Accueil / Verbatim / Vers l’Après-Zemmour : Ou la fin de l’Ancien monde & la Victoire du Takfir ?

Vers l’Après-Zemmour : Ou la fin de l’Ancien monde & la Victoire du Takfir ?

| France | Kulturkampf | Questions à Jacques Borde |

De toute évidence, la Mise à l’index (tentée mais… ratée par l’intelligentsia islamo-gauchiste) du penseur français & ô combien Éric Zemmour signifie que nous, Vieux Européens que nous sommes (mais pour combien de temps encore ?), avons franchi – que nous en soyons conscients ou non, est une toute autre question – une étape décisive entre ce qui fut l’Ancien monde & le nouveau qui est celui celui où progresse au pas cadencé de ses Jound al-Khilafah, la Charia nazislamite. Progression d’autant plus surprenante que cette même doxa takfirî est combattue avec l’énergie du désespoir par les États du Levant. Au passage : Merci Bachar & merci à Thierry Mariani de tant faire pour dissiper la brume du mensonge de la haine sectaire & des forgeries qui environne ce pays que nos élites & pouvoirs poignardent dans le dos. Une très vieille habitude d’ailleurs : Paris ayant vendu au Turc le Sandjak d’Alexandrette. Comme quoi, Ancien ou nouveau monde, la Kollaboration ne s’est pas faite qu’avec Berlin !…

« Elle aime la France, elle adhère à ses valeurs, elle combat l’islamisme et le radicalisme au péril de sa vie. Et si l’on faisait de Zineb El Rhazoui notre Marianne ? Quel beau symbole cela serait et en même temps un message fort aux tenants de l’obscurantisme ».
Nicolas Niemas.

| Q. Plus intellectuellement, peut-on sérieusement raciser la criminalité, la délinquance et le terrorisme, comme le font beaucoup des deux côtés de la barricade ?

Jacques Borde. J’ai peur que le kulturkampf qui nous oppose à nos ennemis de l’intérieur comme de l’extérieur, Jound al-Khilafah1, proxys ou alliés de la doxa takfirî, soit plus un champ de bataille qu’une simple barricade ! Ceci dit, un des principes de la statistique et de mettre en place typologies, classements et catégories. Après, il en va des us, coutumes et lois des pays. C’est selon.

| Q. Comment ça, c’est selon ?

Jacques Borde. Oui, c’est selon.

Ainsi, aux États-Unis, le Bureau of Justice Statistics peut mettre à la disposition de ceux que cela intéresse (media, chercheurs, lobbies, personnel politique, etc.) que 593.598 victimes de violences interraciales, ou sectaires, entre Blancs et Noirs ont été enregistrées en 2018. Que sur ce chiffre global, les Noirs – donc pas nécessairement les seuls Afro-Américains – ont commis 537.204 de ces crimes interraciaux, soit plus de 90%, et les Blancs – donc pas nécessairement non plus de seuls Étasuniens –, 56.394, soit moins de 10%.

Pondre de telles statistiques est évidemment interdit en France pour un organisme de ce type…

| Q. Et, selon vous, l’information est aussi racisée ?

Jacques Borde. Oui, bien sûr. Mais à sens unique, en fait…

| Q. Comment ça à sens unique ?

Jacques Borde. Oui, à sens unique. Je vais vous donner un exemple, ça sera plus simple :

Comme l’a, pourtant, bien rapporté le Morning Star News dans son édition du 30 septembre 2019, le groupe nazislamiste Boko Haram2 a diffusé, le 22 septembre 2019, une vidéo sanglante montrant le martyre de deux jeunes chrétiens, tous deux travailleurs humanitaires appartenant à la Church of Christ in Nations (COCIN)3.

Les deux victimes, Lawrence Duna Dacighir et Godfrey Ali Shikagham, étaient venues à Maiduguri pour aider à la construction d’abris pour les gens déplacés du fait des abominations de Boko Haram. Plus précisément la faction de ce groupe qui se nomme Islamic State’s West Africa Province (ISWAP, Province d’Afrique de l’Ouest de l’État Islamique).

La vidéo montre les deux jeunes hommes revêtus d’une combinaison rouge-orangé, à genoux et leurs trois assassins takfirî armés et masqués derrière eux. Les deux seront abattus dans le dos.

| Q. Un crime sectaire, donc ?

Jacques Borde. Oui, sans doute possible. L’un des assassins, s’exprimant en haoussa, rappelant bien que l’ISWAP s’est engagé à tuer tous les chrétiens pour venger les musulmans morts dans de précédents conflits.

La date exacte de leur mort demeure inconnue mais leur identité a été confirmée. « Lawrence et Godfrey », a indiqué le Pasteur Pofi cousin des deux victimes, « avaient quitté Abuja pour Maiduguri à la recherche d’une occasion d’utiliser leur talent afin d’améliorer l’humanité, et ils l’ont payé de leur vie. Nous ne récupérerons jamais leurs corps afin de les inhumer ».

Étonnamment, tout le vivier indigéniste et/ou suprémaciste africaniste germanopratin s’est bien gardé de se manifester pour dénoncer ce crime abominable et pourtant authentiquement sectaire.

Qui n’a, pas davantage, intéressé nos media mainstream. À se demander pourquoi un tel silence, lorsque ce sont des Chrétiens qui se font assassiner !…

Remarquez, il n’y a pas que dans les rédactions qu’on a perdu le sens des réalités. À la Préfecture de police de Paris, Mickael Harpon, 45 ans, fonctionnaire de son état qui vient de tuer quatre de ses collègues, à la fois :

1- était converti à l’Islam (depuis 2017).
2- était chargé de la surveillance informatique des… islamistes.
3- ne saluait plus les femmes. Au point de faire l’objet d’interrogations (sic) de sa chef qui se demandait le pourquoi de la chose. Et qui ‘a payé de sa vie.
4- bossait au service informatique de la DRPP (Les… Renseignements, si, si) et, de ce de fait, a pu venir avec deux armes blanches au travail car le personnel ne passe pas systématiquement les portiques de sécurité. Et si personne ne regarde l’écran à ce moment-là !…

À part ça, c’est Zemmour qu’il faut mettre à l’index !…

| Q. Vous parlez beaucoup de kollaboration à propos de ce qui se passe de nos jours. Vous n’avez pas l’impression de, comme on dit, de lancer le bouchon un peu loin ?

Jacques Borde. Non, pas du tout, en fait bien au contraire. D’ailleurs, je ne suis pas le seul.

Lisez donc ce qu’a écrit à propos de l’attentat visant Charlie Hebdo, Riss, alias Laurent Sourisseau, in Le Lambeau4, aux premières loges ce jour-là :

Ce fut « fut avant tout un crime politique (…). Le but des terroristes du 7 janvier était de faire disparaître des idées, ceux qui les portaient et qui étaient parfois les seuls à les exprimer (…). En janvier 2015, on nous infligea de belles théories pour expliquer que les manifestations du 11 janvier (après l’attentat) étaient le fait d’une France blanche de zombies catholiques. On eut droit aussi au réquisitoire infamant du racisme (…). 2015 me fit comprendre ce qu’avait été la collaboration, car je pus observer à quel point le confort intellectuel copulant avec l’instinct de survie pousse les esprits les plus brillants vers la complaisance et la lâcheté ».

Comme l’a dit une amie sur sa page Facebook : « Je ne sais pas si ça consolera Riss, mais la magistrature française a également fait taire les artistes du groupe américain de rock Eagles of Death Metal sur l’attentat du Bataclan ».

Que dire de plus, si ce n’est que notre Nouveau monde a des fragrances d’égout à ciel ouvert ?

| Q. La plainte lancée contre Zemmour, ça vous inspire quoi ?

Jacques Borde. Nausée, honte et dégoût. Tout ce que vous voudrez, en fait, sauf de la surprise. Comme en 1940, une partie des corps de l’État ont choisi leur camp.

Comme l’a écrit Carole Montagnac, sur sa page Facebook, « Les rappeurs peuvent appeler à tuer les enfants blancs dans les crèches et à écarteler leurs parents ; c’est pas grave, mais Zemmour ne doit pas critiquer l’islam et dénoncer les égorgements c’est de la haine ».

| Q. Et vous en tirez quoi comme réflexion ?

Jacques Borde. O tempora, o Mores, disaient les Anciens Romains.

Il semble bien, que nous ayons franchi une étape décisive – la mise à l’index de l’intellectuel Éric Zemmour, pour être absolument clair sur le sujet – dans ce qui sépare ce que beaucoup appellent l’Ancien monde de celui où progresse inéluctablement la Charia nazislamite dans un Nouveau monde qui est, surtout, celui de la Vieille Europe. Celle de la Bruxelles des Vieillesses junckeriennes ayant vendu leur âme au Shaïtan wahhabî. Ce alors que cette doxa takfirî est combattu avec la plus extrême vigueur par les États du Levant que, par là même, nous poignardons dans le dos. Comme, d’ailleurs, nous l’avons toujours fait avec Damas, notamment lorsque Paris à vendu au Turc le Sandjak d’Alexandrette. Comme quoi, dans l’Ancien monde, la Kollaboration ne s’est pas faite qu’avec Berlin ? Quant au nouveau !…

| Q. Autre sujet : à rappeler le passé, très franco-français, du veto de Chirac pour la 2ème Guerre du Golfe ?

Jacques Borde. Justement non, pas si franco-français qu’on pourrait le croire. L’idée de Jacques Chirac, en cette affaire, a aussi été de couvrir géopolitiquement ceux des pays africains qui ne voulaient pas de cette guerre, mais appréhendaient la colère de Washington, en cas de refus de leur part.

Ça n’a pas servi à grand-chose, mais, au moins à cela !…

Notes

1 Ou Soldats du califat. Terme officiel de DA’ECH pour qualifier ses combattants armés. Vient en droite ligne de Jound al-Khilafah fi Ard al-Jazair, groupe armé terroriste salafiste, qui s’est fait connaître par l’assassinat d’Hervé Gourdel. A fait scission d’AQMI (officiellement en septembre 2014) et prêté allégeance à DA’ECH.
2 Plus exactement le Jama’atu Ahlis Sunna Lidda’Awati Wal-Jihâd (Groupe sunnite pour la prédication et le djihâd).
3 Anciennement Church of Christ in Nigeria, fondée en 1904. actuellement dirigée par le Rev. Dr. Dachollom Datiri. A aussi porté le nom Ekklesiyar Kristi A Nigeria. Elle compterait 8 millions de membres et fait partie du World Council of Churches.
4 Actes Sud & les Éditions des Échappés.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Préf. de Paris : Les Grandes oreilles mises en échec par un Sourd !… [2]

| Guerre Vs DA’ECH | Questions à Jacques Borde | L’un des principes de la …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer