Accueil / Actu / L’Amérique n’est pas raciste.

L’Amérique n’est pas raciste.

| É-U | Kulturkampf | Claremont Institute | Thomas D. Klingenstein & Ryan P. Williams |

Le Claremont Institute vient de publier une déclaration aussi courte que percutante qui semble parfaitement résumer la situation actuelle aux États-Unis. À savoir que la dernière phrase est une adaptation de la dernière phrase de la Déclaration d’Indépendance. Le Claremont Institute est un groupe de réflexion conservateur basé à Upland (Californie). L’institut a été fondé en 1979 par quatre étudiants de Harry V. Jaffa & édite, notamment, la Claremont Review of Books.

Le prétexte de toutes ces émeutes qui ont secoué la nation est que l’Amérique est un pays raciste. Ce n’est pas vrai. L’Amérique n’est pas un pays raciste. L’Amérique est un pays qui s’est efforcé, imparfaitement mais passionnément, de tenir sa promesse fondatrice selon laquelle tous les hommes sont créés égaux. Il n’existe pas – et il n’existera jamais – une plus grande barrière au racisme, ou à la tyrannie sous quelque forme que ce soit, que cette idée américaine.

L’accusation irresponsable selon laquelle les forces de l’ordre américaines seraient « systématiquement racistes » n’est pas vraie non plus. Comme dans toute grande organisation composée d’hommes exerçant un pouvoir, certains abuseront de ce pouvoir. Mais la police ne cible pas systématiquement les innocents, que ce soit en fonction de la race ou de tout autre critère. N’importe quel examen équitable des données disponibles le démontre.

Comment expliquer que tant de nos citoyens pensent que l’Amérique est raciste dans son essence même ?

Parce que ce mensonge a été prêché comme l’Évangile par nos universités et par nos media depuis une génération. De là, il s’est propagé dans toute la société, en particulier parmi l’élite. Même maintenant, la plupart des dirigeants de la droite ne sont pas disposés à réfuter ce mensonge destructeur. En ne le faisant pas, ils encouragent sa propagation, les émeutes qu’il a engendrées et, en fin de compte, la destruction de l’Amérique. Cela revient à dire que les émeutes sont l’œuvre de l’élite. Un pays à qui l’on a appris qu’il est ignoble ne se défendra pas contre ses ennemis, qu’ils soient nationaux ou étrangers.

Comme nous le voyons écrit en lettres de feu dans ces émeutes et comme nous l’entendons dans tous les commentaires qui s’y rapportent, le grand fossé qui divise aujourd’hui la nation est entre ceux qui croient que l’Amérique est mauvaise et doit être détruite, et de ceux qui croient que l’Amérique est bonne et doit être préservée. Les élections de 2016 ont porté sur une version de cette question et ce sera également le cas de celles de 2020. La nation a un parti qui se consacre à faire disparaitre le mode de vie américain ; elle a besoin d’un parti qui se consacre à la préservation du mode de vie américain.

L’Amérique doit avoir un compte rendu complet de la façon dont les émeutes se sont produites, de ceux qui les ont provoquées et de ceux qui les ont laissées se produire. Ceux qui sont au pouvoir doivent être tenus de rendre des comptes. Plus fondamentalement, les mensonges qui ont constitué le programme de base de l’éducation américaine doivent être remplacés par la vérité. La seule façon pour l’Amérique de survivre est d’être un pays uni, qui se consacre à vivre le vrai sens de son credo. L’élite veut nous priver de cet avenir. Le reste d’entre nous devrait engager sa vie, sa fortune et son honneur sacré pour les arrêter.

Thomas D. Klingenstein
Chairman.

Ryan P. Williams
President.

Minneapolis, Klingenstein, Williams, Kulturkampf, Claremont Institute

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Du nouveau pour l’armée de Terre : Le fusil de précision SCAR-H PR

| France | Défense | Jacques Borde || Dans le cadre de la Loi de …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer