D’Assa à Farida : Fausse infirmière & Vraie(s) Agitatrice(s) ? [3]

| Occident | Kulturkampf | Ils ont dit |

La gauche financiarisée européiste, pour exister & occuper ses nervis antisémites & autres idiots utiles indigénistes a besoin de causes à défendre. De toute évidence, le « klan » Traoré s’il attire les casseurs n’attire ni les foules ni la sympathie. Pas plus que les dealers dijonais. Alors, Alors, fautes de grives… Farida « L » ou « A », on ne sait plus trop, soignante comme l’auteur de ces lignes est garde-barrière, a été promue héroïne du peuple. À cela près que dans le narratif bien-pensant qui l’accompagne, tout est faux de « A » à « Z ». épisode 3.

| Digne des heures noir… pardon sombres.
« C’est vraiment dégueulasse de faire jouer Arsène Lupin par Omar Sy. Tous les Noirs ne sont pas voleurs, merde ! ».
RenaudCamus, sur sa page Twitter.

| Suivre les sous, toujours !
« Qui finance le Comité Adama Traoré ? C’est peut être une réelle question à se poser ».
Alain Schlesser, sur sa page Facebook.

| Logique.
« Les logements sociaux c’est fait pour les gens qui sont dans la misère. Moi je prends les dealers qui sont dans les logements sociaux, je les expulse, et j’y mets des Niçois qui sont dans de vraies situations de détresse ».
Philippe Vardon.

| Simple comme BHL.
« Ceux qui votent populiste ? Il ne faut pas tenir compte de leur voix ».
Bernard-Henry Lévy, in L’Écho (23 mars 2019).

| Génération d’émeutiers ?…
« Après la complaisance des media, le gang Traoré bénéficie de celle des directeurs d’école. Venant déverser un discours de haine anti-France aux lycéens, Assa Traoré nous prépare une génération d’émeutiers ! ».
Catherine Griset, sur sa page Facebook.

| Modus operandi.
« La « sœur »Hala Samir sur une chaîne satellitaire des Frères musulmans : « Le prophète a été clair : les #homosexuels doivent être tués, brûlés vifs, jetés d’un toit ou lapidés ». Qu’en pense la diversité islamisée qui passe sa vie à nous traiter de haineux ? Et pendant ce temps, Paris vote #Hidalgo pour avoir le maximum de ces fascistes chez nous... ».
Jean Messiha.

| Folie collective.
« … Après les incultes déboulonnages de statues, les pitoyables autoflagellations publiques, l’abaissement grotesque du monde dit intellectuel, culturel, universitaire et médiatique, voici venir des initiatives encore plus ridicules qui devraient nous inciter à la prophylaxie la plus stricte d’avec ces contrées manifestement touchées au cerveau par le COVID. La censure, comme je le dis depuis longtemps, est l’outil favori de cette folie. Avec ses petites initiatives insolites, qui viennent pimenter ce mauvais spectacle hollywoodien de fin de l’Empire américain ».
Anne-Sophie Chazaud.

| Boîte de Pandore.
« En voyant les événements gravissimes à Dijon et ces affrontements inter communautaires qui se sont réglés dans la cour d’une mosquée sous couvert de l’imam, on s’aperçoit que l’État français n’est pus présent. C’est le pouvoir religieux qui prend le pas sur la République. On est bien sûr consterné. La police n’est pas raciste. Très honnêtement, il faut revenir à une forme de rationalisme. Quand une force de police interpelle un mis en cause, c’est parce qu’il a commis une infraction pénale. Il faut complètement cesser avec cette espèce de folie qui consiste à accuser systématiquement les policiers de racisme, dès lors qu’ils interpellent un individu de couleur. À moins de faire une note de service en expliquant que les fonctionnaires de police n’ont plus le droit d’interpeller les individus d’origine étrangère pour risque de mise en cause raciste ».
Michel Thooris, sur sa page Boulevard Voltaire.

| & pourtant.
« Il y a moins de 20 ans, en Afghanistan, les Taliban ont détruit les statues des Bouddha de Bamyan parce qu’ils ne se reconnaissaient pas dans leur sens et dans ce qu’ils représentaient. Aujourd’hui, dans l’Occident autrefois berceau de la civilisation et du progrès, la fureur iconoclaste s’abat aveuglément envers ceux qui ont contribué à l’histoire de nos pays. Il y a des gens qui veulent la liberté sans les sacrifices faits pour l’avoir. On ne peut pas baisser notre garde ».
GiannaGancia, sur sa page Facebook.

| Toutes les vies comptent.
« Les policiers sont traités de racistes, leur réputation est détruite en même temps que les statues… La Hongrie n’est pas et ne sera jamais ce genre de pays (…). Toutes les vies comptent (…). Nous préférons un monde où règne l’ordre, où le bon sens prévaut, où la loi protège les innocents plutôt que les criminels, un monde où nous nous protégeons contre l’immigration, et où les ressources sont investies dans les familles et les enfants ».
Viktor Orbán.

| Dérive antijuive.
« A chaque jour sa fatwa contre Eric Zemmour : aujourd’hui c’est au tour des Écolos français, grisés par leurs succès municipaux, qui voudraient éradiquer définitivement des médias la parole de Zemmour, sans doute parce que celui-ci est en train de pulvériser sur Cnews tous les records d’audience. Les Khmers verts, dont l’intolérance va grandissant au fil des mois dénoncent ses « propos sexistes, homophobes, racistes » et le considèrent comme « le poisson-pilote de l’extrême droite ». Face à leurs dérives totalitaires, il serait grand temps que le peuple commence à mener la contre-attaque contre ces nouveaux parangons de la pensée unique, épris d’immigration, d’islamisme, de honte de soi, de racisme anti-blanc, de contraintes, de taxes et de réglementations absconses qui vont conduire l’Europe à la ruine en même temps qu’à l’auto-destruction de sa civilisation ».
L’Objecteur Médiatique.

| A propos de la LDNA.
« Vous êtes gavé de prestations sociales payées par la France au crochet de laquelle vous vivez et vous vous permettez de l’insulter ? Si vous n’êtes pas content, partez ! ».
Jean Messiha.

| Mal Francistanais.
« C’est drôle la France. Quand un candidat du Front National arrive au deuxième tour d’une élection, des candidats réclament un front républicain, certains se désistent… Mais un Fiché S pour islamisme radical se fait élire, personne ne bouge. La peur d’être traité d’islamophobe ».
Aldo Sterone, sur sa page Facebook.

| L’hypothèse de Mamou.
« La guerre civile a commencé en 2000 avec les agressions des Français musulmans contre les Juifs. La guerre civile commence quand un groupe de population attaque un autre groupe de population. C’était l’époque de la seconde Intifada. Mais comme seuls les Juifs étaient agressés, personne n’a pensé, ni même imaginé qu’il s’agissait d’une guerre civile. Et comme les Juifs n’ont pas riposté physiquement, personne n’a pris cela pour une guerre. La guerre civile s’est élargie en 2015 aux non Juifs : les mêmes Musulmans ont attaqué Charlie, le Bataclan…etc. Le pouvoir politique a exercé une pression d’enfer pour qu’aucune riposte n’ait lieu, ni privée, ni institutionnelle. Parce que le pouvoir pense que la guerre commence quand la riposte s’organise. Mais la non riposte encourage l’agression. La guerre civile va donc se poursuivre et de plus en plus, la question du positionnement de l’État va devenir centrale. Va-t-il prendre le parti des « victimes » officielles, les Musulmans, ou prendra-t-il le parti des vraies victimes, les morts et blessés de l’islamisme et de l’indigénisme ? ».
Yves Mamou.

| Transparence.
« Qui connaît James Furlong, David Walls et Joe Ritchie Benett ? Personne. Ce sont pourtant les trois Britanniques massacrés au couteau par le terroriste islamique et réfugié libyen Khairi Saadallah, il y a un peu plus d’une semaine. Leurs morts ne sont en rien moins insupportables que celle de George Floyd. Elles s’inscrivent, par leur mode d’action et leur fréquence, dans un phénomène systémique islamiste récurrent. Mais ces trois martyrs là sont condamnés à l’anonymat. En tant que victimes, ils ne sont pas blancs, ils sont indicibles et transparents ».
Me. Gilles-William Goldnadel.

| On s’le demande.
« Comment un Fiché S peut-il être éligible ? ».
Eliane Allégra Taieb, sur sa page Facebook.

| La vraie tolérance.
« Vous n’aimez pas Eric Zemmour ? Ne le lisez pas. Vous n’aimez CNews ? Ne l’écoutez pas. Moi, j’ai horreur du jazz donc je n’en écoute pas. Il ne m’était jamais passé par la tête que je devais essayer d’empêcher des gens que je ne connais pas d’écouter du jazz si ça leur plaît. Mais les devoirs messianiques des Verts imposent à EELV de tenter d’interdire les discours qui ne leur conviennent pas ».
Sophie Flamand, sur sa page Facebook.

| Priorité(s).
« Au lieu de s’occuper de Marine Le Pen, le maire de Dijon ferait mieux de s’occuper des dealers maghrébins et des gangsters tchétchènes qu’il y a dans sa ville ».
Me. Gilles-William Goldnadel.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Faire plier la Turquie.

| France / Turquie | Géostratégie | Jean-François Touzé | Courte, mais concise, réaction de …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer