Accueil / Actu / Attentat nazislamiste à Qamishli (Syrie occupée)

Attentat nazislamiste à Qamishli (Syrie occupée)

| Guerre Vs DA’ECH | La Rédaction |

Plus de dix blessés dans le cadre d’un attentat visant une église syro-orthodoxe de Qamishli.

Un attentat terroriste a dévasté, à la fin de l’après-midi du 11 juillet 2019, une église syro-orthodoxe dédiée à Notre-Dame dans la ville syrienne de Qamishli, au nord-ouest du pays, faisant dix blessés dont trois graves.

Selon les premières reconstructions, les auteurs de l’attentat se seraient servis d’une voiture piégée. Une revendication de l’acte de la part d’Al-Dawla al-Islāmiyya fi al-Irāq wa al-Chām (ISIS/DA’ECH)1, a été reprise par des sites web  spécialisés dans le suivi du conflit syrien et des groupes armés opérant au Proche-Orient mais n’a pas encore eu de confirmation officielle.

La ville de Qamishli, actuellement sous le contrôle de milices kurdes pro-occidentales, a été le théâtre, au cours de ces dernières années, de différents actes de terrorisme visant à frapper les communautés chrétiennes. Ce qui, en passant, n’est pas une franche surprise à prendre en compte:

1- le mépris pour les Chrétiens d’Orient qu’affichent certaines parties occidentales au conflit.

2- leurs liens avec les sponsors wahhabî du terrorisme takfirî .

Rappelons, le 19 juin 2016, jour où le Patriarche d’Antioche des Syro-orthodoxes, Ignace Ephrem II, échappa dans cette ville à un attentat suicide dont l’auteur s’était infiltré dans une célébration organisée pour commémorer génocide assyrien de 1915, perpétré par l’armée ottomane à l’encontre des communautés chrétiennes syriaques et assyriennes. L’auteur de l’attentat avait été bloqué à l’entrée du lieu où avait lieu la célébration et s’était alors fait exploser, provoquant la mort de trois personnes.

Depuis, Jound al-Khilafah2 et tutti quanti ont su se rattraper. Il est vrai qu’aux yeux de certains dirigeants occidentaux, il font du « bon travail »…

Notes

1 Ou ÉIIL pour Émirat islamique en Irak & au Levant.
2 Ou Soldats du califat. Terme officiel de DA’ECH pour qualifier ses combattants armés. Vient en droite ligne de Jound al-Khilafah fi Ard al-Jazair, groupe armé terroriste salafiste, qui s’est fait connaître par l’assassinat d’Hervé Gourdel. A fait scission d’AQMI (officiellement en septembre 2014) et prêté allégeance à DA’ECH.

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Garuda 19 : Des Indiens chez le Neu-Neu !

| France / Inde | Défense | 2/30 Normandie Niémen | Le Régiment de Chasse …