Accueil / Focus / Entre Incurie & Dissonance cognitive : Nos luttes Vs le Covid ! [4]

Entre Incurie & Dissonance cognitive : Nos luttes Vs le Covid ! [4]

| COVID-19 | Ils ont dit | BforBORDE |

La Lutte contre le COVID-19 sera longue, mais, à terme, finira par aboutir sur son containment, pour reprendre le vocabulaire géopolitique. À condition, bien sûr, de la mener à bien réellement & non tout miser sur Big pharma, ses kollabos & la fausse panacée confinocentrée. Vouloir, c’est pouvoir, persevare diabiolicum (dans son erreur initiale) : c’est trahir. en 2020 comme de 1938 à 1940. Épisode 4.

| Tiers-monde.
« Nous sommes le dimanche 19 avril [2020] et toujours pas de Chloroquine, pas de masques pas de tests ça fait 36 jours ? ».
Alain Schlesser, sur sa page Facebook.

| Miracolo, miracolo !
« Surveiller les immigrants irréguliers sur le territoire italien disaient que c’était raciste et impossible parce qu’il n’y avait pas d’instruments. Puis soudain avec le Coronavirus, la gauche a découvert les task forces, les drones, les hélicoptères, les bracelets et les applications pour tracer chaque moindre déplacement des Italiens ».
Giorgia Meloni.

| Injustice insupportable.
« Il faudra alors se poser la question de savoir pourquoi un tel désastre. On ne peut s’empêcher de se tourner vers la fameuse ‘Étrange Défaite’, de Marc Bloch, qui, ayant vécu la défaite de 40 de l’intérieur, se posait la question de savoir pourquoi cela avait été possible. Et cette catastrophe en cours nous amène inévitablement aux mêmes conclusions : incompétence, inorganisation, absence de vision à long terme, improvisation. En résumé : nullité de nos dirigeants, et en particulier de ceux en charge du système de santé français. Cette génération de hauts responsables de la santé en France est en train d’entrer dans l’Histoire comme les généraux de l’armée française en 40. Une caste de petits chefs, de techniciens imbus de leur position, de leur suffisance, qui, face au coronavirus, avaient une guerre de retard, comme la plupart des généraux de 1940, qui se croyaient encore en 1918 ».
Riss, in Charlie Hebdo.

| Si VRAI boulot, oui !…
« Au front sanitaire s’ajoute un front sécuritaire, que le gouvernement a lui-même alimenté avec le confinement à géométrie variable et la libération de milliers de détenus. La pleurniche victimaire de racailles n’émeut plus personne : SOUTIEN AUX POLICIERS ! ».
Jordan Bardella, sur sa page Facebook.

| Incompatibilité structurelle.
« Il existe une incompatibilité structurelle entre les mesures de confinement et le fonctionnement psychique de certains habitants des banlieues. Violence familiale, éducation défaillante, vide culturel, sont autant de facteurs de désobéissance aux règles de la cité ».
Les territoires perdus de la santé publique, in Causeur.

| Good question POTUS.
« Est-ce une erreur qui a échappé à tout contrôle ou a-t-elle été commise délibérément ? ».
Donald J. Teflon Trump.

| Priorités.
« Il n’y a plus d’argent… mais il y en a pour l’immigration ».
Marine Le Pen.

| Toujours une question de choix.
« Aides financières à L’Afrique, Aides logistiques à l’Iran. En France, pas de masques mais commande de gaz et LBD ».
Christophe Guérin, sur sa page Facebook.

| Complicité active.
« En libérant des milliers de détenus, Mme. Belloubet a donné des ailes à la voyoucratie qui caillasse nos forces de l’ordre et pompiers dans des centaines de cités. L’État macronien n’a pas seulement renoncé à combattre la délinquance : il lui a offert un renfort insensé ».
Marine Le Pen.

| Qui sait ?…
« Je me demande si le déconfinement ne dépend pas de la date de réception des grenades et LBD commandés par le gouvernement ? ».
Jean-Bruno Tondini, sur sa page Facebook.

| On repart !
« Sur la base des dernières données, notre équipe d’experts est désormais d’accord pour dire que nous pouvons entamer la prochaine phase de notre guerre, que nous appelons : faire redémarrer l’Amérique ».
Donald J. Teflon Trump.

| Défèque niouze.
« Véran : aucun pays ne dépiste les asymptomatiques. L’Allemagne a 144.000 cas en tout et teste 100 à 200.000 PAR JOUR ! Menteur ! ».
Alain Attal, sur sa page Facebook.

| Peu rassurant.
« Édouard Philippe : « Nous allons devoir apprendre à vivre avec le coronavirus ». Tout comme nous devons vivre avec le terrorisme ?! ».
Sébastien Bousquet‎.

| Délirant.
« J’ai lu des posts accusant les États-Unis de génocide sur les noirs parce qu’il y a une grande proportion qui sont atteints par le Covid-19. Beaucoup de juifs aussi sont morts de manière disproportionnée de cette maladie, alors les USA sont des nazis ? «La haine est une pensée immobile, le haineux navigue dans un océan de certitudes», là vous franchissez le « mur du çon » ».
Eber Haddad, sur sa page Facebook.

| Foutage de g… !
« Intéressant virus qui se faufile sans les restaurants mais s’arrête respectueusement à la porte des écoles ».
Océane Pascale, sur sa page Facebook.

| Que des hypothèses, dixit Édouard Philippe !…
« (…) Imaginer des hypothèses (…). Donc quand not’ bon Roy a annoncé le retour à l’école le 11 mai [2020], c’était de l’improvisation complète… Ce week-end, à priori, les directeurs des écoles n’étaient pas encore prévenus du plan. Car ils n’en ont pas, et sont en train de paniquer pour rattraper la connerie de Macron…Le gouvernement était-il au moins au courant avant que le roitelet fasse son annonce, ou l’ont-ils appris en même temps que nous… ? « On peut imaginer des hypothèses où des moitiés de classes rentreraient à partir du 11 mai et, une semaine sur deux, pourraient avoir le lien physique et intellectuel avec le professeur pour ensuite alterner avec l’autre moitié de la classe » ».
Samuel Atlani, sur sa page Facebook.

| Leçon de choses.
« Après les attaques islamistes de 2015, #Valls : « il va falloir apprendre à vivre avec le terrorisme ». Après l’attaque du #COVID-19 en 2020, #EdouardPhilippe : « il va falloir apprendre à vivre avec le virus ». Les hommes de paille changent, le système antinational reste le même ».
Jean Messiha, sur Twitter.

| On se le demande.
« Ils ne cessent de nous répéter « restez chez vous »… Que ne le disent-ils pas aux candidats à l’immigration ? ».
Hervé Fenoy, sur sa page Facebook.

| Même loi pour tous.
« Nous avons dû respecter les règles du confinement dans nos communes pour la fête de Pâques, alors faites respecter ces règles de confinement dans nos communes pour le Ramadan ».
William Detaille, sur sa page Facebook.

| Silence radio.
« Pour les #GiletsJaunes, la faune friquée macroniste, arborant #FoulardsRouges et pantalons écossais, protestait contre les désordres et la chienlit. Mais point de ces limandes ni autres sapajous pour maugréer contre les #émeutes en #banlieues. Sont confinés au domaine de papa… ».
Jean Messiha, sur sa page Twitter.

| Chinois ? Vous êtes sûr ?…
« Quand le pédoncule élyséen ouvre la porte à la voie du complotisme, c’est peut-être pour masquer l’hypothèse d’un autre complot. En effet, après avoir craché sur les sites complotistes « d’extrèm’-drouâte » qui osaient soutenir l’idée que le virus sortait peut-être d’un laboratoire et non pas d’un marché vendant des chauve-souris et des pangolins, les médias de grand chemin se sont rangés depuis à cette suggestion dès lors qu’elle a été émise par l’histrion élyséen. Mais l’hypothèse macronienne reprend désormais la nouvelle « narrative », le nouveau script de l’histoire qui tente de nous faire accroire qu’il s’agit bien d’un horrible complot, mais d’un complot… chinois et dont l’arme du crime aurait été fabriquée dans le fameux laboratoire P4 de Wuhan. Et la question que je me pose désormais est la suivante : puisque la suspicion d’une manipulation humaine de ce coronavirus semble de plus en plus difficile à nier, pourquoi ne pas essayer d’en faire porter le chapeau aux Chinois ? Cerise sur le gâteau, en accusant l’empire du Milieu de ces turpitudes, cela évite de poser des questions idiotes sur la fermeture soudaine en juillet 2019 du laboratoire de Fort Detrick, le fameux centre de recherche américain d’armes biochimiques basé au Maryland. Et, question subsidiaire, si le virus est « né » en Chine, pourquoi est-ce que les USA sont le pays le plus touché au monde par ce virus ? Et enfin, pour les complotistes désinformateurs du Monde, si ce sont les Chinois qui ont répandu par malveillance ce virus, quel intérêt a un marchand d’assassiner ses meilleurs clients ? En revanche, quand le client n’a plus d’argent pour payer, il peut-être tentant d’assassiner le marchand. Is fecit cui prodest ! ».
Emmanuel Leroy, sur sa page Facebook.

| Similitude qui dérange.
« Le Système qui, par idéologie mondialiste, a toujours refusé l’idée même de frontières extérieures, veut imposer aux Français des frontières intérieures d’une province à l’autre et établir ainsi chez nous, trente ans après la fin du bloc de l’est, l’usage de la « Propiska » (Прописка) soviétique. #StopConfinement ».
Jean-François Touzé.

| No limits.
« Les vrais racistes sont ceux qui calibrent leurs réactions sur l’origine des voyous. Ceux pour qui la seule origine immigrée confère une immunité absolue contre la moindre critique. Immunité qu’ils n’accordent évidemment pas aux Français de souche puisque par définition ils ne sont pas immigrés ! Ce faisant, ils infériorisent l’immigré en n’attendant pas de lui ce qu’ils attendent des autres. Du coup ça caillasse, brûle, détruit, insulte et agresse. Mais si vous osez dénoncer, vous êtes un raciste et un haineux. Ils reçoivent le soutien de milliers de personnes qui les défendent. Mais si vous osez dénoncer, vous stigmatisez et divisez les Français. Sérieux, on est vraiment chez les dingues ! ».
Jean Messiha.

| Jour 34 & toujours rien.
« Toujours pas de masques et de tests au 34ème jour de confinement. Le gouvernement va-t-il se moquer encore longtemps des Français ? ».
Josepha Laroche, sur sa page Facebook.

| Fausseté de l’argument.
« À l’argumentaire moisi de La France Islamiste sur la pauvreté des habitants des quartiers, j’ai rappelé que la misère de nos territoires ruraux ne provoque jamais d’émeutes et de guérilla contre les forces de l’ordre. Et la ruralité n’a jamais été gavée à la politique de la ville, contrairement aux banlieues grassement subventionnées et soutenues par l’État, les collectivités locales et le tissu associatif (…). Ce ne sont pas seulement des violences contre la police mais des violences contre la France. Depuis trop longtemps, on a laissé ces quartiers faire sécession et les islamo-racailles imposer d’autres lois que celles de la République (…). On aimerait que tous les moyens qui avaient été déployés contre les Gilets Jaunes soient aujourd’hui consacrés au rétablissement de la sécurité dans les quartiers ».
Julien Odoul.

| 2 poids, 2 mesures.
« Savez-vous qui est le préfet de police de Marseille ? Il s’agit d’un certain Emmanuel Barbe qui a pris ses fonctions dans la Cité phocéenne ce 24 février dernier et savez-vous ce que faisait ce “brillant” individu avant de devenir premier flic de Marseille. Eh bien, c’était le Délégué interministériel à la sécurité routière, celui qui n’a cessé de nous emmerder pendant les 5 années qu’il a passées à ce poste avec toujours plus de radars sur les routes, des voitures banalisées à ne plus savoir qu’en faire pour mieux pruner les automobilistes qui dépassent de quelques km/h les vitesses prescrites, lesquelles changent en certains endroits tous les 500 mètres ».
Pierre Jallamion, sur sa page Facebook.

| Déconfinons ce qui n’existe pas…
« … il serait peut-être temps que l’on déconfine le courage du ministre de l’intérieur et qu’il fasse respecter la loi partout en France ! ».
Jordan Bardella.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

COVID-19 : La Trahison des élites mondialistes [4]

| COVID-19 | Ils ont dit | BforBORDE | De l’Europeist Circus aux Démocrates laquais …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer