Où va la France ? 

 | France | Endkampf | Café Noir | Questions à Jacques Borde |

1er Podcast & première participation, au programme (vidéo) Café noir, des éditions Avatar. Sujet : la situation en France. Avec trois questions à l’ordre du jour. Le texte que vous lisez étant la matrice (ou le brouillon comme voudrez) de l’émission qui sera postée, demain, sur le blog.

| Q. La Situation politique de la France ?

Jacques Borde. Simple, tout change, mais en RIEN. Le régime de Paris (sic) nous promet la lune. Mais, contrairement à Rome ou le Presidente del Consiglio dei Ministri1, Giuseppe Conte, doit repasser par la case Mattarella – le Presidente della Repubblica Italiana, Sergio Mattarella – pour être reconduit dans ses fonctions (un probable gouvernement technique), Macron n’a RIEN à faire en raison de sa majorité parlementaire. En attendant MLP passe à 27% des intentions de vote dans un sondage. Mais un sondage, ça reste un sondage. Mais, vous savez, on nous a aussi expliqué que la réélection de Donald J. Teflon Trump, allait passer « comme une lettre à la poste ». Or, il y a eu justement un problème de courrier (sic) et des Rigged elections. Des élections truquées, en français.

| Q. La Situation sanitaire de la France ?

Jacques Borde. Paris, ou plutôt le régime de Paris, Latin crétin d’entre les Latins crétins, aura réussi à faire pire que tous les autres gouvernements européistes. Le régime de Macron aura TOUT raté :

1- les masques (indisponibles, puis non-conformes, etc.) ;
2- les lits de réa, jamais suffisants et dispo. À rapper que des trois derniers présidents, c’est bien le leader de cette fausse droite karchériste (comme je la nomme) Sarkozy qui aura fermé le plus de lits d’hôpitaux tout court ;
3- la campagne de vaccination, vaste foirade qui fera dans l’Histoire de la Santé française. Ex : on aurait faits des injections sous-cutanée au lieu d’intra-musculaires. Ad libitum.

| Q. La Situation sécuritaire de la France ?

Jacques Borde. Au-delà de l’Affaire Yuriy : ZERO arrestation, ZERO défèrement au Parquet, ZERO cacique (ministre, secrétaire d’État, élu, etc.) du régime de Paris pour se rendre au chevet du jeune Yuriy :

Qui (aujourd’hui, pas hier) livre nos enfants aux pédocriminels ? La droite karchériste du Sénat ! Qui a arrêté l’expulsion des délinquants étrangers ? La droite karchériste de Nicolas Sarkozy.

Sinon, la situation intérieure où un jeune ado comme Yuriy peut se faire massacre en toute impunité me fait parler d’Interahamwe2 de cités. Les Interahamwe ces milices ruandaises, responsables de la plupart des massacres lors du génocide de 1994. À, dans le cas du Ruanda et des rues françaises, rappeler l’incapacité des forces concernées à y faire régner (Bataclan, notamment) ou ramener l’ordre.

Dans le XVe Arrondissement, ces vermines ont usé de battes de base-ball et de béquilles.
Or, comme l’a fort bien démontré le Pr. Bernard Lugan, les Interahamwe, contrairement à la légende des machettes, ont majoritairement eu recours à des bâtons, gourdins et planches cloutées pour perpétrer leur massacres. Vous commencez à me suivre maintenant ?

Je pense, sur ce point précis des Interahamwe, qu’il serait opportun de creuser la question avec quelqu’un de plus calé que moi sur ces sujets africains. le Pr. Bernard Lugan, en premier lieu. Sinon :

-plus d’un millier de Fichés S & de radicalisés identifiés (donc, sans parler des autres) ;
-plusieurs centaines de mosquées takfirî identifiées (donc, sans parler des autres) ;
-des millions de migrants.

Mais la priorité pour le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, c’est la dissolution de Génération identitaire. Le régime de Paris marche sur la tête.

Bon, l’affaire Yuriy est, médiatiquement close. Ou en passe de l’être.Ce gamin a bien mérité ce qui lui est arrivé vu que Libération insiste pour faire le lien entre un ses reportages (sic) et son agression et nous fait savoir que sa mère serait une esclavagiste (sic). Tout en nous assurant que les deux affaires n’ont rien à voir l’une avec l’autre.

Ite missa est.

Notes

1 Ou Premier ministre italien.
2 Créées dès 1992 par le Mouvement révolutionnaire national pour le développement (MRND), parti du président Juvénal Habyarimana, au Rwanda. Interahamwe signifie en kinyarwanda « personnes qui s’entendent fort bien » ou « personnes de la même génération » selon le dictionnaire.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Trump : Impeachement tué dans l’oeuf ?

| États-Unis | Géopolitique | Eber Haddad | Aux dernières nouvelles postées par Eber Haddd, …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer