Accueil / Focus / Villeurbanne, Identitaires condamnés : Ligne(s) de partage ou épiphénomène(s) ? [1]

Villeurbanne, Identitaires condamnés : Ligne(s) de partage ou épiphénomène(s) ? [1]

| France | Kulturkampf | Ils ont dit | BforBORDE |

Décidément, le mode de fonctionnement que la « justice » française réserve à ses citoyens (& à ceux qui ne le sont pas, généralement mieux traités & considérés) bien des surprises. Dire qu’il existe – en France, Italie & au Royaume-uni – un deux-poids, deux-mesures, en fonction de la nature même du justiciable est une litote. Mais une litote qui passe de moins en moins bien auprès de ces justiciables qui sont aussi des contribuables. Entre-temps, un réfugie, un de de plus en fait, débarqué d’Afghanistan – pays auquel la France a sacrifié (Pourquoi d’ailleurs ?) beaucoup trop de ses fils, nous a remercié de nos attention & de notre candeur en distribuant des coups de couteau autour de lui : Bilan : 2 morts & une dizaine de blessés. Épisode 1.

| Chez eux, pas chez vous.
« Vous devez exiger que les musulmans dans votre pays respectent les lois de la France.S’ils veulent appliquer celles de l’Arabie Séoudite, envoyez les là bas. Ce n’est pas à vous de céder aux extrémistes religieux ».
Dr. Hassoun, Grand mufti de Syrie, s’entretenant avec la délégation du RN en Syrie.

| Dans le texte.
« Je suis un passeur d’immigrés clandestins, je me fous des lois de ce pays [la France], je crache sur son identité, je participe au Grand Remplacement de la population française [notons au passage qu’il croit au Grand Remplacement], j’emmerde la France ! Vive l’invasion migratoire, vive l’africanisation de l’Europe et Fuck les sales Occidentaux ! ».
Cédric Herrou, activiste immigrationniste.

| Dire le droit ? À moins que…
« … Récemment décorée de la légion d’honneur, la présidente du tribunal de Gap, Isabelle Defarge, qui a condamné les Identitaires, avait participé – en tant que ‘magistrat’ – à un colloque immigrationniste, tenu à Toulon en 2007 ».
Nicolas Niemas, sur sa page Facebook.

| Prisonniers politiques.
« Hier mon ami Damien Rieu et 2 militants ont été condamnés à 6 mois de prison pour avoir demandé à l’État de faire respecter la loi. Les clandestins passent librement, ceux qui s’en indignent sont persécutés. Ce sont donc des prisonniers politiques ».
Marion Maréchal, sur Twitter.

| Justice politisée.
« Cherchez l’erreur : Cédric Herrou, aide à l’entrée illégale de clandestins sur le territoire français = 4 mois de prison avec sursis (annulés en Cassation). Jeunes de Defend Europe, action pacifique de défense de nos frontières dans les Alpes, avec un simple déploiement d’une banderole = en 1ère instance : 6 mois de prison ferme, 5 ans de privation de droits civiques et 2000 € d’amende… Mais, la Justice n’est pas politisée en France… ».
Xavier Baudry, sur sa page Facebook.

| Indécence.
« Au lieu de m’accuser de « récupération », la Ministre de la Justice ferait mieux de se demander comment un migrant afghan connu sous deux identités (!) a pu obtenir un titre de séjour en France. Un peu de décence ne vous ferait pas de mal @NBelloubet ».
Marine Le Pen, sur Twitter.

| Air connu…
« Le couteau, qui semblait perturbé, était pourtant décrit par ses voisins comme très gentil. « Il ne coupait que des légumes » ».
Julia Le Brun, sur sa page Facebook.

| Modus operandi.
« Y a-t-il eu des menaces, des violences ou des insultes racistes ? Non, puisque le procureur avait dans un premier temps classé l’affaire. Mais Génération identitaire étant dans le collimateur du pouvoir et des ayatollahs de la bien-pensance, il eût été surprenant que l’enquête soit définitivement enterrée. C’est ainsi que le parquet de Gap a épluché le Code pénal et sorti de la naphtaline l’article 433-13, qui punit d’un an de prison l’ « exercice d’une activité dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique » ».
Chloé Khoupiguian‎, sur sa page Facebook.

| Rien d’illégal.
« Devant l’incapacité des pouvoirs publics à faire appliquer les lois de la République pour empêcher l’entrée illégale et continue sur notre territoire de clandestins, l’État n’assurant pas l’intégrité du territoire en contradiction totale avec l’article V de notre Constitution, les jeunes Identitaires avaient décidé de mener symboliquement et pacifiquement une opération médiatisée au col de l’Échelle en avril 2018. Ils démontraient ainsi qu’il était possible de protéger la frontière à condition de le vouloir. On peut penser que le pouvoir n’a absolument pas apprécié la leçon et que tout a été fait pour punir cette organisation de jeunes patriotes. D’ailleurs, au cours des réflexions engagées et qui ont suivi cette opération, le procureur de Gap avait lui-même considéré qu’il n’y avait rien d’illégal dans cette action. La suite nous démontre que l’offense, le crime de lèse-majesté commis par ces jeunes patriotes semble avoir pesé plus lourd que le droit ».
Général (2S) Antoine Martinez, président de Volontaires pour la France.

| 2 poids, 2 mesures.
« Mais le vrai scandale, c’est le cas de Cédric Herrou ! Le complice des passeurs de migrants et donc des mafias, – puisque le trafic d’êtres humains représente une manne pour ces organisations – commet un acte qui n’est visiblement plus répréhensible, alors qu’il a aidé ces personnes à transgresser la loi. En revanche, demander à son pays d’appliquer la loi par une opération similaire à des ONG comme Greenpeace ou Le Droit au logement, là, apparemment, c’est répréhensible. Difficile de ne pas y voir une punition politique ».
Damien Rieu, un des trois inculpés de Génération identitaire.

| En rire.
« Le Parquet National Antiterroriste a finalement conclu que Lee Harvey Oswald était un loup solitaire déséquilibré ».
Alain Attal, sur sa page Facebook.

| Message aux « bien-pensants ».
« Que vous soyez un immigrationniste zélé, un gauchiste de la première heure, que vous leur trouviez toutes les excuses de la terre ne changera rien pour vous lorsque le destin vous conduira face à un terroriste islamiste… Le fait que vous le considériez comme un déséquilibré et une chance pour la France ne l’empêchera de vous ouvrir le ventre, n’empêchera pas non plus vos entrailles de se répandre sur le sol, ni le sang de couler à flots de vôtre gorge béante… Pour eux, vous n’êtes que des mécréants, des koufars, des victimes en puissance, d’autant plus faciles que vous leur ouvrez les bras. Mais surtout pas d’amalgames... ».
José Dinucci, Conseiller Régional Groupe RN Nouvelle-Aquitaine.

| Déni de démocratie.
« Donc non seulement l’État ne fait pas son travail, mais en plus, ceux qui veulent le signaler sont empêchés. Le pire, c’est que cela ne correspond pas au souhait des Français qui se prononcent dans tous les sondages sur l’immigration contre ce phénomène. Il s’agit d’un déni de démocratie qui dure depuis une trentaine d’années car il n’y a pas eu de référendum pour demander aux Français s’ils voulaient accueillir des centaines de milliers d’immigrés par an de façon légale ou illégale ! ».
Damien Rieu.

| Cirque judiciaire.
« D’abord classé sans suite puis il fallait le trouver « confusion avec l’exercice d’une fonction publique » six mois ferme pour ces jeunes qui ont osé défendre notre frontière. Entrer sur notre territoire illégalement est un délit on attend la même fermeté ».
Nadine Morano, sur Twitter.

| Ersatz de justice.
« A voir la condamnation qui vient de frapper les militants de Génération Identitaire et qu’on voit des délinquants qui bénéficient pour des faits plus graves d’un simple rappel à la loi, on cherche la justice et on ne trouve que la politique ! ».
Gilbert Collard, sur Twitter.

| Selon quels critères ?…
« Un Afghan qui rêve de vivre en France est davantage Français qu’un Français qui fait tout pour l’en empêcher ».
Yann Moix.

| Inquiétant.
« Demander l’application de la loi, être un jeune qui défend son pays et son peuple, c’est passible de la prison ferme, en France, en 2019 ? Quand dans le même temps les pires criminels bénéficient d’un laxisme ahurissant ? Très inquiétant ! ».

| Inquiétante routine.
« Des personnes qui ne sont pas invitées sur notre sol défoncent la porte de la maison France, ont accès au frigo, à la pharmacie et à la carte bleue des Français et quelques fois nous mettent un coup de couteau pour nous remercier de notre hospitalité ».
Julien Odoul, sur Cnews.

| Police politique.
« J’ai été nommée, ce matin, Vice-présidente de la Commission d’enquête sur la lutte contre les groupuscules d’extrême-droite en France. Il nous faut lutter contre ces groupuscules qui répandent partout la haine des autres, la violence, et défient les valeurs de notre République ».
Émilie Guerel, sur Twitter.

| Traite négrière ?…
« Et pendant ce temps, depuis juillet, Cédric Herrou, fait travailler des migrants (avec ou sans titre de séjour) dans une exploitation créée sur la ferme du militant dans le village de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes). Lui il a le droit de faire travailler des sans papiers ».
Nicolas Niemas, sur sa page Facebook.

| Ah, merde !…
« Je me marre… oui, bon ben, c’est un Afghan. Ah merde. Il a une carte de séjour temporaire, mais on ne sait pas vraiment qui il est. Comment, on ne sait pas qui c’est et il a quand même une carte ? Ben oui. Ah merde. Sa demande d’asile avait été rejetée. Rejetée ? Et il était encore en France ? Ben oui. Ah merde. Il a fait des victimes ? Ben oui. Ah merde ? Il a dit que dieu lui avait donné l’ordre de tuer des gens ? Oui. Ah merde. Il consommait beaucoup d’alcool et de cannabis ? Ben oui. Ah merde. Comment ? Les gens se sont défendus eux-mêmes et l’ont maîtrisé ? Ben oui. Ah merde. Si je comprends bien, ça a merdé sur toute la ligne ? Ben oui. On fait comment là, il faut absolument éviter le terrorisme ? Reste le trouble psychique. Tu penses que les gens vont nous croire ? ».
Pierre Duriot, sur sa page Facebook.

Isabelle Defarge, Greenpeace, Génération identitaire, Herrou, Villeurbanne,

[À suivre]

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Les Media aux États-Unis

| États-Unis | Deep State | Eber Haddad | Bien qu’ayant d’autres préoccupations aujourd’hui, ouragan …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer