Accueil / Focus / Mila, Zemmour Vs Schiappa & Griveaux : Choc des Kulturkampf [1]

Mila, Zemmour Vs Schiappa & Griveaux : Choc des Kulturkampf [1]

| France | Kulturkampf | Ils ont dit | BforBORDE |

Le choc était attendu & il a bien eu lieu : Éric Zemmour Vs Marlène Schiappa. Personnage dont il est indispensable de rappeler l’environnement idéologique : la dame est la fille de Jean-Marc Schiappa, historien trotskiste lambertiste, de Catherine Marchi, prof militante politique & syndicale, également trotskiste lambertiste. À souligner que le Lambertisme est la pire excroissance de la IVeme internationale en France. Attendue aussi la victoire aux point d’ Éric Zemmour. Sinon, lecteur, je te prie d’excuser les trop nombreuses fautes que tu rencontras. En effet, tant par lassitude que commodité, j’ai décidé de me passer du prétendu correcteur (orthographe & grammaire), visiblement écrit avec les pieds par des développeurs analphabètes. Épisode 1.

| Chiffres.
« Dernier sondage connu (Odoxa Le Figaro, publié le 27 janvier 2020, avant le retrait de Griveaux : Anne Hidalgo restait en tête du premier tour, avec 23% des intentions de vote, Rachida Dati (LR) se hissait en deuxième position avec 20%, nettement devant Benjamin Griveaux qui tombait (avant la divulgation de ses ébats sexuels) à 16%, le matheux allumé Cédric Villani se classant cinquième avec 10%, derrière le candidat écolo. Quelle que soit la solution retenue par les macronistes aux abois pour remplacer Griveaux (ex-proche de DSK, qui l’a noté ?), Rachida Dati semble désormais seule en situation pour pouvoir passer en pole position et débarrasser au 2ème tour Paris du fléau Hidalgo ».
Jean Louis Trainar, sur sa page Facebook.

| Logique.
« Me. Rimokh et moi venons de porter plainte contre Mme. Marlène Schiappa pour diffamation & mise en danger de la vie d’autrui. Elle a amalgamé mon livre avec la brochure du même titre du tueur de Christchurch, nullement inspiré par lui mais par le constat d’une même évidence ».
Renaud Camus, sur sa page Facebook.

| Lâcheté bien ordonnée.
« Pour nos féministes nouvelle vague, le patriarcat honni est seulement celui du mâle blanc occidental de culture chrétienne – d’autant plus une cible qu’il est déjà à terre. En revanche, elles ont la plus grande mansuétude pour le patriarcat arabo-musulman, exotique et associé à des populations qui sont, aux yeux de nos nouvelles dames de charité, d’éternels prolétaires victimes ».
Éric Zemmour, sur sa page Facebook.

| Sauf…
« Pour le tout PAF, les photos sexuelles d’un politique doivent rester privées. Pour tous. Sauf pour un : Trump. J’ai bon là ? ».
Alain Attal, sur sa page Facebook.

| Les mots pour le dire.
« Bon bon bon, si vraiment “Grand Remplacement” les met dans cet état il n’y a qu’à dire “génocide par substitution”, c’est tout à fait aussi pertinent et en plus c’est d”Aimé Césaire, communiste et noir, tout pour leur plaire ».
Renaud Camus, sur sa page Facebook.

| Cherche féministe (sic) désespérément !…
« (…) Les apôtres de la diversité culturelle ne veulent pas interdire la critique de toutes les religions, mais précisément celle de l’islam. Le sort réservé aux religions juive et chrétienne importe très peu, pour eux. Au contraire, ces religions sont présentées comme les piliers idéologiques de l’impérialisme, l’intolérance et la colonisation. L’islam, lui, serait une grande religion de paix et d’amour : il aurait même le pouvoir de nous ramener à la concorde du califat de Cordoue. Quelle chance avons-nous (…). L’opinion publique s’était massivement rangée derrière Charlie, ce qui n’est pas le cas pour Mila. Bien sûr, l’attentat de Charlie Hebdo a été particulièrement dramatique et violent, mais je ne sous-estimerais pas les centaines de menaces de mort et de viol reçues par Mila, qui demeure une jeune femme homosexuelle de 16 ans, faut-il le rappeler. D’ailleurs, où sont les féministes en vogue pour dénoncer frénétiquement la culture du viol ? ».
Jérôme Blanchet-Gravel, journaliste et essayiste québécois, sur Boulevard Voltaire.

| Mesure.
« Débat convenu sur la discrimination dite positive. Zemmour a plutôt épargné Schiappa… Il aurait pu lui clouer le bec en lui rappelant cette pertinente remarque de Barrack Obama : « Je n’aimerais pas que mes filles soient engagées un jour parce qu’elles sont noires ou parce que leur père a été président des États Unis. Je préfère qu’elles réussissent par leur talent et par leurs compétences » » (…) Schiappa « a quand même lié le crime de Christchurch au Grand Remplacement en accusant l’écrivain Renaud Camus et en citant à charge le démographe de service aux ordres Hervé Le Bras.Merci à Eric d’avoir ardemment défendu la réalité du Grand Remplacement et à Schiappa d’avoir fait la promotion de l’œuvre de Renaud Camus ».
Jean Louis Trainar, sur sa page Facebook.

| Branleurs.
« Donc, les LREM vocifèrent pour « foutre dehors » Piotr Pavlenski à cause de l’Affaire Benjamin Griveaux ; mais quand on leur dit qu’il faut foutre dehors des islamistes fichés S, ils répondent « État de droit ». De vrais branleurs ».
Jean Messiha, sur Twitter.

| Antisémitisme.
« Ce sont des mots inadaptés à la réalité, il s’agit d’une sémantique orientée visant à tromper l’opinion publique. Les actes de racisme qui ont augmenté sont les crimes anti-Blancs. Citez une personne noire ou maghrébine qui a été assassinée ces dix dernières années au hasard d’une rue, par une bande de Blancs, je vous cite sur la même période 500 Blancs égorgés. Sémite est un terme généraliste qui englobe à la fois les Juifs israélites et les Arabes dont les maghrébins colonisés. Lorsqu’un Arabe (sémite) attaque un Juif (sémite) c’est autant de l’antisémitisme qu’est une agression anti-Blancs le fait que Paul agresse Pierre. Le véritable motif des agressions en France est soit raciste anti-Blancs, soit religieux car ce sont les Chrétiens et les Juifs qui sont visés pour leur appartenance à une religion. Et qui donc peut commettre des agressions religieuses contre les Chrétiens et les Juifs si ce ne sont les musulmans ? Ne parlons pas des agressions islamophobes car elles n’existent pas ou trop peu pour parler d’un fléau. Les attaques contre des mosquées étaient l’œuvre de musulmans, les femmes voilées violentées ont avoué avoir menti pour agiter le drapeau de l’islamophobie, les seuls faits avérés sont des tranches de jambon envoyées à des mosquées. Puis-je parler d’un crime religieux ou raciste si demain je reçois une merguez dans mon courrier ? ».
Julien Havasi, sur sa page Facebook.

| 20 ans de lâcheté.
« Des associations comme SOS Racisme ont empêché de mettre des mots sur le mal. On paye 20 ans de lâcheté… pour lutter contre les enclaves islamiques ».
Louis de Raguenel, sur sa page Facebook.

| Dites-nous…
« Expliquez moi comment une religion peut transformer les fidèles en déséquilibres rendre les camions fous et les couteaux égorgeurs ».
Colette Thirion, sur sa page Facebook.

| Disqualifié.
« Lui est politicien et gouverner c’est prévoir… il n’a pas le luxe de se tromper dans quelque chose d’aussi évident. Ce sont des luttes à couteaux tirés et chacun va utiliser tous les coups bas possibles à son avantage. Il le sait depuis le jour où il est rentré dans l’arène. Faire de genre d’erreur est une faute professionnelle grave pour un politicien. Il a droit à une vie privée oui mais se filmer ou plutôt se faire filmer dans son intimité ne fait déjà plus partie de la vie privée. Moi j’en ai rien à secouer de la moralité ou l’immoralité de l’acte dès le moment out c’est entre adultes, deux ou plus si affinités, consentants et quel que soit le sexe ou les modalités mais on ne peut pas à la fois faire de la politique et mener ce genre de vie. Il fait choisir une autre carrière moins exposée. Cela dit, il a vraiment fait preuve d’un manque de discernement au mieux, ce qui le disqualifie de tout poste important ».
Eber Haddad, sur sa page Facebook.

| Vases (notamment) communicants.
« Les politiques ont avertis les adolescents à travers l’expérience de Mila du danger des réseaux sociaux, les citoyens avertissent les politiques des risques de se filmer en train de se branler et d’envoyer le film à sa maîtresse quand on est marié et père de 3 enfants… Au moins, tous les politiques soutiennent Griveaux… ».
Christophe Romand, sur sa page Facebook.

| Gauche « Allah akbar » !…
« …Sauf que c’est faux : il s’agit bien ici du constat d’un ensauvagement. Un ensauvagement encouragé par l’élite, car au plus haut niveau, c’est le silence, et dans ce cas tout le monde sait que « qui ne dit mot, consent ». Municipales obligent. Seuls Marlène Schiappa, Marine Le Pen, quelques LR, dont Jacqueline Eustache Brinio, sénatrice du Val d’Oise et François-Xavier Bellamy ont eu des mots justes. Cette. À gauche, ceux qui ont parlé n’ont en général pas eu un mot de compassion pour la jeune fille et ont préféré entonner le grand air du « respect de la religion ». Ainsi, dans leur esprit, pour séduire le vote musulman et respecter l’islam, il faut donc accepter et banaliser la menace d’être violée, défigurée au vitriol, égorgée ? Il faut prendre le parti des tourmenteurs d’une gamine ? C’est en tout cas sur ce fond de décor-là que la question est posée. Ce qui se joue ici a un nom : la veulerie. Le mot « respect »est dévoyé pour présenter l’acceptation de la pire des violences voire la justification du meurtre, comme une preuve de civilisation, de prise en compte de la sensibilité d’autrui ».
Céline Pina, In Causeur.fr.

,

[À suivre]

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Réélection de Trump ? Merci Qui ? Nancy Pelosi !…

| É-U | Impeachment | Eber Haddad | Les Jeux étaient, peu ou prou, faits …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer