Accueil / Actu / Le « Cougar » en 56 mm

Le « Cougar » en 56 mm

| Armes| Cellule de mire | Bertrand Colom |

En ces temps où beaucoup qui n’y connaissent rien nous parlent de maintien de l’ordre, je vous poste ce papier de Bertrand Colom sur une arme peu courante. Bonne lecture & bien sûr, allez donc le visiter en direct sur Facebook.

Bonjour la Cellule.

Une arme inhabituelle dans nos colonnes aujourd’hui, il s agit du Cougar que nous retrouvions dans l’équipement habituel anti-émeutes de nos Forces de l’Ordre.

Cette arme a été présentée au grand public en 1999, la société d’Armements et d’Études Alsetex a développé le Cougar pour répondre au besoin d’armes anti-émeutes non-létales.

D’abord adopté par les CRS, il a été ensuite adopté par la Gendarmerie.

L’arme est de calibre 56 mm, son dispositif de propulsion à retard, vissé sur la munition, permet d’atteindre au choix une portée de 50 à 200 mètres.

Un grand choix de grenades est disponible en fonction des utilisations envisagées .

La grenade à simple charge FLS (fumigène et lacrymogène ) couvre une large zone d’un nuage opaque et irritant .

Tirée entre 10 et 25 mètres, cette grenade est capable de percer un double vitrage et de pénétrer ainsi dans un espace clos .

La grenade CM est composée de 6 sous – munitions dont l’impact et la dispersion au sol rendent impossible le renvoi. On couvre ainsi une surface de 400 à 600 m2 de gaz .

La grenade G1 est identique sauf que les 6 sous – munitions sont auto propulsées, effectuant des déplacements aléatoires et couvrant de gaz une surface pouvant atteindre 800 à 1.000 m2. Il est impossible de les frapper du pied pour les éloigner car leurs déplacements aléatoires sont très rapides .

Cette munition est la plus efficace pour désorienter et dissiper un attroupement hostile.

La grenade F4 provoque un gros choc psychologique car elle contient de l’explosif, elle libère son nuage lacrymogène à partir de poudre micronisée avec un bang sonore de 160 décibels. Il n’y a aucune projection d’éclats .

La grenade SA E06 est une grenade de désencerclement, elle disperse 18 projectiles en caoutchouc avec une détonation de 160 décibels. C’est la plus redoutable, qui n’est utilisée qu’en situation d’urgence absolue, car en plus du traumatisme sonore, les éclats de caoutchouc sont très douloureux .

Le Cougar se charge comme un classique fusil de chasse et permet un tir simple et rapide, bien plus pratique qu à partir d’un fusil traditionnel .

On n’utilise ainsi pas d’arme d’épaule létale sur le terrain, pas de risque de confusion de cartouches et si jamais l’arme devait être perdue sur le terrain, ce ne sera jamais qu’une arme non-létale dont les voleurs auront bien du mal à trouver les munitions adéquates sans sortir de l’anonymat, même si le compte rendu doit être délicat à rédiger…

L’arme est disponible avec ou sans crosse, donc ne mesure que 76 ou 59 cm en ordre de tir et ne pèse ainsi que 3,700 ou 3,400 kg vide.

L’arme est donc parfaitement maniable, et son recul est très modéré .

Le Chouka en est la version ultra-compacte .

Si vous observez bien l’ergonomie très particulière de l’arme, vous vous apercevez que l’inclinaison spécifique de la crosse fait que le lanceur, une fois épaulé, ne peut pas braquer son canon directement vers un individu.

C’est une arme à tir courbe et non à tir tendu, dont les conséquences à courte distances pourraient là par contre être fatales…

La cadence de tir est en fonction de la rapidité du tireur à la recharger et à viser, soit 6 à 8 coups par minute, ce qui va très vite saturer une place par exemple.

Notez que le Cougar se monte sur divers supports de véhicules, et il peut même être assemblé sous forme de blocs canons particulièrement redoutables.

Pour l’entraînement et la formation des tireurs, il est possible de tirer une balle en caoutchouc ré-utilisable (de calibre 56 mm).

Un projectile lance-filet a été aussi testé, il porte de 10 à 20 mètres et déploie un filet de 4×4 mètres sur un individu hostile .Probablement que nos membres FO voudront commenter ce post, vos RetEx seront les bienvenus messieurs. Évidemment, tout commentaire désagréable ou déplacé à l encontre des FO sera sanctionné par le départ immédiat de son auteur.

Bonne soirée à toutes et à tous.

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

La Remigration : Un Truc impossible ? Pas en Afrique en tout cas…

| Cameroun / Rép. Centrafricaine | Éco | La Rédaction | Intéressant. À entendre les …