Accueil / Focus / Régimes : Face aux Forgeries, Qui & que croire ?… [2]

Régimes : Face aux Forgeries, Qui & que croire ?… [2]

| COVID-19| Ils ont dit | BforBORDE |

Notre drôle de guerre contre le Coronavirus se poursuit avec les mêmes armées (sic) & chefs (sic) aux commandes. Donc avec les mêmes résultats ! Pire, un forme de doute commence à s’installer dans les esprits. Ainsi la doxa imbécile du confinement only appliquée par nos Latins crétins européistes avait perdu l’essentiel de ses effectifs en Calabre (Italie) où bars & restaurants avaient rouverts avant le 18 mai 2020. Question que reste-t-il d’une drôle de guerre lorsqu’elle est aussi mal conduite & que vos troupes font défection, lasses de suivre de mauvais chefs. Demandez aux Byzantins lorsqu’ils furent lâchés par leurs liges… Épisode 2.

| Bis macronitas !…
« L’aveuglement idéologique d’Emmanuel Macron interdit aux Français les déplacements de + de 100 km mais autorise les étrangers de l’espace Schengen à rentrer en France sans aucune quarantaine. On réitère les mêmes erreurs qu’au début de la pandémie ».
Patricia Martin, sur sa page Facebook.

| Pire. Mais pas celui annoncé.
« Je me marre… voilà qu’on disserte sur la reprise ou non de l’école et des maires ont décidé de repousser d’une semaine la date de rentrée du 11 mai. Une semaine, on se demande bien à quoi ça sert ? Si on a vraiment peur, on rentre en septembre. Par contre, le 11 ou le 18 mai, on ne saisit pas bien les avantages. Statistiquement, le nombre d’enfants morts du Covid-19 est imperceptible. Les asymptomatiques sont légions, les cas bénins déclarés sont 80%, les guérisons très largement majoritaires et l’âge des morts supérieur à 75 ans, voire 80 ans et la plupart du temps, avec des pathologies associées. Au total, 251.365 morts dans le monde entier. Les fameuses « deuxième vagues » relèvent toujours du fantasme dans les pays les premiers touchés. En France, en ayant systématiquement pris les plus mauvaises des décisions, avec une régularité qui force le respect, sinon la suspicion, au point qu’il faille une loi d’amnistie, 25.201 morts : un très léger rebond sur la courbe annuelle de la mortalité. L’hécatombe africaine prévue n’a pas eu lieu. Tout cela pour dire que l’on a fait face à bien pire sans jamais arrêter l’économie, ni psychoser les habitants. Il y aura bien plus de morts sociales et économiques que par le virus. Un genre d’arnaque planétaire… hein mon vieux Bill ? ».
Pierre Duriot, sur sa page Facebook.

| Comme en 1914.
« Prix des masques. Comme en 14 : les « profiteurs de guerre ». & vive le BUZYNess ! ».
Jacques Borde.

| Marre du BUZYNess.
« … « un prix élevé mais bien moindre que celui d’une journée d’hospitalisation dans un service de réanimation ». – sûrement, mais infiniment plus cher que le Protocole Raoult….d’ailleurs combien d’injection à 800 € pour traiter un patient ?… Marre de ces escrocs ».
Lyse Terick, sur sa page Facebook.

| Remake ?…
« 1940 : Camps & « chiennes de garde » ! 2020 : Media & « hyènes (dactylographes) de garde » ».
Jacques Borde.

| Néos & Ploutos.
« Agnès Buzyn Interdit la chloroquine aux Français, mais la prescrit a ses amis ? ».
Yannick Lecomte, sur sa page Facebook.

| Mais, prières de rue OK !…
« Vous avez dit confinement, vous avez dit masques, vous avez dit distance, et Macron interdit les messes en église et autres recueillements en synagogue, ou de se promener sur la plage, mais de qui se moque-t-on ???... ».
Roland Yaich, sur sa page Facebook.

| Faillite macronienne.
« Si la France s’en sort aujourd’hui, c’est uniquement grâce aux Français, pas à l’État ».
Philippe Juvin, sur sa page Facebook.

| Bienvenue en Absurdie.
« A partir du 11 mai, on va pouvoir retourner au boulot, prendre les transports en commun, en respectant les gestes barrières, évidemment. On va envoyer les enfants à l’école. Mais il sera toujours interdit de se promener sur une plage déserte, de pratiquer de nombreux sports où la promiscuité n’existe pas : le golf, la voile, l’équitation, la randonnée, la plongée, le vélo, le parachutisme. Quel est le problème ? Les activités conviviales également. Pas encore de clubs de peinture, de théâtre, de travaux manuels, de clubs Question pour un champion. Le tissu associatif va rester à l’arrêt. Quel est l’intérêt de braquer ces petits clubs de gens parfaitement responsables et qui sauraient se protéger, bien plus sûrement que dans un métro ou un autobus ? Pas de café du matin entre collègues, au café du coin, alors qu’on va travailler ensemble toute la journée. Plus de repas au restaurant en amoureux, alors qu’on dort ensemble tout les soirs : quelle explication ? Il y a un point commun pourtant. Ce sont des lieux et des moments de plaisirs et ce gouvernement, terrorisé par les éventuelles réactions du peuple, veut le casser, en le privant de ressources mentales et psychiques, le gardant ainsi sidéré et amorphe… un très mauvais jeu, aux ressorts sadiques ».
Pierre Duriot, sur sa page Facebook.

| Possible !…
« Je crois que si il y avait un autre Tchernobyl, le gouvernement nous demanderais d’acheter des ventilateurs pour refouler le nuage ».
Isabelle Douna, sur sa page Facebook.

| Criminelle incurie.
« Quand sont parvenues à Paris les informations relatives à l’apparition d’un nouveau virus, il était encore possible, pour un président conscient de ses responsabilités, de constituer un bon stock de masques, de tests et de respirateurs. Mais Macron n’a pas trouvé le temps d’y penser ».
Le Canard Enchaîné.

| + 63% dans le 9-3.
« … la mortalité en Seine-Saint-Denis a bondi de 63% d’une semaine à l’autre. La direction de la Santé dit « ne pas avoir d’explication dans l’immédiat » : L’explication est pourtant simple, le 93 c’est l’Afrique où les règles sanitaires et de confinement ne sont absolument pas respectés ! Quant aux verbalisations inexistantes, on sait pourquoi… ».
Sébastien Bousquet.

| Pour certains : déjà le cas !…
« Si les politiques peuvent s’auto-amnistier, le peuple aussi, puisqu’il est souverain. Ça tombe bien, je dois braquer la banque ».
Hervé Fenoy, sur sa page Facebook.

| Stop !…
« Bon, les appels de saltimbanques à changer le monde me donnent envie de m’acheter un Glock. Vite. Qu’est ce qu’on en a à foutre des Binoche, des Lindon, des Hulot, qui depuis leurs maisons de campagnes du Lubéron nous demandent à nous les futurs chômeurs, naufragés du confinement, de nous serrer la ceinture et d’apprendre la « frugalité » pendant que l’argent de nos prunes d’attestation financera l’enveloppe de sauvetage du festival de Cannes, pour que des poufiasses cocaïnées jusqu’au trognon se fassent enfiler par des producteurs graisseux, avant de venir hurler #metoo sur twitter ??? Franchement, vous pouvez crever, ça rendra service à la culture ».
Gersende Bessède, sur sa page Facebook.

| Carrément.
« Il faut que Véran, ministre arrête toute critique du Pr. Raoult. Depuis le début de cette crise. Raoult a guéri. Véran a assassiné ».
Eric Pichoir, sur sa page Facebook.

| On s’le demande !…
« Qui peut m’expliquer l’intérêt de fermer les forêts et les plages quand il y a 30 personnes par rayon chez Auchan ? ».
Bruno Gaia, sur sa page Facebook.

| Pas le seul…
« Un doute m’étreint et me terrorise. Je me demande si les journalistes ne seraient pas finalement encore plus cons que lèche-culs ? ».
Alain Attal, sur sa page Facebook.

| Pourtant clair.
« C’est facile à comprendre :
– le quidam un peu distrait qui s’est éloigné de plus d’un kilomètre de sa taupinière, ou l’effrontée sortie acheter trop peu de victuailles aux yeux de la Gestapo, ont largement mérité qu’ on les crucifie de 135 € ,
– le fidèle allant s’ empiffrer, la nuit tombée auprès d’autres membres de la smala, s’entraînant au rodéo motocycliste, ou négociant du shit au coin de la cité, mérite la mansuétude,
– et le ministre, le préfet, le flic, ou le chef d’entreprise qui aura, soit volontairement, soit par obéissance aveugle, soit par incompétence ou négligence, contribué à la propagation de la maladie, aura droit à notre reconnaissance éternelle, à la Légion d’Honneur, ou à une gratification en monnaie sonnante et trébuchante.
Si, après ça, le gueux ne comprend pas qu’ il est le gibier à abattre, alors, il ne comprendra jamais rien ! »
Hervé Fenoy, sur sa page Facebook.

| Comme en 1943, quoi.
« Quelqu’un connait un passeur pas trop cher pour aller en zone verte ?? ».
Chantal Tale, sur sa page Facebook.

| BUZYNess avant tout.
« 900.000 personnes traitées à la CHLOROQUINE. Second médoc à être vendu après l’aspirine, mais pas assez cher pour la France ».
Greluche Kiglouss, sur sa page Facebook.

| Espoir.
« Fratelli d’Italia (FdI), avec tout le Centro-desttra, a déposé une motion de méfiance au ministre Alfonso Bonafede. L’ Italie ne peut pas se permettre de tenir en fonction un ministre qui, par ses choix scélérats, a permis la libération de mafieux, y compris les boss, en ruinant le travail de milliers de serviteurs de l’État et en humiliant les familles des victimes de la mafia. J’espère que le Parlement aura, du moins, un sursaut de dignité ».
Giorgia Meloni.

| Tu parles d’une découverte !…
« « La colère le dispute à la stupéfaction, en cette dernière semaine du mois de mars. En pleine crise du Covid-19, alors que la France est confinée, les conseillers du premier ministre, Édouard Philippe, découvrent, consternés, que depuis plusieurs semaines, des millions de masques issus des réserves étatiques, dont une part non négligeable était sans doute utilisable, sont consciencieusement brûlés…  » Si après, tu n’as toujours pas envie de pendre des gens à des réverbères, je ne peux plus rien pour toi ».
Gersende Bessède, sur sa page Facebook.

| Idée !!!!!
« Chers députés nous n’avons pas vu de propositions de baisse de vos salaires pendant le confinement… ça vous dirais de participer à l’effort national ? ».
Alice Martin, sur sa page Facebook.

| 1984, c’est maintenant !…
« Énorme mise en scène médiatique cautionnées par les pouvoirs publics, le Corona Virus a servi à introduire des lois liberticides et à tester le degré de soumission des populations à Big Brother et à ses serviteurs patentés, que ce soit dans la politique, les médias ou les milieux médicaux et paramédicaux frelatés. Des dispositifs répressifs impossibles à mettre en route sans prétexte ont été instaurés avec l’idée de rester. Les libertés publiques ont reculé. Le gros argent se frotte les doigts d’avoir détruit une partie du petit et moyen commerce, une partie de la petite et moyenne industrie. Les grandes surfaces et les banques se gavent tandis que les professions parasitaires et répressives se frottent les mains.Tout cela a été rendu possible par une presse asservie à l’argent et répercutant les mots d’ordre. Les peuples ciblés doivent maintenant briser le confinement et demander des comptes à leurs dirigeants ! ».
Yves Bataille.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Entre Incurie & Dissonance cognitive : Nos luttes Vs le Covid ! [4]

| COVID-19 | Ils ont dit | BforBORDE | La Lutte contre le COVID-19 sera …