Accueil / Actu / Défense : Moscou plus dans le Top-5

Défense : Moscou plus dans le Top-5

| Russie | Défense | La Rédaction |

Rien n’y fait, la Russie continue de chuter dans le classement des pays possédant le budget militaire le plus massif. Nouvelle étape, Moscou a même quitté le Top-5 en 2019.

La Russie a réduit ses dépenses militaires par rapport aux années précédentes et se retrouve, désormais, en 6ème position dans la liste pays possédant les plus gros budgets militaires avec un peu plus de 61 Md$US, rapportent les experts de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI).

Ce alors que la tendance générale serait plutôt à l’opposé.

En effet, malgré la récente baisse des investissements russes dans le domaine de la Défense (7,7% en 2018), les sommes versées dans ce secteur à l’échelle mondiale ne cessent de croître, si bien qu’en 2018, le montant a atteint son pic avec 1.820 Md$US, soit une hausse de 24% par rapport à 2008.

Les trois principaux leaders actuels sont :

1- les États-Unis (649 Md$US).
2- la Chine (250 Md$US).
3- l’Arabie Séoudite (68 Md$US).

Qui plus est, Riyad étant la seule puissance régionale à mener une guerre génocidaire. Celle qu’elle conduit au Yémen.

« Nous sommes horrifiés par le fait qu’environ 85.000 enfants sont morts de faim. Pour chaque enfant tué par des bombes et des balles, des douzaines meurent de faim et on peut l’éviter  », a déploré dans un communiqué de Save The Children, Tamer Kirolos, son directeur pour le Yémen.

En 2014, la Russie figurait encore, en 3ème position des budgets militaires.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

La Carabine Magal en calibre 30 M1

| Armes| Cellule de mire | Bertrand Colom | Depuis quelques temps déjà, je lis …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer