Accueil / Focus / « Liar » CETA Greta, colporteuse du Crime organisé environnementaliste…

« Liar » CETA Greta, colporteuse du Crime organisé environnementaliste…

| Occident | Kulturkampf | Ils ont dit | BforBORDE |

Mentir est un art consommé qui nécessite un certain talent. On dit aussi que le talent n’attend pas le nombre des années. Visiblement, en ce qui concerne Liar CETA Greta, c’est plutôt râpé. Certes, la donzelle, c’est elle qui le dit, voit le CO2 à… l’œil nu (si, si), ce qui vaudrait à d’autres moins bien nées qu’elle l’internement psychiatrique garanti sur facture &/ou un job à plein temps au cirque xxxx1 aux côté de la Femme à barbe ou d’Elephant man ! La prophétesse en jupette des forgeries made in GIEC vient de se prendre les soquettes dans les tapis d’apparat de l’Assemblée nationale en y énonçant, avec tout la haine & le mépris dont elle était capable derrière son regard vitreux, des montagnes d’âneries aussi grosses que son ego d’ado attardé. Sans parler de son numéro – « Ach! Ich bin « Greta » unt che n’ai rien à tire zür der CETA ! » – qui fera date dans la longue liste des conneries que sont capables de nous sortir les proxys du Crime organisé environnementaliste

| Syndrome du perroquet.
« Quelle intelligence est celle de ce cyborg ? On ne sait… Ce qu’elle lit, à défaut de le dire librement, n’est pas écrit par une jeune fille de son âge. La plume sent trop le techno. Sa voix porte le texte d’autres qui n’apparaissent pas. Qu’est-donc d’autre qu’un cyborg, si ce n’est le sujet d’acteurs invisibles ? Cette intelligence est vraiment artificielle, au sens étymologique : c’est un artifice, autrement dit, un produit manufacturé. Toute la question est de avoir par qui. Or, la réponse est simple, il suffit de se poser une autre question : à qui profite ce crime ? La réponse se trouve probablement dans l’un des dossiers du GIEC – la bible de cette pensée siliconée ».
Michel Onfrey.

| Conte de fées 100% Bidon…
« La belle histoire de Greta Thunberg commence le 20 août 2018. Ingmar Rentzhog cofondateur de la start-up We Don’t Have Time (Nous n’avons pas le temps) croise Greta Thunberg devant le Parlement suédois et publie un post émouvant sur sa page Facebook. Nous sommes le 1er jour de la grève commencée par Greta. Le 24 août, sort en librairie une autobiographie mêlant crise familiale et crise climatique, Scener ur hjärtat, corédigée par Malena Ernman la mère de Greta, Svante Thunberg son père, Beata, sa sœur, et Greta. Les parents artistes – chanteuse lyrique et acteur – sont très connus en Suède ; Greta, pas encore. En fait Ingmar Rentzhog et la famille de Greta se connaissent déjà et ont participé ensemble à une conférence sur le climat le 4 mai 2018. Peu de place au hasard donc, dans la rencontre à Stockholm, sur le trottoir devant le Parlement entre Ingmar et Greta. Tout a été finement programmé pour transformer la jeune Suédoise en héroïne internationale, et ce, dès le 1er article paru dans le quotidien le plus lu dans le pays, Aftonbladet, quelques heures seulement après le post Facebook de Rentzhog »2.
Isabelle Attard, ex-députée écologiste du Calvados.

| Canicule, quand tu nous tiens.
« Canicule de 1636 : 500.000 morts en France. 500.000 morts dans un pays d’un peu moins de 20 millions d’habitants. C’est-à-dire l’équivalent de la guerre de 14 en trois mois ! Canicule 2019 : 3 morts, sur 68 millions d’habitants. Évidemment, l’isolation des habitations, le système de santé, l’hygiène… Mais quand même ! ».
Joris Karl, sur sa page Facebook.

| Nouvelle reine des neiges.
« Greta Thunberg, l’iceberg suédois, figure de proue du catastrophisme contemporain, a fait la leçon au parlement français. La nouvelle reine des neiges, en lutte contre le réchauffement climatique, diplômée en rien mais experte en tout, surtout pour sécher l’école, a infligé une dégelée aux parlementaires qui ont plié sous la volée de bois vert. Les imprécations furent applaudies dans un grand délire collectif. La fin du monde de la raison est bien là ».
, sur sa page Facebook.

| Savoir de façade.
« Ce cyborg post-capitaliste parle en effet au nom de LA science. Mais, du haut de ses seize ans, que sait-elle de l’astrophysique, des cycles cosmiques, des orages solaires et de leurs cycles, autant d’informations qui relèvent aussi de la science, mais auxquelles ni elle ni les siens ne font jamais référence quand il s’agit de penser la question du réchauffement climatique – une incontestable vérité: il n’y a pas à douter de ce fait mais des causes que certaines en donnent ».
Michel Onfrey.

| Double discours.
« Recevoir à l’Assemblée nationale Greta Thunberg, égérie écologiste autoproclamée, le même jour que le vote de la majorité pour le CETA, traité de libre-échange qui menace notre santé et l’environnement… Insupportable cette hypocrisie et ce double discours permanents ! ».
Marine Le Pen.

| Tartufferie.
« Tartufferie, définition : le matin, tu te pâmes sur l’écologie comme si c’était une religion. L’après midi tu adoubes le CETA, les farines animales et le pétrole bitumineux canadien. Et le soir, tu rotes ton homard. Synonyme : LaREM ».
Samuel Atlani, sur sa page Facebook.

| Au-delà du réel3.
« Avec Greta Thunberg à l’Assemblée nationale, on est au-delà du ridicule… Cette dictature de l’émotion permanente, qui plus est lorsqu’elle s’appuie sur des enfants, est une nouvelle forme de totalitarisme. L’écologie est une question sérieuse ! ».
Jordan Bardella, sur sa page Facebook.

| Un… cyborg, en somme.
« Greta Thunberg, la petite névrosée (ses parents ont révélé sa maladie psychiatrique) est un personnage artificiellement fabriqué. Cette photo nous montre la supercherie de ce montage médiatique : sur la table, (mal)bouffe industrielle, emballages en plastique, bananes venues sans doute à la rame (ou en cargo réfrigérés fonctionnant à la voile et au feu de bois) et bien en vue, sponsors… Écolo nous dit-on ».
Pascal Gannat.

| Stabylo du GIEC.
« Pour Greta Thumberg, il semble que LA science se réduise au compendium de passages à réciter, hiératique comme dans une cour du palais des papes planétaire, après prélèvement des phrases stabilotées dans les rapports du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (CIEC) ».
Michel Onfrey.

| Psy-Op.
« Ah au fait,  »Don’t forget », son livre écrit par d’autres (qui ont fini leurs études et savent aligner quelques phrases par eux-mêmes), sort bientôt. Le business des lobbies éoliens et de l’industrie  »verte » repose sur une gigantesque manipulation d’opinion à l’échelle mondiale, à l’échelle des multinationales qui en profiteront ».
Pascal Gannat.

| Enfant manipulée.
« Greta est, à l’instar des enfants des jeunesses hitlériennes et ceux des CIMEA communistes, une adolescente manipulée à des fins politiques. Quand une cause est légitime elle n’a besoin ni de ces artifices ni de propagande… ».
Eber Haddad, sur sa page Facebook.

| Jouzel crédible !!!!!
« Spécialement pour les imbéciles à la Onfray qui moque le physique et l’autisme d’une jeune fille de 16 ans qui veut seulement sauver la planète et en parle très bien, Jouzel, c’est assez crédible pour vous ? ».
Guillaume Balas.

| Ne pas être dupe.
« J’ai été élu, je n’ai pas l’habitude d’aller plier le genou devant une enfant. Je pense que cette demoiselle devrait plutôt s’informer du pays dans lequel elle met les pieds, ce pays dans lequel on fait voter le CETA et demain le Mercosur. Donc si elle a quelque chose à dire, si c’est une icône, elle peut peut-être nous expliquer comment elle compte sauver l’agriculture française et pourquoi elle accepte l’invitation de députés qui sont en train de la mettre à mort ».
Sébastien Chenu, sur sa page Facebook.

| Cruel & dense.
« Ce billet de Michel Onfray est magnifique. Non pas que je partage le ton, les idées, mais parce qu’il est libre, éloquent, sadique, cruel. Et bien sûr, conspué par ces puritains et Desperate Gauchewives (H/F) qui, au XVIIIe auraient guillotiné Voltaire ».
Marcel Sel.

Notes

1 À remplir selon vos goûts : Pinder, Gruss, Bouglione, etc. !
2 Reporterre, le Quotidien de l’écologie.
3 Nom d’une série de Science-fiction.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Du «Noir de cour» au Noir lynché : Bienvenue au pays des droits de l’Homme !

| France | Kulturkampf | Ils ont dit | BforBORDE | Dans le Kulturkampf qui …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer