Accueil / Verbatim / De Bojo à Donald : Qui tient la corde de la Révolution conservatrice ? [1]

De Bojo à Donald : Qui tient la corde de la Révolution conservatrice ? [1]

| Kulturkampf global | Questions à Charlotte Sawyer & Jacques Borde |

Entre la victoire sans appel de Boris Johnson & le risque (sic) pour le camp démocrate que sa procédure d’impeachment de Donald J. Teflon Trump, soit caduque à partir du 5 janvier 2020, le camp de ce que, à bien des égards, on peut appeler la Révolution conservatrice ne se porte pas si mal. Pourquoi ? Comment ? Quelques pistes. Épisode 1.

« Je veux saluer ces chrétiens qui, dans le monde entier, font face aux persécutions : pour eux, Noël sera fêté en privé, en secret, ou peut-être même en prison. En tant que Premier ministre, c’est cela que je veux changer. Nous nous tiendrons partout aux côtés des chrétiens persécutés. Et nous défendrons votre droit à pratiquer votre foi ».
Alexander Boris Bojo de Pfeffel Johnson1, aussi dit Boris ho Mégas2, Premier ministre britannique.

| Q. L’absence de vœux de Noël de la part de Macron…

Jacques Borde. Oui, comme beaucoup d’entre-nous, j’ai noté. Odieux et inqualifiable, mais bon, vu le personnage : à quoi fallait-il s’attendre ?

A contrario, d’ailleurs, du Rayis Jomhur-é Irān3, Ḥasan Rowḥâni4, qui s’est plié à cet exercice – comme tous ses prédécesseurs avant lui, ainsi que les ambassadeurs5 et membres du corps diplomatiques iraniens – déclarant « Que Jésus, Prophète de paix et d’amour6, nous accorde sa bénédiction en ce jour. Je souhaite Joyeux Noël à tous ceux qui le célèbrent. Spécialement les Chrétiens d’Iran ».

Au passage, citons quelques réactions sur le sujet :

Nikola Mirkovic : « Le président de la République islamique d’Iran souhaite un joyeux Noël aux chrétiens mais pas le président de la République française. Ça devrait nous faire réfléchir ».

Denys Bondeville : « Quand même, le président iranien souhaite un bon Noël aux chrétiens, et le président français lui ne souhaite bon Noël à personne… je vous le dis : quelque chose déconne ».

Nadine Morano (LR) : « J’ai attendu, mais notre Président communicant professionnel n’a pas souhaité joyeux Noël à son peuple… à part critiquer la France à l’étranger, l’aimer et honorer ses traditions, ses racines chrétiennes c’est si difficile ? Le nouveau monde est désolant ».

Jean Messiha (RN) : « Dites Emmanuel Macron, comment se fait-il que vous n’ayez pas souhaité un joyeux Noël au peuple français dont vous présidez aux destinées, alors que vous vous précipitez chaque année pour fêter avec grandiloquence l’Aïd aux musulmans ? Qui divise les Français et attise la haine ? ».

De son côté, on notera que, en réponse à la demande de Aid to the Church in Need UK7 () S.A.R. Charles, le Prince de Galles, a enregistré une vidéo consacrée aux chrétiens d’Orient, les assurant de ses pensées et de ses prières en ce temps de Noël.

| Q. Que répondez-vous au Premier ministre canadien pour qui l’islam est compatible avec la démocratie occidentale ?

Jacques Borde. N’ayant pas l’oreille du Premier ministre canadien, le fédéraste8 Justin Pierre James Trudeau, je n’ai rien à lui dire de particulier. Reste que ce dernier, dans deux entretiens séparées avec la SRC, a bien soutenu que l’islam était compatible avec la « démocratie occidentale ouverte et laïque » comme celle qui existe au Canada.

Charlotte Sawyer. En fait, c’est davantage l’imam ontarien Mazin Abdul Adhim, d’origine irakienne et affilié au Hizb ut-Tahrir9, à qui Trudeau devrait prêter une oreille plus attentive qu’à Jacques, surtout lorsque l’imam explique clairement que « l’islam ne peut et ne deviendra jamais une partie de la laïcité libérale ».

| Q. Carrément !

Jacques Borde. Et, encore, vous n’avez pas tout lu. Voici des extraits, tirés de Facebook, de l’imam Abdul Adhim le 24 mars 2017 :

« Les juifs et les chrétiens sont unis avec les athées sur le mode de vie laïque libéral d’aujourd’hui, et ils exigent que chacun se joigne à eux dans cette façon de vivre. L’islam ne peut pas et ne deviendra jamais une partie de la laïcité libérale, peu importe les hauts et les bas, les musulmans passent, et cela a causé aux Juifs et chrétiens et athées de prendre des mesures de manipulation extrêmes pour forcer les musulmans à se conformer à leurs demandes. Cette pression médiatique est simplement un outil utilisé pour forcer tous les musulmans à condamner les lois politiques et militaires de l’islam en général, en associant tous les crimes commis par les musulmans à l’islam lui-même (indépendamment du fait que l’islam l’interdise ou non) Le système laïque libéral qui domine le monde aujourd’hui et abandonne l’appel à l’islam politique. Toute personne exigeant la mise en œuvre des lois politiques et militaires de l’Islam sera alors associée aux musulmans qui ont commis ces crimes violents et seront traitées comme des criminels par association… Quoi que fassent les élites manipulatrices séculaires, elles échoueront face à ce régime manipulateur, et l’Islam remontera dans les pays musulmans, et la Ummah [nation musulmane] se réunira sous une seule direction islamique sincère; Et les terres musulmanes – y compris l’Afrique, le Moyen-Orient, le sous-continent, certaines parties de l’Europe, l’Asie centrale et certaines parties de l’Asie orientale – seront entièrement restaurées sous un contrôle musulman complet ».

| Q. De premiers effets positifs de la victoire de Boris Johnson, semble-t-il ?

Jacques Borde. En quelque sorte, oui : selon Metro.co.uk, Des musulmans britanniques auraient commencé à préparer leur départ du Royaume-Uni par crainte pour leur « sécurité personnelle ».

Charlotte Sawyer. Parmi eux, le directeur d’une pseudo organisation caritative (sic), le Barakah Food Aid charity du Greater Manchester, qui a dit qu’il avait peur pour « l’avenir de ses enfants ». Ainsi, Manzoor Ali aurait estimé avoir « peur pour ma sécurité personnelle, je m’inquiète pour l’avenir de mes enfants ».

| Q. Mais, concrètement, elle se fonde sur quoi cette crainte ?

Jacques Borde. En fait, sur rien. En réalité, des media et individualités, liées au cloaque corbyno-antisémite principalement, ont ressorti des commentaires relativement anciens d’Alexander Boris Bojo de Pfeffel Johnson, dont ses remarques, dans un article paru en 2005 dans le Spectator dans lequel Bojo avait souligne qu’il était parfaitement « naturel » pour le public d’avoir peur de l’Islam.

Johnson avait également fait l’objet de critiques pour avoir comparé les femmes musulmanes à des « boîtes aux lettres et des braqueurs de banque » dans une chronique du Telegraph de l’an dernier.

| Q. Et, vous ne trouvez pas ça choquant ?

Jacques Borde. Non, absolument pas, dans la mesure où Boris Johnson a rappelé que ses propos étaient « sortis de leur contexte » et qu’il défendait en l’espèce, le droit des femmes musulmanes de porter ce qu’elles veulent.

Charlotte Sawyer. Donc une tempête dans un verre d’eau. Mais si celle-ci devait inciter quelques mauvais coucheurs nazislamistes à plier bagage, n’allons pas nous plaindre ! Love it, or leave it, comme disent mes compatriotes. Personne ne retient personne !…

[À suivre]

Notes

1 Dit Boris Johnson, qui est (souvent) présenté comme un excentrique sorti du néant mais est issu d’une vielle famille de la haute société britannique. Donc, avant tout un homme du sérail.
2 Ou Boris-le-Grand. Capable de réciter en grec ancien des chants entiers de l’Iliade d’Homère.
3 Président de la RI d’Iran.
4 Pour l’état civil, Hasan Fereydoun.
5 Je me souviens tout particulièrement de S.E Aliréza Assefi, qui, dans ses vœux, avait évoqué le miracle de la virginité de Marie qui avait conçu le prophète Issa dans la pureté absolue. L’Immaculé conception pour nous.
6 Rasul Issa, pour les vrais musulmans. Soit un prophète à livre, car ayant apporté aux hommes El-Anjil, L’Évangile.
7 Ou Aide à l’Église en détresse.
8 Comme disent nos amis souverainistes québécois…
9 Ou Parti de la Libération, fondé à Amman en Jordanie en 1953 par Cheikh Taqiuddin an-Nabhani.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Impeachment : «Défèque news» & Bruits de couloirs, la drôle bataille d’idées des Démocrates… [2]

| Trump Vs Deep State | Questions à Charlotte Sawyer & Jacques Borde | Forgerie …