment appelez-vous ceci…

| Q. Quoi donc ?

Jacques Borde. Le fait que, réfugiés en Suède des Chrétiens syriaques menacés par des réfugiés… musulmans fuient le pays

Eh, oui ! Fuir la persécution nazislamiste la plus atroce, au cours des années les plus sombres de la guerre civile, pour se retrouver en Suède, persécutés par les réfugiés musulmans. C’est, là, le triste quotidien des réfugiés chrétiens syriaques, une dramatique réalité qui ne semble guère émouvoir les autorités suédoises, hypnotisées par le charme de cette belle religion d’amour et de paix !

Entre parenthèses, une affaire qui confirme bien les accusations quant à l’existence d’une collusion entre le Crime organisé immigrationniste et le nazislamisme en armes, d’Al-Dawla al-Islāmiyya fi al-Irāq wa al-Chām (ISIS/DA’ECH) ou autres, ces persécuteurs ont nécessairement un passé lié à la terreur takfirî au Levant.

Mais, chut, pas d’amalgame. Surtout pas !…

| Q. Mais, pour vous le dossier concerne tout l’Europe, ou seulement quelques pays ?

Jacques Borde. Oui. À ce stade, comment ne pas penser aux Animaux malades de la peste5 et à son « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés ».

Et, là, pas de doute possible : frappés nous le sommes tous.

Notes

1 Par ailleurs, vice-président du groupe Europe des nations & des libertés.
2 Ou ÉIIL pour Émirat islamique en Irak & au Levant.
3 A servi comme lieutenant (O-3) dans la Navy. A été affecté à bord du USS Paul F. Foster. À ce titre, il a pris part à la catastrophique Operation Eagle Claw, durant la crise des otages avec l’Iran. Bannon a aussi été Special assistant to the Chief of Naval Operations au Pentagone. Ses connaissances géostratégiques sont indubitables.
4 Promu à ce grade en septembre 2016 par le Parlement de Tobrouk.
5 Première fable du Livre VII de La Fontaine situé dans le deuxième recueil des Fables de La Fontaine, édité pour la première fois en 1678.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Imbécillité(s) + OpEx opportuniste = 2 Morts inutiles ? [2]

| Guerre Vs DA’ECH | Questions à Jacques Borde | Par grandeur d’âme, la France …