Biden l’Idiot utile sénile…

| États-Unis | Géopolitique | Eber Haddad |

Deux réactions mises bout à bout prises sur la page FB de notre perspicace Eber Haddad. Le titre est de l’auteur & pour être complet, les trois citations placées en exergue des propos d’Eber Haddad ont été choisies par la Rédaction. Ah oui, un dernier trucs, 21 États poursuivent Biden pour avoir révoqué le permis du gazoduc Keystone XL

« ils [Les Démocrates] ont été pour la ségrégation jusqu’au sortir de la Seconde guerre mondiale, depuis ils prétendent aimer et aider les minorités mais dans les faits font tout pour les maintenir dans la pauvreté avec juste assez d’aides pour qu’elles continuent à vouloir voter pour eux. Ils prétendent être pour la paix mais ne manquent jamais l’occasion de créer un conflit. Ils ont cependant une chose en commun avec les Républicains, ils ne connaissent absolument rien au monde extérieur à leur petite bulle américano-canadienne ».
Alexandre Koltchak.

« La candidate de Biden au ministère de la Justice, Vanita Gupta, dit qu’elle soutient le ‘salaire décent’ horaire de 15 dollars. Cependant, son entreprise familiale, Aptiv PLC, paie les Mexicains 1,30 $US de l’heure ».
Rudy Cambier.

« Que faut-il pour se rendre compte que le dangereux c’était Biden et non Trump ! L’ingérence des Américains en Ukraine, en Syrie, et en Russie même sont criantes. L’hypothèse d’une manipulation russe dans lés élections américaines n’a aucun fondement, pas plus en 2020 qu’en 2016, comme cela avait été établi. Les sanctions américaines sont injustes et contraignent en plus des entreprises françaises. Il serait temps que la France reprenne une digne indépendance au lieu de jouer les toutous de l’Amérique, de l’Allemagne et même de l’Europe pour autant qu’on croit à son existence ».
Yannick Lecomte.

En traitant Poutine de tueur, Biden, qui n’a plus la lumière à tous les étages s’avère la version décatie du pantin de service américain, là où nous, avons la version fragile en mode « poupée ridicule » qui avance et recule, au gré des poussées… subites qui lui sont inoculées par certains qui y ont intérêts.

Nous avions bien compris que ce Biden rabougri du cervelet ne serait pas brillant et que la paix qui dura quatre ans sous Trump, arriverait à un terme, et ça commence fort avec des insultes directes envers le seul et ultime chef d’État qui est assez couillu pour lui faire très mal, sans y perdre ses nerfs.

Nous étions un certain nombre à comprendre que les maîtres financiers de Biden, sont des détraqués aux visées aussi malsaines que violentes, et ça ne tarde pas à se voir, sauf que les idées mises dans un cerveau fragile de président américain, c’est on ne peut plus dangereux.

Il y a des explosifs qui doivent être manipulés avec délicatesse, en marchant sur des œufs, et au moment où il apparaîtrait que les Russes auraient acquis la maîtrise absolue des communications, pour les réduire à néant, quel sera le nouveau théâtre opérationnel qui en fera l’expérience en réel ?

Biden, Soros , Macron, et compagnie, tout ça c’est de la racaille à virer, si l’on désire la paix !

(…)

Comme c’était prévisible, la Russie rappelle son ambassadeur aux États-Unis. Biden démarre sur des chapeaux de roues…

Le président américain Joe Biden a dit penser que son homologue russe Vladimir Poutine était « un tueur » , et a prévenu qu’il « en paierait les conséquences », dans un entretien diffusé par la chaîne ABC. Politique incendiaire et provocatrice qui ne sert strictement à rien d’autre qu’aggraver les tensions sans produire de résultats.

Les relations avec la Corée du Nord se détériorent et ne permettent plus de négocier quoi que ce soit.

L’essence a augmenté d’au moins 30% en un mois et le prix de l’insuline a triplé, oui TRIPLÉ !!!

L’Iran va pouvoir semer le désordre et la haine dans tout le Moyen-Orient tout en se dotant de l’arme nucléaire. Les risques de guerres régionales vont sensiblement augmenter.

Les trafiquants d’êtres humains, les cartels et les narcotrafiquants en tous genres se frottent les mains, le chaos est à son comble à la frontière sud au point que le Mexique proteste et a décidé de retirer les 27.000 soldats qui protégeaient cette frontière. 700 enfants sont dans des cages et des dizaines de milliers d’illégaux, certains positifs au coronavirus, ont envahi les États frontaliers sans le moindre contrôle. Une situation inédite depuis 20 ans, un désastre humanitaire. Silence gêné des media et de la porte-parole de la Maison-Blanche, Jan Psaki.

Les États-Unis se sont endettés de $1,9 Trillions sous prétexte de COVID-19 mais n’attribuent que 9% de cette somme à la pandémie. Le reste servira à combler les déficits et couvrir les erreurs des états Démocrates mal gérés.

On permet de nouveau à la Chine de faire ce qu’elle veut dans les échanges commerciaux.

Le retrait d’Afghanistan, initié par Trump, est reportée sine die. Il s’agit de la guerre la plus longue qu’aient jamais connue les États-Unis.

L’inflation est galopante, certains matériaux de constructions ont presque triplé, l’alimentation a augmenté de plus de 25% dans certains cas. (N.B. à l’attention de ce qui s’en fichent totalement de ça : l’inflation aux États-Unis est très contagieuse et sera répercutée en pire dans la plupart des pays de la planète.)

Excellent bilan en moins de deux mois de la présidence Biden. S’il a réussi à faire autant de dégâts en moins de 2 mois, on ne peut que s’inquiéter de ce qu’il produira comme catastrophes en 4 ans… si jamais il tient jusque là.

Mais Trump twittait, avait les cheveux oranges et « semait le désordre » paraît-il…

Je félicite les électeurs de Biden particulièrement mes amis et connaissances pour leur perspicacité, leur intelligence et leur choix judicieux.

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Golpe à Capitol Hill ? Mais de qui & pourquoi ? [4]

| États-Unis | Présidentielles 2020 | Ils ont dit | BforBORDE | 6 janvier 2021, …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer