Accueil / Focus / Burqini, Décolleté, Topless & Tour de France : Nos «Valmy» face au nazislamisme ? [1]

Burqini, Décolleté, Topless & Tour de France : Nos «Valmy» face au nazislamisme ? [1]

| Kulturkampf | Occident Vs Nazislamisme Ils ont dit | BforBORDE |

Dans le Kulturkampf qui oppose (ou devrait opposer) le monde libre à la terreur takfirî, ses proxys, ses Jound al-Khilafah1 & autres Kamiz brunes, sont venus se greffer en cascades des élément dont beaucoup ne mesurent encore pas l’importance. Bénéficiant du silence assourdissant des autorités supposément représentatives d’un Islam (dit) de France, des individus de plus en plus nombreux se définissant eux-mêmes comme… musulmans : 1- tentent d’imposer le burqini sur des sites de loisirs de la République (parcs, piscines, etc.). 2- par extension, ces mêmes soldats du califat nazislamiste veulent également imposer leur doxa vestimentaire à nos mères, sœurs, filles, compagnes & amies aux… décolletés trop impudiques. 3- compte tenu du manque de réactions (pourquoi?) des autorités concernées, la vermine vert-brune vient d’y ajouter une autre exigence : l’interdiction du Topless (seins nus) sur nos plages2. Dernier Kulturkampf lancé par nos agents de cet étranger wahhabî : les Hôtesses du Tour de France ! Foin des apparences & de la gaudriole, ceci est clairement un acte de guerre. Un situation qui est, plus ou prou, celle des autres pays d’Europe. Alors, qui se positionne & comment sur ce(s) champ(s) de bataille ? Épisode 1.

| Pas dupe, mais…
« Ce n’est pas vrai qu’il y a des millions de femmes en France qui souhaitent se baigner en burqini, c’est faux (…). C’est le fait d’une très petite minorité qui multiplie des actions coup-de-poing », convaincue qu’« il y a un message politique derrière (…) : « couvrez-vous » (visant) à créer une nouvelle norme (…). Les valeurs de la République, c’est aussi que chaque femme puisse porter un maillot de bain, sans pression d’aucune sorte ». Toutefois, « cette crispation du débat ne doit pas mener à des discriminations. Les femmes, quels que soient leurs religions ou leurs modes de vie, doivent pouvoir accéder aux piscines municipales».
Marlène Schiappa.

| Retour en arrière.
« … ce qui les freine dans cette pratique, c’est le regard concupiscent des hommes et surtout le risque d’agression. On voit bien que la pression sexuelle qu’elles ont toute l’année dans le métro, dans la rue continue sur la plage en été ».
François Kraus, directeur études à l’IFOP.

| Stop !…
« On est en train de tracer une frontière implicitement. Lorsque que l’on est couvert de la tête au pied, en face celle qui est habillée normalement est impudique, alors en bikini je ne vous explique même pas et en décolleté, c’est encore pire. À partir du moment où une société montre l’image des femmes entre celles couvertes et celles non-couvertes, ça veut dire qu’on crée dans l’imaginaire des garçons, qu’une femme couverte elle l’est pour se cacher du désir des hommes. Je me suis battue pour ne pas être mariée de force. Ce n’est pas aujourd’hui qu’on va nous imposer des lois islamiques sur un territoire qui est là France ».
Zohra Bitan, auteur de Cette gauche qui nous désintègre (mai 2014), éd. François Bourin), sur RMC.

| Doxa « femello-gauchiste ».
« Grille de lecture des « féministes » françaises à propos du Tour de France : 1- les jeunes femmes [hôtesses du Tour de France, NdlR] en haut sont des victimes du sexisme. 2- Celles en bas [en burqa] sont tout à fait libres de leurs choix. Sinon, le nombre de femmes victimes d’une mutilation génitale féminine vivant en France a plus que doublé en 10 ans, Un phénomène très préoccupant qui concerne a minima 0,5% de l’ensemble de la population féminine. Et le Tour de France n’a rien à voir avec cela ».
Francois Villette, sur sa page Facebook.

| Projet politique.
« Le Burqini vise à montrer une islamisation croissante de la France, ses paysages, son imaginaire. C’est un projet politique bien pensé pour s’imposer aux autres dans l’espace public ».
Éric Zemmour, sur CNEWS.

| Connerie pro-wahhabî.
« La dernière bêtise à la mode : interdire les Hôtesses sur le Tour de France. Elles sont des centaines à postuler chaque année, souvent des étudiantes pour gagner peu de sous. Marlène Schiappa qui ne rate jamais une connerie soutien ce combat des féministes… Foutez-nous la paix à la fin !... ».
Joseph-Félix Quiñones, sur sa page Facebook.

| Images de soumission.
« Le gouvernement émet parfois des avis contradictoires. Il lance des campagnes contre le sexisme, qui vont dans le bon sens, mais il ne veut pas interdire aux femmes voilées d’accompagner les enfants en sortie scolaire. C’est terrible que l’on donne à tous les enfants, y compris les plus jeunes, cette image de soumission de la femme au désir de l’homme. Le gouvernement est tombé dans le chantage des islamistes, qui disent que si l’on demande aux mères de famille de ne pas venir voilées aux sorties de classe, elles resteront chez elles. La République, là encore, a cédé. Je ne veux pas que nous apprenions autre chose à nos enfants que l’égalité femme-homme! Nous devons au contraire leur apprendre à être libre à respecter les femmes. Et le voile me paraît, de ce point de vue, une régression. Et dans de nombreux quartiers, les femmes ne le portent que pour avoir la paix ».
Zohra Bitan, sur Figaro.Vox.

| Dhimmitude.
« … En voyant arriver ces dames usant de ruse pour imposer leur religion à la piscine, chaque entrepreneur, chaque président d’association, chaque recruteur, comprend qu’il pourra en être de même dans son entreprise, dans son association, dans son réseau professionnel et qu’il doit y penser avant d’ouvrir sa porte. Ainsi apparaît au grand jour ce prosélytisme agressif, mal dissimulé par les bons sentiments, de la part de gens qui emploient toutes les stratégies pour se faire détester, afin de pouvoir finalement hurler qu’on les déteste. Pour ceux qui n’auraient pas encore compris, avec ce genre d’action coup de poing, ces énergumènes éternellement dans la plainte nous apprennent que ce qu’ils dénoncent comme étant de l’islamophobie et du racisme se résume juste à un manque de soumission de notre part. Historiquement, avec l’Islam, il en a toujours été ainsi, à ce point que cela porte un nom, que trop peu de nos concitoyens connaissent : la dhimmitude. Elles nous excuseront, ces Rosa Parks en trompe l’œil, mais il est normal que les européens, inventeurs de la modernité, n’aient pas trop envie de se voir imposer un obscurantisme dont ils ont mis quelques siècles à s’extraire, à la force de leurs neurones ».
Pierre Duriot, sur sa page Facebook.

| Escroquerie nazislamiste.
« Ceux qui voudraient nous faire croire que porter le burqini est une liberté sont des escrocs! Il s’agit d’une revendication politico-religieuse. Céder aux injonctions des hommes n’est pas une liberté. Si le port du burqini était vraiment une liberté, pourquoi, dans les pays musulmans où presque toutes les femmes portent un voile intégral, le port du décolleté est en revanche proscrit ? Le jour où l’on pourra se promener aussi bien en burqini qu’en décolleté sur les plages de tous les pays musulmans, alors oui, on pourra parler de liberté ! Mais le burqini vient de pays où le décolleté est proscrit ».
Zohra Bitan, sur Figaro.Vox.

| En rire, aussi.
« N’oubliez pas que si des femmes sont en Burqa par 40° alors que leur mari à côté est en short, c’est parce qu’elles s’habillent comme elles veulent. La burcanicule quoi… ».
Sylvain Vankeirsbilck, sur sa page Facebook.

[À suivre]

Notes

1 Ou Soldats du califat. Terme officiel de DA’ECH pour qualifier ses combattants armés. Vient en droite ligne de Jound al-Khilafah fi Ard al-Jazair, groupe armé terroriste salafiste, qui s’est fait connaître par l’assassinat d’Hervé Gourdel. A fait scission d’AQMI (officiellement en septembre 2014) et prêté allégeance à DA’ECH.
2 Kulturkampf au niveau européen. Dans la Germanie wahhabî du vizir Merkel, une horde de nazislamistes a attaqué un camp de nudiste refusant de se confirmer à sa charia vestimentaire.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Quand ton Ennemi se suicide, surtout laisse le faire…

| États-Unis | Trump VS Gauche antisémite | Eber Haddad | Comme je vous l’ai …