Vous avez dit : Complot ? Comme c’est complotiste ?… [2]

| Occident Kulturkampf | Questions à Charlotte Sawyer & Jacques Borde |

Bedford : Moi j’ai dit « Bizarre, bizarre »… Comme c’est étrange… Pourquoi aurais-je dit « Bizarre, bizarre » ? Molyneux : Je vous assure, cher cousin, que vous avez dit « Bizarre, bizarre ». Bedford : Moi j’ai dit « Bizarre »… Comme c’est bizarre… Comme Mgr. Bedford dans Drôle de drame, beaucoup ne font-ils pas du complot – & encore plus d’autres du complotisme – sans le savoir ? En tout cas, complot ou pas, Twitter & Facebook ont fini par rouvrir ses comptes à Donald J. Teflon Trump. Comme c’est « Bizarre », du coup… Partie 2.

« Après avoir fermé le compte de Donald Trump en fin de semaine dernière, Facebook a perdu 34 Md$US en bourse et Twitter 5 Md$US… Les baltringues, ça vaut bien un bras d’honneur, non ? ».
Katell Gourmelin.

« Alexis de Tocqueville doit se retourner dans sa tombe. La démocratie en Amérique est une chose du passé. On voit tous les jours les contrôles se durcir et être exercés par des sociétés privées, Facebook (WhatsApp), Twitter, Apple, Amazon (surtout grâce à son cloud), Google (YouTube, etc…). AOC, député d’extrême-gauche du parti Démocrate, insiste pour que la presse soit plus contrôlée. Tim Cook, PDG d’Apple, interdit l’application Parler tant qu’elle n’exercera pas la même censure que Twitter. La liste s’allonge chaque jour de nouvelles mesures destinées à enfreindre les libertés d’expression qui se transformeront progressivement en réduction de toutes les libertés. Le totalitarisme est à nos portes. Ça commence toujours comme ça. Comme c’est un nouveau type de totalitarisme, ce n’est pas très pertinent de le comparer aux précédents mais voyez du côté de la Chine et vous aurez une meilleure idée de ce qui nous attend ».
Eber Haddad.

« Donald Trump est un patriote américain et tout les patriotes du monde mérite d’être libre et de s’exprimer librement parce qu’ils ne sont pas un danger pour le monde. Un vrai patriote c’est celui là qui respecte la souveraineté des autres États et ne créer pas de guerres inutiles. Donald Trump à jouer un grand rôle pour la prise de conscience des États faibles où les citoyens sont eux mêmes intelligents et qui savent faire la différence entre le mal et le bien. Donald Trump est le moindre mal pour nous les États faibles, un vrai phénomène de la vérité et il mérite d’avoir son compte Facebook restaurer ».
Bi Irié Sylvain Zougla.

| Q. Vous pensez vraiment que l’amateurisme des media atteint des sommets ?

Jacques Borde. À ce stade, et à propos du cloaca mediatica maxima, je parlerai plus de veulerie et de complicité de tous les instants. Ça me semble plus conforme à la réalité.

Un exemple : L’Objecteur Médiatique de relever que « Le Soir1, à nouveau pris en flagrant délit de mensonge et d’intoxication militante. Lisez plutôt l’ineffable correspondant permanent de la gazette bruxelloise, l’inclassable Picard, anti Trump et anti-républicain notoire au sujet du vote au Congrès d’hier : ‘Un nombre suffisant d’élus républicains a voté en faveur de la procédure de destitution initiée par les Démocrates. Avec l’appui d’au moins 10 Républicains – il n’en fallait que 7 –, le seuil de 217 voix en faveur de l’inculpation de M. Trump a été dépassé, la Chambre à majorité démocrate continuant alors à voter sur l’adoption de l’acte d’accusation visant le milliardaire républicain’ ».

Or, note L’Objecteur Médiatique : « L’imbécile devrait reprendre sa calculette car… 222 Représentants démocrates ont voté pour l’impeachment soit plus que les 217 votes requis. Aucun vote républicains n’était nécessaire puisque les Démocrates détiennent la majorité. On notera que seuls 10 Représentants républicains ont voté pour alors que 197 ont voté contre. Quatre se sont abstenus. Donc contrairement à ce qui est écrit ci-dessus non seulement aucun vote républicain n’était nécessaire pour lancer l’action, celle-ci n’ayant d’ailleurs été soutenue que par 5% des représentants républicains. Il est tout de même incroyable qu’un journaliste auto-proclamé ‘mainstream’ publie de telles âneries. Mais bon, c’est comme avec l’orthographe, on finira par s’y habituer… »

| Q. Et pour la classe politique ?

Jacques Borde. Prenons celle du régime de Paris (sic), si vous le voulez bien :

-le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, est visé par une enquête pour viol,
-le secrétaire d’État auprès du ministre des Comptes publics est visé par une enquête pour corruption,
-le ministre de l’A-justice est visé par une enquête pour prise illégale d’intérêts,
-le ministre des PME est visé par une enquête pour abus de confiance,
-le président de l‘Assemblée nationale est visé par une enquête pour prise illégale d’intérêts.

En fait, ce sont DOUZE ministricules du régime de Paris qui ont actuellement maille à partir avec la justice. Soit, dès le début de la présidence Macron : François Bayrou, Sylvie Goulard, Marielle De Sarnez, Richard Ferrand. Olivier Dussopt, Gérald Darmanin, Laura Flessel, Françoise Nyssen, Muriel Pénicaud, Alain Griset, Éric Dupond-Moretti et enfin Sébastien Lecornu. Bien entendu, tous sont présumés innocents mais ça fait quand même tâche surtout lorsque l’on se présente comme le Nouveau Monde, et des gens qui vont rompre avec les dérives du passé.

Et, je ne vous parle par des élus de la majorité et des cadres du parti macroniste LREM. Là aussi, ça commence à faire un peu beaucoup, non ?

Quant au Kulturkampf contre la doxa takfirî contre laquelle nous serions z’en guerre, force et de constater que le régime de Paris – au-delà des combats que mène l’Al-Jayš al-’Arabī as-Sūrī (AAS)2 sur son propre pays, alors que nous ne nous battons réellement qu’en OPEX… – est, de loin, moins efficace que celui de Damas !…

| Q. Comment ça ?

Jacques Borde. Simple comme bonjour : le gouvernement syrien, avec la collaboration des communautés locales, a réussi à restaurer plus de 10 églises à Alep, telles que la Cathédrale maronite de Saint-Elie, la Cathédrale des quarante martyrs arméniens, l’Église évangélique arménienne de Béthel, la grec-catholique, l’Église orthodoxe grecque de la Dormition, la Cathédrale Notre-Mère de la Miséricorde et plus encore.

Sous le régime de Paris, on préfère détruire des églises et bâtir des mosquées…

| Q. Les media (encore eux) nous parlent de la Poudrière, comme nouvelle référence contre la droite extrême ?

Jacques Borde. En, fait, ce me semble un trio de journaleux d’extrême-gôôôôôche.

Selon Pierre Jallamion, qui en connaît un rayon dans ce domaine, relève que « La Poudrière n’est autre qu’un piètre recueil de faits divers marginaux essayant maladroitement de démontrer des conclusions malhonnêtes et militantes. À ce stade, la principale statistique concernant le terrorisme d’ultra-droite et qui n’est à aucun moment citée par les auteurs est la suivante : le terrorisme d’ultra-droite n’a fait AUCUN mort en France depuis de très nombreuses années, ‘alors que, depuis 2012, 263 personnes ont été tuées par des islamistes radicaux et que des centaines d’autres ont été blessées’ ».

| Q. Autre complot : pourquoi êtes-vous tant opposé au confinement et au Lock-down ?

Jacques Borde. Mais parce, maintenant, que ces trucs-là ne servent à RIEN, tout simplement.

Primo, la seule chose qui fonctionne, ce sont les confinements type Ebola ou Wuhan. J’ai un ami contractor qui a travaillé en zone de confinement Ebola. Il m’a dit que jamais il ne s’était senti autant en sécurité sur le site qu’il couvrait. Après, ça ne sert à RIEN. Ou plutôt, ça répond à des objectifs politiciens qui n’ont rien à voir avec la santé, désolé. Et, là, soyons clair, nous parlons du gagne-pain et des prébendes des voyoucraties politiciennes européistes dans leur ensemble.

Secundo, les États qui ne confinent pas – mais, là, c’est une question de courage politique – s’en sortent nettement mieux que ceux qui confinent.

Tertio, démographiquement, nos populations sont de plus en plus urbaines et périurbaines – entre 40% et 60% selon les pays – et ces populations commutent, se déplacent à l’aide de transports de masse. Mobilité(s) qui invalident toutes les mesures prises aujourd’hui.

| Q. Le motif insurrectionnel (sic) invoqué par les Démocrates pour lancer la procédure d’impeachment tient-il la route, selon vous ?

Jacques Borde. Difficilement.

Trump a organisé plus de 600 rassemblements en 4 ans et aucun d’entre eux ne comprenait des attaques contre la police, la destruction d’entreprises ou l’incendie de villes.

A contrario, le camp démocrate a apporté soutien et/ou a autorisé les idiots utiles des Antifas et BLM à perpétrer des émeutes qui ont fait des milliards de dégâts et 47morts.

À Washington encore, ce sont bien des Antifas qui on laissé pour mort un Proud Boy manifestant pour Trump et non l’inverse.

| Q. L’investiture de Biden à « guichets fermés », c’est sûr ?

Jacques Borde. À l’heure où vous me posez la question aucune idée. Mais, ça ne serait pas très surprenant, car, comme le note Bernard Floriot :

« Comme ils savaient qu’il n’y aurait pas eu grand monde pour la pseudo investiture de Sleepy Joe, les Démocrates se servent de l’incident du Capitole pour fermer l’accès au public en mettant grillages et barbelés tout en demandant aux gens de regarder ça à la télé, et ainsi justifier l’absence flagrante de spectateurs… Car c’est pas le tout de voler une élection, faut ensuite justifier l’impopularité du voleur... ».

Confusément, cela me fait beaucoup penser à la Bonus Army de 1932, empêchée d’approcher par des barrages de l’armée à l’aide de mitrailleuses. Mais, pour développer, il va falloir que je creuse le sujet. Ou, mieux, qu’Eber Haddad nous éclaire de ses lumières.

| Q. Ces réticences aux vaccins, vous les comprenez ?

Charlotte Sawyer. Quelle est la plus grande amende de l’Histoire ? Les 2,3 Md$US en 2009 payés aux États-Unis par Pfizer suite à ses pratiques frauduleuses. Ça, ça vous donne envie de vous faire vacciner ?

Je sais, je complotise encore !…

Notes

1 Titre phare de la presse-caniveau belgicaine.
2 Armée arabe syrienne.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Le Deep State s’est-il inoculé sa propre Révolution orange ? [1]

| Occident | Kulturkampf | Questions à Charlotte Sawyer & Jacques Borde | De toute …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer