Accueil / Focus / Entre Incurie & Dissonance cognitive : Nos luttes Vs le Covid ! [1]

Entre Incurie & Dissonance cognitive : Nos luttes Vs le Covid ! [1]

| COVID-19 | Ils ont dit | BforBORDE |

La Lutte contre le COVID-19 sera longue, mais, à terme, finira par aboutir sur son containment, pour reprendre le vocabulaire géopolitique. À condition, bien sûr, de la mener à bien réellement & non tout miser sur Big pharma, ses kollabos & la fausse panacée confinocentrée. Vouloir, c’est pouvoir, persevare diabiolicum (dans son erreur initiale) : c’est trahir. en 2020 comme de 1938 à 1940. Épisode 1.

| Même immondice.
« Dominique Da Silva, député LREM souhaite que le COVID-19 emporte les personnes âgées de plus de 70 ans ! Quelle différence avec les thèses nazies ??? ».
Daniel Gautier, sur sa page Facebook.

| Dissonance cognitive.
« C’est marrant cette manie qu’ont certains à vouloir blâmer tout : les gouvernements occidentaux, les labos pharmaceutiques, la politique d’untel ou de tel autre, le réchauffement climatique, la pollution, leur grand-mère, etc… sauf l’unique coupable : LA CHINE ! C’est ça la dissonance cognitive ! Parlez-en à votre psy dès que l’occasion se présente ».
Eber Haddad, sur sa page Facebook.

| Loi du marché ?…
« 11 mai : après avoir envoyé nos soignants au casse-pipe, c’est le tour du suicide des enseignants. Pour le bien de notre PIB ! ».
Alain Attal, sur sa page Facebook.

| « Pognon de dingue », encore.
« Une question ? La campagne de notre président à été financer par des banques et des laboratoires ? ».
Yannick Lecomte, sur sa page Facebook.

| Labos pas loin ?…
« Apparemment la Chloroquine est le seul traitement actuellement qui fonctionne. Pourquoi le gouvernement interdit-il son usage ? ».
Alain Schlesser, sur sa page Facebook.

| Chiffres.
« Chine 1,4 milliard d’habitants, contribution à l’OMS $41 millions. États-Unis, 355 millions d’habitants, $500 millions. La Chine se fait passer pour un pays pauvre quand ça l’arrange et riche quand ça avance ses intérêts. Elle devrait verser la différence elle-même à l’OMS qu’elle contrôle entièrement pour des dizaines d’années à venir ».
Eber Haddad, sur sa page Facebook.

| Macron décevant.
« J’ai jugé Macron extrêmement décevant, et pour tout dire égal à lui-même. Dans sa bouche, le confinement ressemble à une solution de résignation noyée dans une interminable marée de précisions mineures. Rien ne porte la marque d’un chef d’État dans un pays en crise. De plus, il m’a fait l’effet d’être enfermé dans une grande solitude, ne parvenant ni à mobiliser ni à rassurer. La litanie des remerciements sert à boucher les trous dans un raisonnement qui élude plusieurs questions cruciales, notamment : qui paiera finalement la facture des chocs économiques et sociaux à venir ? ».
Jean-Marie Le Pen, à Valeurs Actuelles.

| Déficiente OMS.
« Ce même 31 décembre, Taïwan active une surveillance renforcée des frontières et un contrôle, avant leur débarquement, des passagers en provenance de Wuhan, ‘en partant du principe que la transmission interhumaine se produisait effectivement’. Cette réactivité, née de l’expérience engrangée lors de la crise du SRAS en 2003, est l’une des clés du succès taïwanais pour juguler l’épidémie. Pourtant situé à 130 km des côtes de la Chine où vivent et travaillent plus d’un million de ses ressortissants, le territoire ne déplore que 393 cas et six décès. Tout ceci alors que Taïwan n’a pas accès aux informations de première main de l’OMS, pourtant cruciales au regard de la rapidité de propagation du nouveau coronavirus. L’île en effet n’a plus le statut d’observateur à l’OMS depuis qu’il lui a été retiré, sur pression de la Chine, après l’élection en 2016 de la présidente Tsai Ing-wen, moins conciliante avec Pékin ».
Christophe Romand, sur sa page Facebook.

| Bla, bla, bla.
« Les mesures de restriction ont permis de ralentir l’infection. C’est une bonne nouvelle (…). Mais nous avons appris simultanément que sans restrictions, cette infection progresse très vite et que la ralentir prend beaucoup de temps en requérant des mesures radicales. Nous devons tout faire pour consolider les acquis de ces dernières semaines ».
Bundeskanzlerin1 Angela D. Merkel.

| Un air de 9-3 !…
« Alors que l’Italie est complètement arrêtée à cause du Coronavirus, les dealers continuent de vendre la mort à la gare centrale de Milan comme si de rien n’était. Et surpris par l’envoyé de Striscia, au lieu de partir, ils l’attaquent en lui jetant contre des pierres. Merci à Vittorio Brumotti, qui malgré les agressions répétées, continue à dénoncer cette situation inacceptable ».
Giorgia Meloni.

| Salaud de Covid !…
« Intéressant virus qui se faufile de façon machiavélique dans les restaurants mais s’arrête respectueusement à la porte des écoles ».
Isabelle Douna, sur sa page Facebook.

| À savoir.
« Lorsque Marisol Touraine a détruit le défunt milliard de masques, son chef de Cabinet se nommait Jérôme Salomon, l’actuel DGS ».
Alain Attal, sur sa page Facebook.

| Tragédie en vue.
« Je note que ces États européens prêts à passer l’éponge africaine, ont refusé mordicus d’annuler la dette de leur prétendue sœur grecque à l’agonie. j’en déduis que le mythe de la grande famille européenne relève de la comédie bouffe et finira en tragédie antique ».
Me. Gilles-William Goldnadel.

| Instinct de mort.
« Des malades auraient pu être sauvés s’ils avaient pris de la Chloroquine. J’hallucine et je ne comprends pas le manque de décision politique (…). On sait qu’il y a un traitement qui pourrait peut-être sauver les personnes âgées. Et on va nous dire qu’il y a peut-être un risque cardiaque une fois sur mille. J’hallucine et je ne comprends pas le manque de décision politique ! Ça peut être fait sous surveillance médicale : on fait un électrocardiogramme, on vérifie le potassium, on vérifie les contre-indications. C’est ce qu’ils ont fait à Marseille. Zéro accident cardiaque à Marseille sur 2.800 malades. Ils n’ont pas traité tout le monde. Dès qu’il y avait un contre-indication cardiaque, ils ont dit non. C’est la seule solution ».
Pr. Christian Perronne, chef du service Infectiologie à l’Hôpital Raymond-Poincaré.

| (In)expertise.
« Cohn Bendit qui donne son avis sur le professeur Raoult, c’est comme si Franck Ribery corrigeait la dictée de Bernard Pivot... ».
Céline Rosa, sur sa page Facebook.

| Meurtre en (grande) série.
« Chloroquine un produit en vente libre depuis 1949 retiré en 2020 uniquement pour que les gens ne puissent pas se soigner par eux même cela s’appelle un assassinat collectif ».
Gerard Diramel, sur sa page Facebook.

| Merci Qui ? Mohammed VI.
« Le Maroc, sous la conduite de son roi, Mohamed VI, a été un exemple d’efficacité et de salubrité publique et a dépassé de loin ce qui s’est fait en Europe, particulièrement en France, son ancien colonisateur. Les autres pays d’Afrique et du monde arabe devraient en prendre de la graine. Ils ont tout de suite fermé leurs frontières et pris les précautions élémentaires et ça a nettement diminué l’impact qu’aurait pu avoir le Coronavirus sur pays aussi peuplé et à l’infrastructure plutôt élémentaire ».
Eber Haddad, sur sa page Facebook.

| Gâchis ou c…ie ?
« Je me marre… sur ordre du préfet, un hélicoptère de la gendarmerie, qui survolait les maisons en rase-mottes, s’est posé sur la plage et les gars s’en sont allés verbaliser un nageur, au lagon de l’Étang-Salé. Et hop, 135€, pour n’avoir pas encouru, vous noterez bien, le moindre risque sanitaire. C’est bien la prise d’un plaisir égoïste, sous couvert de non respect du confinement, qui est taxée. En prenant le prix de l’heure de vol, pour une machine légère de ce type, on est à 3.000€. Soit : 37.500 masques achetés au prix marocain, ou vingt-deux tests achetés en France, ou environ 300 traitements à la chloroquine, ou un respirateur de bonne marque. Ceci sans compter le bilan carbone et la pollution sonore. Comme disait le vénérable Coluche : « Les énarques, c’est des types, tu leur files le Sahara en gestion. Au bout de trois ans, il faut acheter du sable ailleurs » ».
Pierre Duriot, sur sa page Facebook.

| Ravages de la Gauche.
« La principale importatrice de la délinquance et de la criminalité à Paris, de par sa politique clientéliste, ose se plaindre au gouvernement de la persistance de l’insécurité dans la capitale ! De qui se moque-t-elle ? À qui la faute ? Mme. Hidalgo pensait que les voyous allaient rester bien gentiment confinés chez eux et respecter la loi pour la seule fois de leur vie ? Forcément, dès lors que les rues sont désertes, on les voit davantage, le déni de réalité ne fonctionne plus, et les ravages de la gauche depuis vingt ans ne peuvent plus être planqués derrière les bons sentiments ».
Eloise LeNesley, sur sa page Facebook.

[À suivre]

Notes

1 Chancelière fédérale.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

COVID-19 : La Trahison des élites mondialistes [2]

| COVID-19 | Ils ont dit | BforBORDE | De l’Europeist Circus aux Démocrates laquais …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer