A picture take on October 30, 2018 shows Burkinabe gendarmes sitting on their vehicle in the city of Ouhigouya in the north of the country. - Two Burkinabe soldiers were killed and three wounded in the night of November 5, 2018 in Nassoumbou, northern Burkina Faso, near the Malian border, by the explosion of an improvised explosive device, according to security sources. (Photo by ISSOUF SANOGO / AFP)

BURKINA-MALI-SECURITY-ATTACK

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

De DA’ECH aux Idiots utiles : Quid des ennemis de l’intérieur ? [1]

 | Guerre Vs ISIS/DA’ECH | Questions à Jacques Borde | Lapalissade ou évidence, au choix : …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer