Macron, Lige impénitent de Riyad, se projette au Liban : Sauve qui peut ! [2]

| France / Arabie séoudite Vs Liban | Questions à Charlotte Sawyer & Jacques Borde |

Simple question : qui a sonné le clone élyséen de Riyad, Jupi-Macron, pour aller ainsi donner ses instructions (sic) à nos frères libanais en deuil ? Entre forgeries, mensonges & humiliations : jusqu’où descendra le régime de Paris & son MBS du pauvre dans son rôle de proxy docile d’une pétromonarchie wahhabî, surtout experte en crimes en série au Yémen, autre pays trahi par Paris, sans parler des autres ? Une forme de délire néo-mandataire semblant même agiter quelques esprits passablement dérangés du régime de Paris. Épisode 2.

« La seule question : pourquoi Le locataire du 55 rue du faubourg Saint Honoré est-il le seul représentant de l’Occident à s’être déplacé au Liban aussi rapidement, la subite intervention était-elle l’œuvre d’un scénario programmé ???… Certes on va me traiter de complotiste, et pourtant ce n’est qu’une simple question ».
Roland Yaich.

| Q. L’aide internationale s’organise ?

Jacques Borde. Oui. Et le gouvernement libanais a démissionné, le 10 août 2020. Plusieurs pays ont, d’ores et déjà proposé leur aide, mais uniquement dans le domaine médical. Y compris Israël.

La Russie va ouvrir deux hôpitaux de campagne, et les Emirats arabes unis (EAU) ainsi que la France envoient du matériel. Notamment, par le biais du Porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre (L9014)1.

| Q. Vous disiez qu’Israël…

Jacques Borde. Le président Reuven Ruby Rivlin a fait parvenir aux Beyrouthins un message en arabe dans lequel il les appelle « mes frères », et où il leur propose de transcender « nos différends dans ces circonstances particulières ».

| Q. Et, franchement, ça vous semble possible?

Charlotte Sawyer. Fort peu. Mais en l’Orient compliqué, tout est possible. Sur ce point précis, trois choses :

1- le US Secretary of State, Michael Richard Mike Pompeo2, a indiqué que Washington était prêt à aider le Pays du Cèdre. Proposition qui, pour le moment, n’a pas essuyé de refus formel.
2- le gouvernement Aoun a bien refusé toute aide de la part de Jérusalem. Guère encourageant. Mais…
3- par le passé, le Hezb et Jérusalem se sont entremis à de nombreuses reprises pour échanger des prisonniers. Donc, au moins, de l’aide en provenance de l’État hébreu pourrait tout à faire franchir la frontière.

Après…

| Q. Donc Rivlin serait arabophone ?

Jacques Borde. Comme beaucoup de dirigeants israéliens. Son père, Yosef Yael Rivlin, est, entre autres, l’auteur de la première version hébraïque du Coran.

| Q. La frontière-Nord d’Israël, puisque nous y sommes, prochain foyer de tension ?

Jacques Borde. Franchement, je n’y crois guère. La Méditerranée, en revanche…

| Q. Pourquoi ?

Jacques Borde. Parce que, Grèce et Égypte se sont accordées sur leurs frontières maritimes. De facto comme de jure, elles annulent celles définies par le Cumhurbaşkanı3 Reccep Tayyip Erdoğan, avec la Libye (en fait les enclaves de Tripoli et de Misurata). Pour le turban néo-ottoman, la route du sable est coupée. Donc, de possibles rencontres navales (sic) en perspective…

| Q. Mais, revenons à Beyrouth : le nitrate d’ammonium, c’est bien un explosif ?

Jacques Borde. Oui, mais pas seulement et par ses dérivés.

Il est surtout majoritairement utilisé comme engrais chimique dans l’agriculture conventionnelle, sous le nom d’ammonitrate. En tant qu’oxydant, il est utilisé en chimie, par exemple pour oxyder des matériaux avant de les dissoudre dans un verre (technique de la perle fondue en spectrométrie de fluorescence des rayons X).

Il peut entrer dans la fabrication d’engins explosifs, fournissant alors un explosif brisant très stable. Dans cette dernière utilisation, il est souvent mélangé avec des hydrocarbures comme le gazole et amorcé à l’aide d’un autre explosif comme le TNT. Un mélange de ce type, utilisé dans l’exploitation minière, est nommé la donarite. À cause de sa grande disponibilité, le mélange a été utilisé pour la fabrication de bombes artisanales dans plusieurs attaques terroristes qui ont fait date :

1- attentat d’Oklahoma City (19 avril 1995).
2- attentat de Bali (12 octobre 2002).
3- attentat de Marrakech (28 avril 2011).

Mais, au-delà de ces usages hétérodoxes, le basique nitrate d’ammonium n’est pas réputé pour sa stabilité, si stocké et manipulé n’importe comment. Il a été directement impliqué dans les accidents suivants (liste non-exhaustive) :

1- usine BASF d’Oppau (Allemagne) le 21 septembre 1921.
2- usine PCT à Tessenderlo (Belgique) en 1942.
3- cargo français Grandcamp transportant 2.300 tonnes de nitrate d’ammonium à Texas City en avril 1947. Un partie de la ville proprement rasée.
4- cargo norvégien Ocean Liberty dans le port de Brest en juillet 1947.
5- deux remorques routières chargées chacune de 23 tonnes sur un chantier de Kansas City, en novembre 1988.
6- usine de fabrication Terra Industries à Port Neal au sud de Sioux City dans l’Iowa en décembre 1994.
7- usine AZF à Toulouse, le 21 septembre 2001.
8- usine d’ammoniac West Fertilizer près de Waco (Texas), en avril 2013.
9- entrepôt dans le port de Tianjin (Chine) en 2015.

Pour revenir à Beyrouth, on voit sur la photo choisie pour utiliser cet entretien l’une des porte du Hangar 12 où étaient stockées depuis 6 ans, sans aucune mesure de sécurité, les 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium.

Pour faire taire les complotistes, il faut savoir que durant six ans les autorités se sont rejeté la responsabilité de ce stockage dans ce quartier populaire du port. Selon l’AFP, « des plaintes répétées sur des odeurs émanant du hangar 12 ont poussé la sûreté de l’État a lancer une enquête en juin 2019. Celle-ci avait conclu à la nécessité de déplacer ces matières dangereuses et de colmater des fissures apparues dans le hangar 12 ».

Quelques heures avant le drame, des ouvriers étaient justement en train d’effectuer sur place des travaux de soudure.

Soudure+nitrate ! Hum…

Charlotte Sawyer. Moi, pour tout vous dire ce qui m’étonne c’est qu’on s’étonne tant de la thèse accidentelle du port de Beyrouth.

| Q. Un mandat français sur le Liban, c’est possible ?

Jacques Borde. Dans la têtes de malades mentaux nourris au lait mondialiste et européiste, c’est possible. Mais pour plagier Audiard : « … Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît »

Dans la réalité, c’est du délire.

Rappelons à ces adeptes du armons-nous et partez que lors de leur dernière tentative de régler militairement leurs différends (sic) avec le Hezbollah – puisque derrière toutes ces discours, c’est de ça qu’il s’agit – Jérusalem et Tsahal ont préféré arrêter les frais.
Je vous parle, là, de la Guerre des 33 jours qui a opposé Israël au Hezbollah à compter du 12 juillet 20064.

Sage décision : lorsque la réalisation de vos buts de guerre s’éloignent au fil des jours, il faut savoir arrêter une guerre dans la mesure où :

1- vos pertes humaines et matérielles dépassent largement vos prévisions.
2- votre adversaire esquive l’essentiel de vos coups : aucun dirigeant de premier rang du Hezb tué ou blessé, par exemple.
3- l’étendue dans le temps des hostilités viole cette règle non-écrite de Tsahal : mener des guerres courtes (et fort brutales pour l’ennemi) que le tissu économique peut supporter sans trop de dommages.

Rappelons à tous ceux qui jouent déjà dans leurs petites têtes la prochaine guerre Hezb-Tsahal que Tzva Hagana L’Yisrael est une armée de conscription où les guerres se font avec un fort appel à la réserve.

Or, pour être clair un réserviste, c’est aussi un chef d’entreprise, un chercheur, un cadre, etc., qui du jour au lendemain laisse tout tomber pour aller sur le front, avec toutes les conséquences, sociales notamment, que cela peut avoir.

Charlotte Sawyer. Quant à la France, superbement ensuquée au Mali, est-il sage de croire qu’à aller jouer les matamores au Liban, vous allez y être accueillis avec des roses ? Car, in fine, c’est bien de ça dont il s’agira.

| Q. Donc pour vous : le Liban ce serait forcément un engagement militaire de plus pour la France ?

Jacques Borde. À terme, si nous y mettions les pieds comme néo-mandataires (sic) oui. Au moins, pourrons-nous estimer le seuil de survivabilité d’un Leclerc par rapport au Merkava face aux systèmes antichars, Metis M et Kornet notamment, à dispositions des milices qui se mobiliseront contre l’envahisseur que nous serons alors…

Plus généralement, comme l’a souligné Jean-François Touzé :

« Ceux qui, en France, soutiennent la pétition déchirante qui a déjà, malgré son caractère hélas aujourd’hui irréaliste, réuni plus de 50.000 signatures à Beyrouth, réclamant le rétablissement du mandat français sur le Liban, ne sont pas de vrais amis de ce pays ni des chrétiens qui en sont l’âme. Aucun patriote français conscient de nos responsabilités nationales à l’égard de cette terre meurtrie qui nous est si chère, ne peut aujourd’hui souhaiter au Liban et encore moins à nos frères par la Croix le malheur supplémentaire que serait pour lui, dans l’état actuel de décrépitude dans lequel se meurt la France et de soumission au totalitarisme mondial dans laquelle elle se vautre, une intervention suivie d’une gestion directe sous la tutelle de Macron le petit, dans le cadre imposé du grand pandémonium onusien ».

[À suivre]

Notes

1 Bâtiment classe Mistral, destiné à exercer des missions maritimes mais aussi des missions aéroterrestres. Son appellation OTAN est Landing Helicopter Dock (LHD). Jusqu’en janvier 2019 les PHA étaient appelés BPC (bâtiment de projection & de commandement).
2 Ex-directeur de la CIA, élu républicain du Kansas, siégeait à la Commission du Renseignement au Congrès sortant et a participé à la Commission d’enquête sur l’attaque du consulat des États-Unis à Benghazi, en septembre 2012, où l’ambassadeur Christopher Stevens et trois autres Américains ont été tués.
3 Ou Président de la République de Turquie.
4 Conclue par une trêve correspondant à la Résolution 1701 de l’ONU, le 11 août 2006. Cette guerre est connue en Israël comme la 2ème Guerre du Liban, au Liban comme la Guerre de juillet 2006.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

BLM, Traoré, Schiappa : Au début était le verbe mondialisé !… [3]

| Occident / Kulturkampf | Questions à Charlotte Sawyer & Jacques Borde | Nommer, je …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer