Accueil / Focus / Quand ton Ennemi se suicide, surtout laisse le faire…

Quand ton Ennemi se suicide, surtout laisse le faire…

| États-Unis | Trump VS Gauche antisémite | Eber Haddad |

Comme je vous l’ai déjà dit, je crois, l’avantage des textes d’Eber Haddad sur les miens, c’est qu’il va droit au but ! Ici, son évaluation du duel opposant le président des États-Unis, Donald J. Teflon Trump, à l’aile gauchiste & antisémite du Parti démocrate, dont une kyrielle de représentantes n’ont eu ce cesse d’insulter l’Amérique & l’une d’entre elle de refuser de condamner ISIS/DA’ECH. Le titre est, comme toujours, de la Rédaction.

Quatre députées US d’extrême-gauche, deux sont blanches et deux sont noires, ont été élues en novembre dernier à la Chambre des Représentants.

Depuis, il ne s’est pas passé un jour sans qu’elles crachent du venin dans la soupe, qu’elles insultent le pays qui les a accueillies comme « réfugiées » pour deux d’entre-elles, les États-Unis qu’elles sont censées respecter puisqu’elles y sont élues, les Blancs américains, les Juifs, la Shoah, tous ceux où celles qui ne pensent pas comme elles, qu’elles veulent nous imposer le socialisme égalitariste et totalitaire et, paradoxalement, importer ici la culture dont elles sont originaires, dont elles ont été les victimes et qu’elles ont fui… elles traitent tout le monde de racistes et sont tellement ignorantes, arrogantes et dominatrices que même Obama, dont elles sont pourtant le pur produit, n’a pas trouvé grâce à leurs yeux.

Elles sont, non seulement, racistes mais ont introduit en quelques mois un antisémitisme véhément qui n’avait jamais existé à ce niveau.

Trump leur a conseillé, puisqu’elles n’aiment pas ce pays, de retourner d’où elles viennent, d’aider à la reconstruction de leurs pays d’origine plutôt qu’à la destruction de leur nouveau pays et c’est lui le raciste. Je suis tout à fait d’accord avec lui et si c’est ça être raciste, alors je le suis aussi.

Le reproche que je ferais à Trump c’est qu’il devrait les laisser agir de la sorte sans en parler parce qu’elles creusent leur propre tombe politique et sont devenues des épouvantails.

Quand ton ennemi se suicide, surtout laisse le faire.

 

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Mer d’Oman : Le Pire n’est pas toujours sûr mais…

| É-U / Iran | Géostratégie | Jean-François Touzé | Le bras de fer engagé …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer