Le Kulturkampf : Encore & toujours !

| Occident | Kulturkampf  | Questions à Jacques Borde |

Le Covid – vous savez, cette épidémie, qui a cessé de tuer en masse depuis des mois – n’empêche pas le combat des idées. Enfin, des idées, c’est à voir ! Antifas & suprémacistes africanistes viennent de se trouver une nouvelle tête de turc (enfin, égyptienne…) : Cléopatre : 1- pas assez noire dans nos livres d’Histoire ; 2- trop juive au cinéma, car incarnée par l’Israélienne Gal Gadot à Hollywood. Édifiant mais révélateur de l’état d’esprit d’une partie du camp démocrate. Sauf que pendant ce temps…

| Q. Petit tour par les États-Unis, d’abord : on y reparle du cas George Floyd, pourquoi ?

Jacques Borde. Oh, c’est bien simple, le policier accusé du meurtre au 2nd degree de George Floyd vient d’être libéré sous caution, 1 M$. Oups ! Un missile de croisière arrivant sous la ligne de flottaison du Biden au long cours, si l’on peut dire…

Petit rappel à ce sujet d’Eber Haddad, sur sa page Facebook :

« ...il n’est pas nécessaire de consigner la totalité de la somme mais seulement une petite partie et des garanties financières et autres, il n’est pas nécessaire d’être riche pour en bénéficier… même si ça aide. Il y a des organismes pour cela, les Bail & Bonds ».
« Le fait que la Justice, qui lui est pourtant très défavorable, ait accepté cette libération sous caution, très risquée politiquement et qui pourrait entraîner un nouveau cycle de violences, montre que « le procureur de l’état du Minnesota n’a pas un cas irréfragable devant lui ».

Ce qui pourrait vouloir dire que le policier n’est pas responsable de la mort de Floyd. « Si sa culpabilité était certaine ou si ce cas était jugé imperdable par l’accusation cette libération, même sous caution, lui aurait été refusée comme elle l’a été à Ghislaine Maxwell pourtant très riche. Cette histoire n’a pas fini de faire couler de l’encre et probablement encore du sang ».

Dernier détail, mais qui a son importance, le procureur de l’État du Minnesota qui avait fait incarcérer et maintenant libérer Derek Chauvin n’est autre que Keith M. Elison, élu à la House of Representatives (Chambre des Représentants) en novembre 2006, dans le cinquième district du Minnesota, après avoir été membre de la Chambre des Représentants de l’État entre 2003 et 2007. Il est par ailleurs le premier élu du Congrès des États-Unis à se réclamer de l’islam. Donc Démocrate, Noir, sympathisant islamiste et mentor d’Ilhan Omar. Décidément, le monde est petit !..

| Q. Ce débat qui enfle : Identitaires et indigéno-islamistes se valent-ils ?

Jacques Borde. Effectivement qu’ils ne se valent pas ! Les seconds sont des Antisémites patentés, idiots utiles, voire Unlawful combatants1 de Al-Dawla al-Islāmiyya fi al-Irāq wa al-Chām (ISIS/DA’ECH)2. Ce lorsqu’on les pousse dans leurs retranchements…

| Q. Diriez-vous que le Kulturkampf reprend de plus belle ?

Jacques Borde. Reprendre ? Même pas. Il ne s’est jamais arrêté.
Avatar récent, ce délire suprémaciste africaniste qui fleurit sur la Toile sur Cléopâtre : « … puissante reine noire de l’Égypte Antique. Son nom a été donné à plusieurs princesses et souveraines d’Égypte Antique ».

Tu parles Charles ! Rappelons qu’on parle ici de Cléopâtra VII Philopator3, qui devint Théa Néôtera Philopatris4, en tant que reine d’Égypte de la dynastie (grecque) lagide. La dame est née vers -69 et morte le 12 août 30 av. J.-C. Elle règne sur l’Égypte entre -51 et -30 avec ses frères-époux Ptolémée XIII et Ptolémée XIV, puis aux côtés du général romain Marc Antoine…

Quant au nom, Cléopâtra, il est porté, non pas en Gypaète, où il n’est pas du tout en usage avant l’arrivée, par la force de la Sarisse5, de la dynastie lagide, mais principalement en Grèce. Y compris à la cour de Philippe, le père d’Alexandre.

| Q. Mais, ces âneries, ça ne s’est pas arrêté, compte tenu de la pauvreté des arguments ?

Jacques Borde. Non. Ça a même redémarré, en fait…

| Q. Comment ça ?

Jacques Borde. (Sourire) L’annonce du choix de l’actrice israélienne Gal Gadot pour incarner Cléopâtre à l’écran, a enflammé les réseaux sociaux, où Hollywood est une fois encore accusé de blanchiment (sic), sur fond de débat historique quant à l’appartenance ethnique de la Reine d’Égypte.

Beaucoup d’internautes ont critiqué le fait qu’une Blanche, née en Israël de surcroît, ait été choisie pour camper une reine d’Afrique (sic), masquant à peine leur antisémitisme.

| Q. Et, ça vous fait sourire ?

Jacques Borde. Et pas qu’un peu ! Ça alors, une femme à la peau claire jouant une reine gréco-macédonienne, figure de la culture occidentale, quel scandale, effectivement…

Certes, Cléopâtra VII a régné sur un bout d’Afrique. Mais, on en dira de même pour la reine Victoria qui n’étant ni Indienne, ni Chinoise, ni Soudanaise, ni Celte a bien dominé ces parties du monde : Rule Britannia. Bigre, pour camper Victoria, il leur faudrait quoi ? Un transgenre ?…

| Q. Pourquoi Gal Gadot ?

Jacques Borde. Trois raisons :

1- Gal Gadot est une femme splendide. Difficile de prendre Josyane Balasko pour le rôle.
2- c’est une excellente actrice.
3- c’est une des étoiles montantes d’Hollywood.

| Q. Dites-moi, ça n’est pas un peu le petit bout de la lorgnette votre truc Cléo VS Gal ?

Jacques Borde. En partie, oui. Il y a, effectivement, peu de chances que cette campagne, pour peu qu’elle aboutisse, bouleverse la donne géostratégique au Levant. Les F3-5I Adir de l’Heyl Ha’Avir Ha’Israeli6, ne seront pas cloués au sol si la Belle Gal Gadot n’a pas le rôle. L’appareil a bien d’autres soucis devant lui. À commencer par le fait qu’il supporterait mal la foudre : un comble pour un zinc dont le nom de baptême est Lightning II, soit Éclair

Quelque-chose de plus consistant, alors ? Que pensez-vous de ce sondage qui nous donne 79% des Séoudiens favorables aux Accords d’Abraham pondus par Donald J. Teflon Trump et son Secretary of State, Michael Richard Mike Pompeo7, et à la normalisation avec Jérusalem.

Comme l’a relevé Yves Mamou : « ...en septembre 1967, après la guerre des Six Jours, les pays membres de la Ligue Arabe réunis à Khartoum au Soudan ont fait connaître leur position: « non à la reconnaissance d’Israël, non à la paix avec Israël, non aux négociations avec Israël ». Il a fallu cinquante petites années, trois guerres, deux Intifada et des centaines de juifs attaqués à la bombe, à la roquette, au couteau, à la voiture bélier pour que les choses évoluent un peu ».

Et Eber Haddad d’ajouter qu’« il a fallu un président novateur aux États-Unis pour changer la narrative de ce conflit et bouleverser les idées reçues ».

| Q. Sérieusement : vous pensez que ça va changer quelque-chose ?

Jacques Borde. Il est, très certainement trop tôt pour le dire. Mais, il y a possiblement un changement de paradigme qui s’opère : 79% ça n’est pas rien.

À tempérer par le fait que les Séoudiens – qui continuent à cracher au bassinet pour des télés, des radios et des réseaux sociaux 100% antisémites – n’ont jamais été des ennemis bien résolus d’Israël. Exceptée les expériences tentées par feu Oussāma Bin-Mohammed Bin-Awad Bin-Lāden, mais qui était… yéménite quoi que détenteur d’un passeport séoudien, fondateur (entre autres) du Jabhah al-Islamiyah al-Alamiyah li-Qital al-Yahud wal-Salibiyyin8 & d’Al-Qaïda, leur truc ça a toujours été : Armons-nous et partez !

Aux yeux de votre serviteur : le premier signe notable sera le jour où Riyad coupera le sifflet à tous ces media antisémites qui prolifèrent et émettent, en toute impunité, en terre wahhabî séoudienne.

Le vrai souci, pour ce qui reste du Front du refus contre Jérusalem-Washington, si l’on peut dire, c’est qu’à force de défections, ils vont manquer de bailleurs de fonds. C’est, qui sait, ce que recherchent les Américains qui connaissent l’importance de ces questions : frapper l’ennemi au portefeuille.

C’est bien la carte des sanctions internationales qui aura le plus mis sur le flanc les Iraniens. Rien à voir avec le cachet que touchera Gal Gadot pour incarner Cléopâtra VII. Si le film se fait avec elle, bien sûr !…

Notes

1 Traduite par combattant illégal, combattant ennemi ou encore combattant ennemi illégal. défini dans le PATRIOT Act, ou plus précisément le Uniting & Strengthening America by Providing Appropriate Tools Required to Intercept & Obstruct Terrorism Act of 2001, pris sous la présidence de George W. Bush, qui permet de soustraire au droit commun les combattants armés capturés dans le cadre de la guerre contre le terrorisme.
2 Ou ÉIIL pour Émirat islamique en Irak & au Levant.
3 Qui aime son père. En grec ancien : Κλεοπάτρα Θεὰ Φιλοπάτωρ.
4 Déesse nouvelle qui aime sa patrie. En grec ancien : Θεὰ Νεωτέρα Φιλοπάτριϛ.
5 La longue lance de la phalange macédonienne.
6 Armée de l’air israélienne, anciennement dénommée Sherut’Avir.
7 Ex-directeur de la CIA, élu républicain du Kansas, siégeait à la Commission du Renseignement au Congrès et a participé à la Commission d’enquête sur l’attaque du consulat des États-Unis à Benghazi, en septembre 2012, où l’ambassadeur Christopher Stevens et trois autres Américains ont été tués.
8 Front islamique mondial pour le combat contre les juifs & les croisés.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Du Mali à Charlie (Hebdo) ! Ou inversement ! [1]

France / Mali | Géostratégie | Questions à Jacques Borde | Des Observateurs avertis des …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer