Biden 46ème Occupant de l’Oval Room… [2]

| États-Unis | Présidentielles 2020 | Ils ont dit | BforBORDE |

Fait ! Le cap de la présidentielle, ou plutôt celui des Rigged elections1 de novembre 2020, est passé & sans attendre, le président des États-Unis, Joseph Joe Robinette Biden, Jr., de signer aussi sec 17 décrets & lois pour effacer les quatre années de mandat de son prédécesseur à la Maison-Blanche. Partie 2.

| Casus foedi.
« …On peut dire d’ores et déjà que l’affrontement Nétanyahu/Biden a commencé Cette nomination est un acte délibéré pour indiquer le divorce entre les États Unis et Israël. Le départ de Trump est un vrai problème. Cela va réjouir les juifs de gauche et les juifs dits démocrates, mais cela va compliquer les affaires d’Israël. Les condamnations de l’État juif vont refleurir comme du désastreux temps d’Obama. Cela rappelle l’épisode biblique de l’Exode, quand il est dit un nouveau Pharaon accéda au trône. Les mesurettes prises par Biden, présentées comme des signes de soutien, ne seront que du cosmétique, pour maquiller tout le reste ».
Walter Pfannschmidt, à propos du choix de Wendy R. Sherman2, comme US Deputy Secretary of State.

| Tyran.
« L’ère d’un autre tyran arrive à son terme et aujourd’hui est le dernier jour de son règne affreux (…). Tout au long de ses quatre années [Donald Trump] n’a porté d’autres fruits que ceux de l’injustice et de la corruption et [il] n’a apporté que des problèmes à son propre peuple et au reste du monde ».
Hassan Fereydoun Rowḥâni, Rayis Jomhur-é Irān3.

| Bal des vampires.
« Cette cérémonie était sinistre, quelques centaines de personnalités triées sur le volet, masquées de noir et placées comme des pions sur un échiquier sanitaire, 190.000 drapeaux plantés devant le Capitole pour représenter un peuple absent, le tout sous contrôle militaire de 25.000 hommes de la Garde nationale. Au travers de la nomination de ce vieillard libidineux et insipide à la tête de la deuxième puissance mondiale, le Fascisme Nouveau nous est servi dans toute la lugubre symbolique de sa puissance retrouvée ».
Walter Pfannschmidt.

| Bas le masque.
« Biden a porté le masque de manière ostensible depuis des mois. Il vient de signer un décret rendant le masque obligatoire dans tous les bâtiments fédéraux, aéroports, gares, etc… Quelques heures après lui-même, dans un bâtiment fédéral et n’étant plus en campagne, retire son masque ( à interpréter au propre comme au figuré)... ».
Eber Haddad.

| Débuts.
« Ça commence déjà : Le Keystone XL pipeline fut étudié, approuvé et entamé sous Obama, continué par Trump, mais voilà que le grand timonier Biden signe arbitrairement son arrêt, supprimant d’un trait de plume des milliards d’investissements et au bas mot 10.000 emplois (tout en se mettant le Canada à dos). Tout ça pour plaire à des écolos… Réponse souriante du freluquet Pete Buttigieg (nommé aux Transports): ils n’ont qu’à trouver un autre boulot…’Vous avez haï Trump, vous allez adorer Biden !’ ».
Walter Pfannschmidt.

| Timing.
« Les terroristes n’ont pas attendu la fin de l’intronisation de Biden pour semer le chaos à Bagdad. Les Chinois n’ont pas attendu 24 heures pour exercer des représailles sur les collaborateurs les plus proches de l’ex-président US. Les mollahs iraniens n’ont pas attendu 2 jours pour mettre à prix la tête de Trump et des membres de sa famille. Silence absolu dans le camp de la gauche américaine et pas la moindre condamnation des media censés porter les piliers de la démocratie. Une démocratie à géométrie variable, selon qu’ils sont concernés ou pas, bien évidemment ! ».
L’Objecteur Médiatique.

| Menaces.
« Aujourd’hui la démocratie américaine a gagné et ce n’était pas gagné… Donald Trump est parti, il a baissé d’un ton parce qu’on a su lui faire comprendre qu’il risquait très gros avec ce qui s’est passé au Capitole ».
Nicole Bacharan, sur C-dans-l’air.

| À méditer.
« Si le ‘trumpisme soft’ consiste à ‘gonfler des faits divers’ pour provoquer une ‘panique morale », alors bien entendu je suppose que j’appartiens de plein droit à cette catégorie, et que la longue série de mes statuts Facebook depuis des années constitue un témoignage accablant de mon abaissement intellectuel et moral. Mais tout de même je m’interroge. Cette catégorie du ‘trumpisme soft’ est-elle digne d’un philosophe ? Ou appartient-elle au vocabulaire ordinaire de l’injure publique et au registre de la polémique vulgaire ? D’autre part, j’observe ce qui se passe avec perplexité. Les événements sont-ils toujours des non-événements indignes de l’attention du philosophe ? Le Bataclan ça n’a pas existé ? Ou bien ça ne compte pas ? Et l’Hypercacher ? Et Conflans-Sainte-Honorine… ? Près de 300 morts assassinés en France par des terroristes islamistes depuis 10 ans, toute une série d’assassinats antisémites commis en France depuis 15 ans, un enseignant décapité sur son lieu de travail pour avoir enseigné la laïcité à ses élèves, des personnalités publiques menacées de mort (dont une jeune lycéenne) vivant cachées et sous protection policière pour avoir critiqué l’islam, des enseignants menacés et harcelés dans l’exercice leurs fonctions, des fonctionnaires, policiers, pompiers ou personnels hospitaliers, agressés quotidiennement… Ces soi-disant ‘faits divers’ qui s’accumulent, il me semble que cela peut aussi nourrir la présomption que la France est confrontée à un sérieux problème social et politique... ».
Jcrp Waza.

| Entre amis…
« Si je comprends bien Biden rouvre les portes des USA aux migrants musulmans : on peut donc lui proposer les nôtres pour lui faire plaisir et prouver notre amitié avec lui.Qu’en pensez-vous ? ».
Alain Alain-Mourguy.

| Fin du rêve.
« Trump out depuis 2 jours, Wall Street redescend déjà de son nuage et bascule dans le rouge. Le business va vite regretter Donald ! ».
L’Objecteur Médiatique.

| 1er test.
« L’Iran demande la levée des sanctions, sans conditions… Curieux d’entendre la réponse US ».
Hérold Haddad.

| Cinoche démocrate & Trump qui assure !…
« Quand c’est pour faire du cinéma, les politiciens en font venir 25.000, surtout pour exagérer la supposée menace de l’extrême-droite, toujours la même rengaine chez la gauche. Pour mémoire, ce sont des groupes de gauche comme Antifa et BLM qui cet été ont incendié, pillé, saccagé, laissant même une trentaine de morts derrière eux, rien qu’à Portland et Minneapolis. En attendant, à Washington, maintenant que les élites n’ont plus d’utilité de la piétaille en uniforme, ils les ont dégagés, et en ont garé une partie à même le sol, dans un parking souterrain non chauffé, pollué et avec seulement une toilette. Ça râle sec dans la troupe. Puis, tel Zorro, Trump est arrivé… Il a mis son grand hôtel à disposition de la Garde nationale, c-à-d douches chaudes, repas chauds et couches confortables… Les petites gens ont toujours été le terroir du Donald, au grand dam des intellos qui les détestent. Trump et les cols bleus… ».
Walter Pfannschmidt.

| Temps obscurs.
«  ...l’investiture de Biden est une journée difficile pour les survivantes de la violence sexuelle ».
Tara Reade, ex-assistante de Biden.

| Biden & ses potes.
« Le grand rassembleur ne l’a pas toujours été…. Les mentors préférés de Joseph Robinette étaient Jesse Helms et Robert Byrd. Helms était de l’extrême droite et raciste pur et dur. Quant à Byrd, également grand ami d’une certaine Hillary, lui c’était le KKK. Quel beau marécage, que Trump n’a jamais fréquenté… ».
Walter Pfannschmidt.

Notes

1 Ou Élections truquées.
2 Soit le n°2 des Affaires étrangères US, ex-Chief nuclear negotiator du Joint Comprehensive Plan of Action (JCPoA), en 2015.
3 Ou président de la République islamique d’Iran (RII).

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Non, le ciel ne nous tombera pas sur la tête…

| États-Unis | Présidentielles 2020 | Eber Haddad | Analyse de fond sur les Rigged …