BLM, Traoré, Schiappa : Au début était le verbe mondialisé !… [1]

| Occident / Kulturkampf | Questions à Charlotte Sawyer & Jacques Borde |

Nommer, je l’ai déjà dit & répété, est l’une des premières étapes, l’une des plus essentielles, d’un conflit. On est toujours en train de se battre contre quelqu’un (Germains, Saxons, Parthes, Prussiens, Taliban) ou quelque-chose (Sainte alliance, empire ottoman, reich, Union, Confédération, ISIS/DA’ECH). Dès lors, mal-nommer, édulcorer & dénaturer, revient, quelque part, à se plier au discours de l’ennemi & en accepter tout ou partie du contenu. Que cet ennemi soit extérieur ou intérieur n’y change rien. La preuve ! Épisode 1.

« Un hussard parachutiste tué au Mali. Quelles que soient les ambiguïtés stratégiques de l’engagement de nos troupes dans des combats marginaux, il est mort pour la France, puisque tombé au champ d’honneur sous l’étendard glorieux du RHP. Pour autant il nous faut nous démarquer de la sensiblerie médiatique, de l’émotion factice du gouvernement et de la classe politique unanimement éplorée. Pour un soldat, la mort au combat est une option consentie. Elle n’est un évènement tragique que pour ses proches, ses camarades, sa section, sa compagnie, son régiment. Rappelons que le 22 août 1914 ce furent 27.000 de nos hommes qui tombèrent en 24 heures entre la frontière belge et la Lorraine. Autant que pendant les sept années de guerre d’Algérie. La sensiblerie des hommages nationaux, en témoignant de notre faiblesse morale, affaiblit la portée de nos armes et la crainte qu’elles doivent inspirer. Un État fort, un pays viril, un peuple fier s’inclinent devant leurs morts. Ils ne les pleurent pas. Les larmes sont pour les familles ».
Jean-François Touzé.

| Q. Mais ces gens, BLM, Antifas, Écolos que vous n’avez de cesse de critiquer, ce sont des démocrates tout de même ?

Jacques Borde. Ça, désolé, c’est eux qui le disent.

Par exemple, prenez le bobo « écolo », c’est quand même un mec qui fait travailler des enfants africains, notamment mais pas seulement, dans les mines de cobalt, entre autres minerais rares, pour alimenter les batteries de sa foutue trottinette électrique et qui, au passage, aime aussi rouler sur le trottoir. En fait, en bon petit dictateur ordinaire, l’idiot utile de gôôôôche aime TOUT occuper, sans limite ni contingence sociale. Les contraintes c’est pour les autres. Ou, plus précisément, comme disait Sartre : L’enfer c’est les autres !

| Q. Quelqu’un coupé de la réalité, alors?

Jacques Borde. Oui et non. Car tout ceci (actes, discours, doxa) se fait en toute connaissance de cause. Son truc au BLM, Antifa, Écolo, c’est l’esbroufe, le mensonge permanent, la forgerie à tous les étages.

La réalité, bien évidemment, est tout autre. Plus, hélas, comme l’a décrit Ligue de Défense Contre le Racisme Anti-Blancs, qui nous dit :

« Il y a eu quoi pour Axelle et Philippe. Et grande prière organisée dans les mosquées de France et de Navarre… Dites donc les musulmans… vous avez prié comme pour les victimes de Nice, du Bataclan ? Ce sont pourtant les vôtres qui les ont tués ! Ce lundi 20 juillet 2020 sur l’autoroute A7, après la pleurniche habituelle et l’émotionnel, passons aux faits !
– Un conducteur complètement inconscient de prendre son véhicule avec 9 passagers au total au lieu de 7 personnes ! Donc au moins 2 passagers sans ceinture de sécurité.
– 2 mères négligentes en laissant embarquer leur famille dans ce véhicule n’ayant pas le nombre de places nécessaire.
Cette prise de risque est un délit aggravé car manquement délibéré à une obligation de sécurité imposée par la loi.
De fait, un père criminel Yacine et les 2 mères (dont Samia l’épouse du chauffard) complices du décès de 5 enfants : Tasnim (3 ans), Maryam (8 ans), Anfal (11 ans), Youcef (12 ans) et Rayan (14 ans) et mise en danger de la vie du survivant.
Une famille de Vénissieux et une de Paris mais surtout d’origine algérienne qui ont réussi :
– à faire déplacer le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, 5 heures après le drame sur les lieux de « l’accident ». (pas vu pour Axelle Dorier ou Philippe Monguillot).
– à déclencher une cagnotte sur cotizup.
– à faire rapatrier les corps en Algérie aux frais de la princesse.
– à ne pas être inquiété par la justice malgré les faits ».

Le deux poids, deux mesures est permanent. On nomme, mais différemment selon l’acteur. Puis, ensuite, on cale les actes du régime sur ce discours biaisé.

| Q. Même si Castex nous dit que « la sécurité est l’affaire de Tous » ?

Jacques Borde. Faux, archi-faux. La sécurité de nos citoyens, c’est d’abord le rôle central de l’État… qui doit protéger ses administrés. Et non les livrer pieds et poings liés à l’ennemi intérieur.

En fait, les mots n’ont plus de sens : si je te frappe, te lynche à mort… c’est, selon le verbe Schiappien, juste « une incivilité ».

La France, ce naufrage.

| Q. Mais l’État n’est pas l’ennemi, enfin ?

Jacques Borde. Ah bon ! Allez dire ça aux Résistants et aux membres des Forces françaises libres (FFL). Notamment ceux qui affrontèrent les troupes de l’entité vichyste en Syrie. En compagnie d’un certain Moshé Dayan qui, de son côté, y laissera un œil.

Charlotte Sawyer. Si vous prenez la Civil War qui déchira les États-Unis, elle opposa deux formes étatiques avérées et bien réelles : l’Union et la Confédération. Quelque temps auparavant, ce que la victoire des Insurgents va nommer de manière définitive la Guerre d’Indépendance fut d’abord un Guerre civile, en bonne et due forme, qui opposa les Treize colonies d’Amérique du Nord à la Couronne britannique, de 1775 à 1783.

Avant d’être aussi, soyons réalistes quant aux vainqueurs réels sur le terrain et sur les mers de cet épisode de notre Histoire, vous les Vimeur de Rochambeau, François de Grasse, Pierre André de Suffren, Charles Henri d’Estaing, la énième Guerre franco-britannique aux Amériques.

Ceci pour dire que nommer clairement les choses et les causes n’est pas nécessairement chose facile.

| Q. Et tout récemment, cette remise en cause des hommes et de la mémoire, c’est localisé ou planétaire ?

Jacques Borde. Disons que c’est majoritairement occidental. Et, surtout très européiste en fait.

Charlotte Sawyer. L’Asie – Japon, Chine, Myanmar, Philippines – est nettement moins touchée, mais :

1- a des capacités de réaction plus rapides et définitives, surtout.
2- a une véritable colonne vertébrale idéologique. La pensée confucéenne (autre chose que le vomis mondialiste) y étant pour beaucoup.

Jacques Borde. En Italie, nous quittait il y a 19 ans Indro Montanelli, l’un des plus importants journalistes italiens du XXe siècle. En 1977, Montanelli avait survécu à une attaque terroriste des Brigate rosse (BR).

Charlotte Sawyer. Aujourd’hui, les Taliban de la pensée unique, idiots utiles de la gauche financiarisée mondialiste, voudraient effacer sa mémoire et sa pensée, mutilant ou détruisant le monument érigé en son souvenir, singeant ainsi les pratiques racialistes et sectaires du mouvement BLM étasunien.

Et, ce ne sont là que des exemples.

| Q. Yves Bataille a émis de vives critiques à l’endroit de Poutine. À tort ou raison ?

Jacques Borde. À raison, bien sûr. Le géopolitogue Yves Bataille, sait de quoi il parle. Il a été au premier rang de plusieurs crises d’importance dans les Balkans. Je me souviens encore de cet appel téléphonique qu’Yves avait dû interrompre, les vitres de son immeuble à Belgrade ayant été littéralement soufflées par l’arrivée (sic) intempestive d’un missile de croisière otanien…

Et Yves Bataille a toujours su nous avertir, bien avant d’autres, de la menace néo-ottomane.

Hors ça, plus près de nous, le Président russe, Vladimir V. Poutine, a-t-il bien fait de prévenir le Cumhurbaşkanı1, Reccep Tayyip Erdoğan, du coup d’État prêté à la CIA, et conduit par des éléments du FETÖ2 acquis au Deep State ? Ce qui a permis à Erdoğan d’échapper à un sort plus que funeste ? Le débat est lancé mais la Russie a tiré peut-être avantage, à très court terme, de cette alliance, mais pas l’Europe.

Libye bientôt turque, occupation de la Mer Égée (sa partie grecque) par les Turcs, sans que les Européens réagissent, il n’y a pas de quoi pavoiser. On nous disait « l’Union européenne, c’est la paix ». Sauf quand un pays de l’OTAN (Ankara) fait la guerre à un pays européen, lui aussi de l’OTAN (Athènes), et que les autres pays européens ne réagissent pas et restent l’arme au pied.

Donc, en clair, se prostituent géopoIitiquement, sous l’égide d’opérette de la Bundeskanzlerin3 Angela D. Merkel, vendue au Turc. Il est temps que cette Union européiste disparaisse. Y compris violemment, si nécessaire.

[À suivre]

Notes

1 Ou Président de la République de Turquie.
2 Ou Gülen Hareketi ou Gülen Cemaati. L’appellation PDY/FETÖ est celle choisie par l’administration Erdoğan.
3 Chancelière fédérale.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Ocean Viking : Du Pshychodrame inventé à la Défausse convenue ?

| UE | Migrations | Questions à Charlotte Sawyer & Jacques Borde | À quoi …