Ce Père Noël est une ordure !…

| É-U | Présidentielles | Eber Haddad |

Portrait au Vitriol – mais, méritait-il autre chose ? – de Joseph Robinette Biden, Jr., dit Joe Biden, vice-président des États-Unis de 2009 à 2017, en compagnie de son ami le sénateur Robert Byrd, Grand sorcier du Ku-Klux-Klan (KKK). Le titre est de la rédaction.

« Il ne faut pas compter sur ceux qui ont crée les problèmes pour les résoudre ».
Albert Einstein.

« C’est un secret de polichinelle aux USA, il n’y a pas plus corrompu que « Joe-les-mains-balladeuses ». En attendant, ça fait 50 ans qu’il est en politique sans vague ni réalisation notable, mais maintenant à 78 ans, il va tout régler. Lui qui n’arrive plus à prononcer une phrase entière sans s’accrocher dans le tapis et qui fera tout pour éviter les débats, « le Covid19 voyez vous! » ».
Walter Pfannschmidt.

Sur cette photo, la personne de gauche est le jeune et nouvel espoir du parti Démocrate, Joe Biden candidat à la présidence des États-Unis, et à droite, le visage ratatiné d’une sorcière avec une tignasse blanche, le Sénateur Robert Byrd qui a représenté le Virginie de l’Ouest de 1959 jusqu’à sa mort en 2010.

Byrd était un ancien Grand Wizard du Ku-Klux-Klan (KKK), l’organisation la plus raciste qui ait existé aux États-Unis, et était anti Noir, ségrégationniste et antisémite de manière notoire. Même quand il a quitté le Klan, après plus de 20 ans, et a exprimé des regrets (sic) aussi faux que ses larmes de crocodile, Byrd a continué au Sénat son combat ségrégationniste avec un allié de poids, un certain Joe Biden. Tous les deux se sont opposés, avec véhémence et aussi longtemps qu’ils l’ont pu, à la déségrégation du busing (transports par bus d’enfants de races différentes vers les écoles pour permettre l’intégration et la mixité sociale). Ce même sénateur Byrd s’est vaguement excusé de son appartenance au KKK mais sans jamais tendre la main de façon convaincante aux Noirs et tout en continuant à mépriser et ignorer les Juifs, qu’il détestait autant, jusqu’à sa mort.

Lui et Biden étaient tellement liés que c’est ce dernier qui a prononcé l’éloge funèbre du funeste sénateur au Capitole. Et c’est ce raciste et antisémite qui va réunifier et apaiser le pays après que son parti l’ait mis à feu et à sang pendant des mois, au milieu d’une pandémie, en provoquant suffisamment de troubles et de désordres pour en bénéficier afin de prendre le pouvoir !

Biden est un corrompu qui a pratiqué le népotisme pendant des années qui a profité à son frère, ses « amis » et par-dessus tout à ses enfants, particulièrement le fameux Hunter Biden, un voyou de la pire espèce qui a courtisé la femme de son frère Beau, pendant que celui-ci était mourant, est devenu son amant tout en la trompant avec une strip-teaseuse à qui il a fait un enfant…

Biden père, l’actuel candidat, s’est vendu à la Chine depuis longtemps, pays qui a investi 1 Md$US dans un fond d’investissement créé par son fils à cet effet alors qu’il n’avait aucune connaissance ou expérience boursière ! C’est fou comme Hunter est chanceux, il avait été nommé bien avant ça au conseil d’administration de la société pétrolière ukrainienne Burisma où il émargeait à 80.000 $US par mois. Et c’est lui qu’on veut nous donner en exemple de probité et de maturité politique £US ? Ce père Noël est une ordure.

(…)

Babylonbee c’est comme le Gorafi…. mais le titre humoristique d’aujourd’hui (Man Who Has Been In Government For Nearly 50 Years Promises To Fix Government) n’a jamais été aussi juste. Un homme, Biden, qui depuis bientôt 50 ans fait partie des gouvernants sans rien accomplir va maintenant améliorer le gouvernement ! Il semble qu’il a oublié avoir été vice-président pendant 8 ans et certains de ses partisans aussi.

Voilà quelqu’un qui a fait partie du système qui a tout bousillé depuis 1972 et qui va maintenant représenter l’espoir ! Et c’est ça que les Démocrates ont trouvé pour faire ce boulot ! Lui qui est à Washington depuis Les Dents de la Mer, Star Wars et le Walkman va être le sang nouveau pour préparer l’avenir…

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Erdogan sans frontières…

| Turquie | Géostratégie | Yves Bataille | Court, mais dense & précis papier d’Yves …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer