Accueil / Focus / Minneapolis : du Kulturkampf US au Golpe (raté ?) ? [3]

Minneapolis : du Kulturkampf US au Golpe (raté ?) ? [3]

| États-Unis | Kulturkampf | Ils ont dit |

De toute évidence, la violence éruptive & répétitive qui a suivi la bavure de Minneapolis n’a rien à voir avec de gentilles revendications soutenues par la majorité des Américains. Nous sommes bien sûr en présence de violences golpistes menées par les idiots utiles de la gauche financiarisée mondialiste, dont désormais les éléments les plus radicaux relèvent de la catégorie des Unlawful combatants1, au même titre que ceux de ISIS/DA’ECH & Al-Qaïda. Épisode 3.

| Silence complice.
« Je ne comprends pas ce silence généralisé, le manque de soutien des associations féministes et cette différence de traitement médiatique. Les victimes d’imams,ou de prédicateurs musulmans comme ce fut mon cas avec #TariqRamadan n’ont-elles pas autant besoin de soutien que les autres ?? ».
Henda Ayari.

| Niente, Nada, Nope !
« Je n’ai pas à m’excuser pour la mort d’un Afro-Américain aux États-Unis. Je n’ai pas à m’excuser pour la mort d’un délinquant, Adama Traoré, une mort accidentelle qui a eu lieu à la suite d’une interpellation qui n’était pas liée, c’est important de le rappeler, à sa couleur de peau, mais aux crimes qu’il aurait commis. Je n’ai pas à m’excuser parce que je n’ai colonisé personne, je n’ai mis personne en esclavage de la même manière que tous ces groupes politiques et tous ces militants politiques eux-mêmes n’ont jamais été colonisés ou mis en esclavage ».
Marion Maréchal.

| Après la coronarnaque.
« Démasquée, la Coronarnaque cède le pas à l’antiracisme de l’Oligarchie mondiale qui promeut le film des Blancs contre les Noirs ! ».
Yves Bataille.

| Ad minimo !…
« On attend les excuses d’Hô Chi Minh, pour l’absence de diversité dans l’armée du Việt Cộng ».
Isabelle Douna, sur sa page Facebook.

| Rappel.
« Au RN, nous ne voulons pas que les gens se déterminent par la couleur de leur peau, on voit les conflits que cela donne. Ce qui est important c’est d’être Français en France et être français ce n’est pas une histoire de couleur de peau. Être français c’est aimer la France , son histoire, sa culture et son mode de vie »
Marine Le Pen.

| Statistiques.
« Ce qui est intéressant c’est de voir exploitation après, on a vu qu’il y a des gens qui sont morts d’étouffement sous Obama autant que sous Trump et je dirais plus que sous Trump. Et je parle d’afro-américains ».
André Bercoff.

| Explication de texte.
« Une bavure policière = policiers assassins. Des centaines d’attentats islamistes = PADAMALGAME. On m’explique ? ».
Nicolas Lauron, sur sa page Facebook.

| Chut.
« Selon une tribune de Libération, il ne faudrait plus employer le terme de pillage qui renforcerait les stéréotypes racistes : et quand un citoyen lambda se fera défoncer la gueule, on parlera d’opération esthétique révolutionnaire ? ».
Sébastien Bousquet‎.

| France esclavagiste ?…
« La France est un pays terroriste, colonialiste, esclavagiste ! Non, la France est surtout un pays trop gentil car elle accueille des gens qui se permettent de lui cracher dessus à longueur de journée. Les manifestations d’hier sont une honte. Comment peut-on autant courber l’échine et cautionner, PIRE, encenser les discours de haine contre notre pays et ses institutions, venant de personnes qui devraient être reconnaissantes d’être accueillies ? La France, on l’aime ou on la quitte ! ».
Kelly Betesh.

| Se souvenir d’ Aurélie.
« Vous vous souvenez d’elle ? Aurélie Fouquet une policière municipale. Assassinée par Redouane Faïd, laissant un Petit derrière elle. Est-ce que les imbéciles font une manifestation pour eux, pour leur mémoire, pour leur petit ? Non non. On préfère manifester pour des voyous ».
Johan Frédérique‎, sur sa page Facebook.

| L’indignation sélective.
« On s’indigne de certaines violences policières. Par exemple, je n’ai pas lu de tribunes de Omar Sy, rédigées du fond de sa villa à Los Angeles pour s’émouvoir de la répression parfois violente et disproportionnée envers les Gilets jaunes et autres manifestants. On s’indigne d’un racisme. Mais pas de tous les racismes. Quand une vieille dame juive, Sarah Halimi se fait torturer pendant des heures avant d’être défenestrée ou quand Merah traîne par les cheveux une petite fille de 5 ans, avant de lui tirer dessus à bout portant, je n’ai pas vu les remuants Taha Bouhafs ou Mehdi Meklat dans la rue pour protester. Même l’année dernière, à l’occasion de la CAN, lorsque le Franco-Guinéen Mamoudou Barry a été frappé à mort aux cris de « on va tous vous crever, sale nègre », le silence a été assourdissant chez les antiracistes. Il faut dire que la victime était un jeune et brillant universitaire en costume, pas un dealer en sweat à capuche et claquettes Nike, et que son assassin n’était pas un sanguinaire policier mais un supporter turc. Bref, je ne me mettrai pas à genou. Je ne baisserai même pas la tête. Au contraire. Je vais rester debout, et garder les yeux bien ouverts ».
Nathalie Bianco, sur sa page Facebook.

| Certitude.
« Une chose est claire : les « antiracistes » se foutent totalement des veilles mamies juives innocentes qu’on jette par les fenêtres ».
Alain Attal, sur sa page Facebook.

| Repentance & voire plus…
« Je vais tenter d’envoyer une facture aux Séoudiens parce que leurs ancêtres ont soumis les miens à l’Islam par l’épée. Et notamment à cause du comportement de leur grand conquérant Oqba Ibn Nafaa Al-Fihri qui raffolait des jeunes filles berbères (on dit qu’il avait mis en esclavage sexuel entre 12.000 et 20.000 femmes berbères) malgré cette rapacité, une ville du sud de l’Algérie porte encore son nom (Sidi Okba) ».
Domi Mas-Gil‎, sur sa page Facebook.

| 2 poids, 2 mesures.
« Y a un truc que je pige pas : Un type tue aux cris d’#AllahAkbar et pendant des jours les media matraquent que ses motivations sont inconnues. OK. Alors pourquoi pour #GeorgeFlyod et #AdamaTraore, les media matraquent dans la seconde que les motivations des policiers sont racistes ? ».
Jean Messiha.

| Kulturkampf.
« Après Churchill ou De Gaulle. Des nains qui s’attaquent aux statues de géants. C’est l’histoire, la culture et l’âme d’une nation que ces barbares souillent la bave aux lèvres. Je ne comprends pas la passivité et la complicité des Occidentaux. Des barbares saccagent la cité , imposent leurs sous-cultures americanisées, s’attaquent aux corps et a l’esprit des individus, salissent la nation, éructent des discours racistes et obscurantistes , et que fait on ? On les applaudit, on les célèbre et on en fait des héros/héraults de la diversité et de la tolérance. Dans n’importe quelles autres zones du monde, ils auraient été pulvérisés depuis le début. Et ce monde nous regarde avec un mélange de pitié et de mépris, car on se laisse cracher àla gueule et on applaudit ».
Pierre Rodolphe Tran-Van, sur sa page Facebook.

| Compteur.
« Au moins 620 chrétiens Nigérians ont été tués depuis le début de l’année 2020 par Boko Haram. Ça devrait provoquer des années d’émeutes à l’échelle mondiale ça, non ? Ou bien ne comptent-ils pas ? ».
Eber Haddad.

[À suivre]

Notes

1 Traduite par combattant illégal, combattant ennemi ou encore combattant ennemi illégal. Défini dans le PATRIOT Act, ou plus précisément le Uniting & Strengthening America by Providing Appropriate Tools Required to Intercept & Obstruct Terrorism Act of 2001, pris sous la présidence de George W. Bush, qui permet de soustraire au droit commun les combattants armés capturés dans le cadre de la guerre contre le terrorisme.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Allocution de Donald J. Trump suite aux émeutes.

| É-U | Kulturkampf | Donald J. Trump | Pas de bla-bla, pas de langue …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer