Accueil / Focus / Mise à l’index de Zemmour : Vraie fin de l’Ancien monde & Victoire des Takfirî ?

Mise à l’index de Zemmour : Vraie fin de l’Ancien monde & Victoire des Takfirî ?

| France | Kulturkampf | Ils ont dit | BforBORDE |

O tempora, o Mores, disaient les Anciens Romains. Il semble bien, que nous ayons franchi une étape décisive – alors qu’un nouveau déséquilibré (sic) vient de tuer quatre de ses collègues à la Préf. de police de Paris, la mise à l’index de l’intellectuel Éric Zemmour, pour être absolument clair sur le sujet – dans ce qui sépare ce que beaucoup appellent l‘Ancien monde de celui où progresse inéluctablement la Charia nazislamiste dans un Nouveau monde qui est, surtout, celui de la Vieille Europe. Celle de la Bruxelles des Vieillesses junckeriennes ayant vendu leur âme au Shaïtan wahhabî. Ce alors que cette doxa takfirî est combattu avec la plus extrême vigueur par les États du Levant que, par là même, nous poignardons dans le dos. Comme, d’ailleurs, nous l’avons toujours fait avec Damas, notamment lorsque Paris à vendu au Turc le Sandjak d’Alexandrette. Comme quoi, dans l’Ancien monde, la Kollaboration ne s’est pas faite qu’avec Berlin !

| Scandale d’État.
« Le Parquet anti terroriste vient donc de se saisir de l’enquête sur le carnage de la Préfecture de police. En dépit des déclarations lénifiantes des autorités, complaisamment relayées par les media, les conditions de la tuerie, le profil de son auteur et le mode opératoire ne laissaient que peu de doutes quant au caractère islamique de ce qui est aujourd’hui qualifié par le Parquet d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste. Les responsables de la Préfecture de police, et plus généralement des services de sécurité devront maintenant répondre à cette question: comment un converti en voie de « radicalisation » dont le comportement prosélyte et son refus de serrer les mains des femmes avaient été remarqués au sein du service, a-t-il pu conserver un poste aussi sensible que celui qu’il occupait et continuer de disposer de l’habilitation « secret défense » ? Quatre policiers ont payé de leur vie cet aveuglement. Le terrorisme islamique, cette fois, a frappé au cœur même du réacteur nucléaire de la sécurité publique et du renseignement. Nous sommes désormais non seulement devant une affaire de nature terroriste, mais clairement confronté à un scandale d’État ».
Jean-François Touzé, sur sa page Facebook.

| Comme en 1940 ?
« Je suis persuadé qu’en juin 1940, ceux qui se réjouissent aujourd’hui de l’ouverture d’une enquête contre Eric Zemmour auraient trouvé normal que le général de Gaulle soit poursuivi pour « injure » et « appel à la discrimination » envers les nazis ».
Nicolas Niemas, sur sa page Facebook.

| Rebelote.
« Zemmour : Comme en 1940, une partie des corps de l’État ont choisi leur camp ».
Jacques Borde, sur sa page Facebook.

| Tout s’éclaire.
« Quand on compare l’empressement de RTL à virer Zemmour à la mansuétude dont a bénéficié Tarik Ramadan sur toutes les ondes pendant des décennies, avec des propos nauséabonds, on comprend mieux ce que sont la collaboration et la couardise ».
Eber Haddad, sur sa page Facebook.

| Deux poids, deux mesures.
« Soit, effectivement, on n’a pas le droit de tenir ce genre de propos et alors il faut élargir à tous les autres propos qui font l’éloge des tyrans, des dictateurs, des salauds etc… Soit on estime que ça fait partie du débat et qu’on ne combat pas un intellectuel en l’envoyant devant les tribunaux ou en prison, mais qu’on le combat avec des idées et des arguments et que c’est simplement le débat démocratique ».
Michel Onfray, sur Yahoo TV.

| Piste interne !…
« Le pauvre agresseur de la Préfecture de police de Paris était affecté d’un handicap, il était à moitié sourd ce malheureux Martiniquais converti… Il faut vraiment avoir pitié de lui et le plaindre. Le malheureux ! Piste du conflit interne privilégié ! Il n’a pas eu ses heures sup. ! ».
Jean-Pierre Emié, sur sa page Facebook.

| Plus confiance dans la justice de ce pays.
« C’est bien parce que je suis avocat depuis plus de trois décennies, que je ne suis, hélas, pas le plus mal placé pour le clamer : je n’ai plus confiance dans la justice de ce pays. Je ne prétends pas l’avoir un jour trouvée parfaite puisqu’elle est humaine. Les juges ne sont pas tous omniscients ni tous intelligents, bienveillants et compétents. J’en ai connu des formidables, des méchants, des gentils et des abrutis. Mais j’affirme qu’aujourd’hui, l’ennemi, c’est l’idéologie. Pas forcément une idéologie construite et encartée, mais plus réflexe que réfléchie, appartenant à l’air du temps. J’ai combattu celle du Mur des Cons, d’un syndicat d’idéologues qui préféraient punaiser sur leur mur les parents d’enfants martyrs que de punir leurs assassins. Les dernières décisions de justice illustrent assez bien ce mal que je dénonce. Deux exemples suffiront. Dans le sud, à Gap, un tribunal correctionnel a condamné à six mois de prison fermes de jeunes identitaires non-violents, pour avoir voulu médiatiquement dénoncer l’impuissance d’État à juguler l’immigration massive et illégale. Dans le même temps, les militants qui aident les illégaux à franchir nos frontières étaient relaxés ou condamnés à des peines symboliques. Dans le nord, à Arras, au début de ce mois, sept jeunes militants de gauche s’en prennent violemment au commissariat de police pour tenter de faire libérer un de leur camarade, interpellé pour avoir jeté des projectiles sur la police. Ils tentent de s’introduire illégalement dans le commissariat. Ils écopent d’un rappel à la loi… ».
Me. Gilles-William Goldnadel, in Valeurs actuelles.

| Curieuse attirance.
« Évidemment, certains vont immédiatement hurler qu’on stigmatise l’islam, mais on est obligé de constater que cette religion attire certaines personnes déséquilibrées, en recherche d’identité, des gens potentiellement fragiles. Et les pratiques rigoristes de l’islam attirent ceux qui ont besoin de se trouver des cadres (…). C’est la grande victoire des islamistes: les déséquilibrés basculent en se raccrochant aux images et aux slogans de ces islamistes. Ils ont créé un modèle. Et c’est pour cela que se demander si les tueurs sont des fous ou des terroristes n’a aucun sens. Ces catégories ne s’excluent pas ».
Natacha Polony, sur Sud Radio.

| Charlie : le point de départ ?
L’attentat contre Charlie Hebdo « fut avant tout un crime politique » affirme »Le but des terroristes du 7 janvier était de faire disparaître des idées, ceux qui les portaient et qui étaient parfois les seuls à les exprimer (…). En janvier 2015, on nous infligea de belles théories pour expliquer que les manifestations du 11 janvier (après l’attentat) étaient le fait d’une France blanche de zombies catholiques. On eut droit aussi au réquisitoire infamant du racisme (…). 2015 me fit comprendre ce qu’avait été la collaboration, car je pus observer à quel point le confort intellectuel copulant avec l’instinct de survie pousse les esprits les plus brillants vers la complaisance et la lâcheté ».
Riss, alias Laurent Sourisseau, in Le Lambeau, Actes Sud & les Editions des Échappés.

| Terrorisme takfirî.
« Nous avons là un individu converti à l’islam depuis 18 mois et qui a attaqué à l’arme blanche. Il faut parler avec prudence mais les premiers éléments dont nous disposons laissent penser qu’il s’agit d’une attaque islamiste ! ».
Nicolas Bay, sur sa page Facebook.

| Vous étiez prévenus.
« Un jour, les musulmans que vous avez enrôlés dans vos polices europénnes et dans vos armées se soulèveront. Et ils vous écraseront ».
Iman Omar Baekjri Mohammed, The Daily Telégraph (21 janvier 2009).

| La Haine.
« Les journaleux ont plus de haine contre Zemmour que contre le tueur de Paris ».
Alain Schlesser, sur sa page Facebook.

| Pas d’amalgame.
« Pas de panique !! cet informaticien de 45 ans qui travaillait aux… RG, se sentait discriminé a cause de son handicap. Converti à l’islam depuis 18 mois, c’était un homme discret… Pas d’amalgame »
Patricia Martin, sur sa page Facebook.

| La mémoire la plus longue.
« Les journalistes anti-Zemmour se réjouissent en silence aujourd’hui de le voir viré de RTLFrance, alors qu’un converti à l’islam a perpétré une nouvelle tuerie contre quatre policiers. Mais les Français, eux, n’oublient pas ».
Nicolas Niemas, sur sa page Facebook.

| En rire, malgré tout.
« Au vu des faits divers quotidiens il me semble que d’ interdire à Allah de s’exprimer serait plus urgent que Zemmour ».
Vanessa Valette, sur sa page Facebook.

| Préméditation.
« Donc un acte terroriste par un islamiste prémédité. Ça va les Bisounours ? ».
Christophe Romand, sur sa page Facebook.

| 2 poids, 2 mesures.
« Sur LCI – La Chaîne Info j’ai posé une question qui a provoqué un tollé : si un flic Français de souche s’était réjoui de la tuerie anti-musulmane de Christchurch, il aurait été mis à pieds séance tenante. Là un flic musulman s’est réjouit de la tuerie de Charlie Hebdo tout en continuant son petit bonhomme de chemin en toute impunité jusqu’à être habilité secret défense…!! Pourquoi ? ».

Jean Messiha, sur LCI.

| Pour faire court.
« En résumé : le terrorisme vient de l’Occident, l’Islam est une victime de notre intolérance. Et c’est la faute aux Zemmour... ».
Alain Attal, sur sa page Facebook.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Qui poignarde qui dans l’Hexagone ? En finir avec les Vieilles lunes !…

| France / Afghanistan | Kulturkampf | Jacques Borde | Ne pas voir le lien …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer