Crony capitalism & plus si affinités !…

| É-U | Présidentielles 2020 | Eber Haddad |

Petit mais précieux éclairage repiqué sur la page Facebook d’Eber Hadded sur le contexte d’une élection où les dés étaient pipés, de longtemps par l’appareil maffieux démocrate & le Deep State. Le titre est de la Rédaction.

Quand on met bout-à-bout toutes ces informations on se rend compte que la corruption à haut niveau, le népotisme, le capitalisme de connivence (Crony capitalism) et même la trahison sont devenus monnaie courante chez les Démocrates et leurs affidés.

On va commencer par les universités : des enquêtes en cours et de très récentes révélations qui auront certainement des répercussions énormes, surtout si Trump est réélu, montrent que les Universités américaines ont reçu plus de $6,5 milliards de donations de l’étranger, non déclarées, principalement de pays cherchant à exercer une influence considérable sur les États-Unis, sa politique extérieure, commerciale et industrielle mais aussi les activités intérieures. Les orientations politiques qui leurs conviennent sont ainsi exercées par des intellectuels et universitaires puisqu’ils sont souvent des faiseurs d’opinions diffusées à travers l’emprise qu’ils ont sur leurs étudiants.

Ces universités se sont bien gardées de reporter au gouvernement fédéral ces donations qui doivent impérativement l’être, quand elles sont d’origine étrangère. Ce sont toutes des universités prestigieuses où sont éduqués les décisionnaires de demain mais aussi qui arrivent par leurs différentes publications à avoir, au présent, une influence prépondérante sur les politiciens, les media, l’opinion publique et même l’industrie du spectacle (Hollywood). Il s’agit de Yale, Stanford, University of Pennsylvania, University of Texas, Harvard, Carnegie Mellon University et bien d’autres. Les principaux donateurs sont en premier lieu la Chine communiste, le Qatar, la Russie, l’Arabie Séoudite mais aussi, alors que ce pays se considère comme l’ennemi des États-Unis et n’a pas de relations diplomatiques avec lui, l’Iran ! Ça explique la fin de la liberté d’expression et la suppression des débats contradictoires, dans ce qui en était le temple auparavant, le rideau de fer impitoyable du politiquement correct, l’intolérance paroxystique, la recrudescence de l’antisémitisme, la communication d’informations importantes à des puissances étrangères, la corruption systématique de nombreux politiciens de très haut rangs, très majoritairement des Démocrates, et leur enrichissement fulgurant, etc…

On va continuer avec les émoluments grotesques tellement ils sont élevés reçus par le couple Obama. Michelle Obama a encaissé $65 millions pour un livre mièvre qui était soldé dès la première semaine de parution alors que Barak Obama recevait $150 millions de Netflix pour des documentaires et des films qu’il devrait produire à l’avenir ! On n’a jamais vu pareille générosité même à l’endroit d’écrivains de renom ou de producteurs confirmés avec des projets solides !

Biden pour sa part, est une marionnette entre les mains de la Chine qui le tient bien par les c… et le portefeuille et ce pays fera l’objet de toutes les sollicitudes de la part des États-Unis si ce guignol est élu. La Chine a lourdement investi pour acheter son âme et ses services et pas seulement les $1,5 milliard investis dans le fond boursier de son fils, Hunter Biden, un alcoolique drogué qui ne connait rien à cette industrie. Il est intéressant de savoir qu’outre ses nombreux revenus de sources plus ou moins douteuses qui arrivent très bien à masquer leurs origines par des société écrans, Biden reçoit $750.000 par an de jetons de présence de University of Pennsylvania qui a été, étrange coïncidence, gratifiée de $70 millions par la République Populaire de Chine. Et ce n’est pas sa seule source de revenus plus ou moins occultes.

Il y a bien sûr d’autres informations qui vont dans ce sens mais il est impossible de toutes les donner à moins de faire un post trop long à lire. Celles-ci sont déjà suffisantes pour montrer le niveau de décrépitude suffocante atteint par le parti Démocrate et ses agents.

Et ces mêmes politiciens qui roulent pour les oligarques, et pas seulement ceux de Silicon Valley, veulent nous imposer le socialisme, l’austérité pour combattre le « changement climatique » sans rien dire sur les 300 centrales électriques au charbon que la Chine est en train de construire et qui viennent s’ajouter aux milliers d’autres qui existent ! Avec eux, et je me répète, c’est le règne du « capitalisme de connivence », celui qui s’adresse uniquement aux petits copains et à ceux qui leur sont connectés, le népotisme, la corruption à très haut niveau et l’instrumentalisation des institutions telles que le FBI, la CIA, le ministère de la Justice, le Fisc, etc… l’enjeu de ces élections présidentielles de demain dépasse largement la personnalité de Trump et ses cheveux oranges, « péroxydés » comme me l’ont dit des trolls et certains de mes « amis » Facebook à court d’arguments.

Il est évident que toutes les informations données sur ce post sont vérifiables y compris chez leur complice Google… voici quelques liens quand même pour les plus paresseux.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Après l’horreur…

| France | Tuerie de Nice | Eber Haddad | Les réflexions amères d’Eber Haddad, …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer