Accueil / Focus / Jupi Macron nous la joue « Sous-Chirac » à Jérusalem !… [1]

Jupi Macron nous la joue « Sous-Chirac » à Jérusalem !… [1]

| France / Israël | Comédie humaine | Ils ont dit | BforBORDE |

O tempora, o mores, comme disaient les Anciens Romains. Décidément Jupi Macron, Tartarin de la gauche financiarisée européiste, nous aura tout fait. Y compris un assez pitoyable & pas du tout convaincant remake du show de Jacques Chirac (déjà pas vraiment un modèle de diplomatie réussie…) dans la Vieille ville de Jérusalem. Remarquez : quand on a une Sibeth N’Diaye qui occupe le poste tenu par Malraux, de quoi peut-on vraiment se surprendre ?

| Cirque.
« Macron aussi fanfaron à Jérusalem, où il ne risque rien, que pleutre et lâche à Trappes, Aubervilliers ou Saint-Denis ».
Alain Attal,, sur sa page Facebook.

| En même temps.
« Macron dit se battre tous les jours contre l’antisémitisme. Mais il mène une politique d’immigration qui islamise la France un peu plus tous les jours. La défense des Juifs de France et « en mème temps » l’invasion des barbus et des voilées… Crédible ? ».
Jean Messiha, sur sa page Facebook.

| Bizarre…vous avez dit bizarre.
« V’la qu’à présent, il se prend pour Chirac ! Je ne m’étendrai guère sur le énième coup de com de « notre » cher président , car ce petit coup de sang à Jérusalem est gros comme le nez (celui de Jacquot bien sûr) au milieu de la figure ! Euh…..en face , ils ont dû penser « même pas peur » ! Et comme l’a fait remarquer un journaleux : le sieur Macron qui d’habitude ne parle pas trop mal l’Anglais et avec peu d’accent , se met tout à coup à déclamer la langue de Shakespeare avec l’accent à coucher dehors de Yasser Arafat ! Bizarre…vous avez dit bizarre…?? C’est étrange que l’ex-élève des cours de théâtre de Brigitte n’ait pas pensé à hurler à gorge déployée « Go back to my plane ! » Nous n’aurions même pas été étonnés. Décidément , plus les mois passent et plus nous rétropédalons dans le grotesque avec Manu Micron… ».
Pierre Martin, sur sa page Facebook.

| Cool.
« Pour son prochain voyage, Nétanyahu, se rendra en visite officielle dans les territoires autonomes Antillais, Corses et Calédoniens ».
Alain Attal, sur sa page Facebook.

| Personne n’est dupe.
« Macron qui se lâche contre des militaires israéliens chargés de sa sécurité mais qui se garde bien de restaurer l’ordre républicain dans les 150 zones de non droit et autres territoires conquis et perdus de son propre pays. Qu’il aille exercer son autorité là où il le devrait. Il y a de l’obscénité et du ridicule dans cette séquence qui met en scène le Président d’une grande puissance incapable de faire régner la paix, l’ordre républicain et la concorde sociale sur son propre territoire et réclamant le respect de la souveraineté d’une enclave administrée par la France dans un pays souverain et responsable de sa sécurité. En réalité personne n’est dupe de la vile manœuvre politicienne et électoraliste avant d’aller serrer la pince du négationniste en charge des territoires disputés juste la veille de la journée de commémoration de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz. Mission accomplie.Comme disait l’autre, « les non dupes errent ». Baudelaire écrivait « pauvre Belgique ». On pourrait écrire « pauvre France » ».
Michel Rosenzweig, sur sa page Facebook.

| Déontologie ou Uchronie ?…
« L’incroyable professionnalisme, l’indubitable culture et la connaissance des sujets des journalistes de BFM-TV. Jugez plutôt : Hier, Not’ bon Roy aurait rencontré en Israël Yasser Arafat, président de l’Autorité palestinienne mort en 2004 ».
Samuel Atlani, sur sa page Facebook.

| Faussaire ?…
« Macron ne se préoccupe pas de la perte de souveraineté réelle et massive de la France sur des pans entiers de son territoire, n’en dit mot, sans parler d’organiser la reconquête. Par contre, il tempête devant les caméras du monde entier parce qu’un policier israélien à mis les pieds dans une église ayant statut d’ambassade et sous souveraineté française. Apparemment, il devait craindre qu’il ne reparte pas et que cela soit le début d’une colonisation israélienne. Il faut lui rappeler que la vraie colonisation, c’est en Seine- Saint Denis et dans de multiples communes de France ».
Didier Long, sur sa page Facebook.

| Hypnotisme.
« Chirac & Macron : deux histrions « sous influence ». L’un sous celle d’Hariri, le second sous celle de MBS... ».
Jacques Borde, sur sa page Facebook.

| Mort géopolitique ?…
« Le coup de sang d’un minable insignifiant contre un service de sécurité alors qu’il est lui-même incapable d’assurer la sécurité de son propre pays… Le fou rire a été de l’entendre geindre comme larve de seconde zone avec un anglais approximatif de niveau sixième… Macron, en chute de plébiscite populaire, avait prévu dans sa petite tête de nauséabond ambulant de faire de la provocation à Jérusalem, histoire d’imiter feu benêt Chirac et se faire une place dans la hiérarchie des grandes daubes de la nation. Un président par définition se doit de réfléchir, il est le constat flagrant de son inaptitude et de ses positions douteuses… France, tu es morte ».
Patricia Martin, sur sa page Facebook.

| Calculs.
« Le Chirac du pauvre, sans la spontanéité, sans la sincérité, sans le panache français mais avec le calcul de flatter l’électorat communautaire viscéralement hostile à Israël ».
Julien Odoul , sur sa page Facebook.

| Singerie.
« Quand le « nouveau monde » finit par singer l’ancien… la spontanéité et l’inspiration en moins. Le faux accent français en plus ». Le proche-Orient n’est pas « un terrain de jeu pour mauvaise impro ».
David Cormand, eurodéputé écologiste.

| 1er (mauvais) rôle.
« News : Emmanuel Macron est nominé au César du premier rôle masculin pour son rôle inoubliable dans « Colère sincère à Jérusalem » ».
Alain Attal, sur sa page Facebook.

| Ridicule.
« Ridicule. Ça joue le souverainiste attaché au respect du territoire français et de ses frontières à l’étranger, mais en France, les priorités sont ailleurs ! Que de la com pour faire sourire certains et tenter de faire oublier les sujets qui fâchent comme… la réforme des retraites ? ».
Kelly Betesh, sur sa page Facebook.

| Pâle copie.
« Pauvre comédien. Jacques Chirac était sincère, vrai. Emmanuel Macron est factice, truqué. Il n’aspire qu’à sa propre mise en scène. Un sentiment ne se singe pas: la sincérité. L’insincérité est la plaie de la macronie. Un marqueur, une méthode, un cynisme moderne. Insupportable ».
Aurélien Pradié, sur sa page Facebook.

| À peine….
« L’imitation de Jacques Chirac est pleine de bonne volonté, accent français inclus, mais cela sonne… moins spontané ».
Julien Aubert, député Les Républicains (LR).

| Mémoire qui flanche.
« Le Macron de la contradiction. Il invite les vrais antisémites à vivre dans un pays où ils détestent tout. Devoir de mémoire ».
Lydia Sanna, sur sa page Facebook.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Fin de Soleimani, le Condottiere de Téhéran : & Ensuite ? [2]

| É-U / Iran | Géostratégie Ils ont dit | Qu’on l’ai haï ou détesté …