Biden & de Quelques faux amis ! [3]

| États-Unis | Géostratégie | Questions à Charlotte Sawyer & Jacques Borde |

Fors le dossier afghan, abordé en dépit du bon sens, le président des États-Unis, Joseph Joe Robinette Biden, Jr., a, internationalement parlant, du pain sur la planche. Son principal souci étant la complexité de cet Orient & de ses acteurs. Ainsi, simple exemple parmi tant d’autres, le Hachd al-Chaabi (PMU)1, adversaire déclaré de l’Oncle Sam, fait – « en même temps » dirait Macron – officiellement partie de ces forces armées irakiennes, partenaires de Washington. Ahhhh, l’Orient compliqué !… Partie 3.

« Vraisemblablement, ce que veut Joe Biden c’est augmenter le temps pendant lequel un acheteur d’armes doit être contrôlé pour savoir s’il est digne ou non de posséder une arme. Rien de plus. Il ne s’agit pas d’interdire les armes à feu. Et d’autre part, Joe Biden n’a pas la majorité nécessaire pour obtenir ce genre de décision au Congrès. Et puis dans la plupart des cas, la législation dépend de chacun des États et même, à l’intérieur des États, de chaque comté ou de chaque ville. C’est évidemment très compliqué et il faut ajouter qu’il y a de fortes pressions de la part des détenteurs d’armes et de la part des vendeurs d’armes pour conserver la législation actuelle ».
André Kaspi.

« C’est une presse avec laquelle il faut être très, très intelligents pour contourner, ils ne couvrent pas les mauvaises choses si celles-ci sont mauvaises pour les démocrates. C’est assez étonnant. Vous regardez une partie de la couverture et une partie de la tragédie qui se déroule à la frontière, et la couverture n’est pas à la hauteur (…). Regardez NBC, ABC, CBS, et bien sûr CNN et MSNBC, et voyez – si vous regardez certaines de ces chaînes – ce n’est tout simplement pas couvert. C’est si peu couvert. C’est incroyable. Et c’est un problème énorme, parce que cela va détruire – cela va détruire notre pays ».
Donald J. Teflon Trump.

« N’ayez crainte, braves gens, Joe-le-voleur tient fermement le gouvernail ! L’état physique et mental de Biden, qui peine lui-même a se reconnaître comme président, puisqu’il a pensé que c’était la fonction de Mme. Harris, se détériore rapidement. La Chine le sait et va augmenter la pression. Certes Biden ne décide rien mais il a tout de même le devoir de présenter la politique démocrate a ses concitoyens comme s’il y comprenait quelque chose. Et même là, ça devient de plus en plus foireux ! On s’active dans les coulisses de la Maison-Blanche a écarter en douce le bonhomme, dit-on, mais ce dernier devient acariâtre et de plus en plus imprévisible. Quoi qu’il en soit, Trump reste la référence de tout, le maître des horloges ! Les Démocrates n’ont jamais eu d’autre point de focalisation que lui et cela reste valable pour l’avenir. Pauvres États-Unis tombés aux mains de brigands ! ».
Philippe Béguin.

« La gauche US a accusé les ‘Blancs’ ce matin, suite à un massacre dans le Colorado – 10 morts. Sauf que finalement c’est un Syrien pro-DA’ECH ».
Nicolas Tellier.

| Q. Biden est-il convaincant sur d’autres dossiers ?

Charlotte Sawyer. Très peu, semble-t-il. Y compris hors l’Orient compliqué !

Ainsi, sur la question de notre frontière sud, des clandestins et du Mur pour y remédier, le presidente de los Estados Unidos Mexicanos, Andrés Manuel López Obrador, dit AMLO, n’a pas craint d’affirmer que c’est bien la politique d’immigration mise en place par l’administration Biden-Harris qui a généré la vague de migrants (sic) qui a submergé les installations à la frontière sud ces dernières semaines.

Oups, fallait pas le dire ! Remarquez, il y a bien un domaine où l’administration Biden-Harris sait faire preuve d’un certain pragmatisme : le pétrole. Je veux dire le pétrole des autres, évidemment…

| Q. Où donc ?

Jacques Borde. En Syrie. Plus précisément à Hassaké. Les forces spéciales US (illégalement) présentes dans cette partie de la Syrie ont fait sortir des centaines de camions chargés de pétrole prélevé (sic) des gisements de la zone de Jazira.

En effet, selon des sources civiles sises en la banlieue de Soueidiya un convoi de 300 camions était sorti des gisements pétroliers syriens vers les territoires irakiens via Mahmoudiya.

| Q. Fréquent, ce genre d’agissement ?

Jacques Borde. Oui, beaucoup plus qu’on le croit. De mémoire, le record en la matière étant le comportement des forces britanniques qui, en ex-Yougoslavie, s’inquiétant des résultats à venir d’une liste croate lors d’une élection n’ont rien trouvé de mieux que d’aller vider les coffres de la banque hébergeant les comptes de ampagne de ladite liste et de détruire les ordinateurs de la banque. Simple, non ?

| Q. Un lien entre l’arrivée de Biden et l’effondrement des media mainstream ?

Charlotte Sawyer. Difficile à dire. Mais je pense qu’à leur sujet le terme le plus approprié est cloaca mediatica maxima. Ou media-caniveaux,, si vous préférez.

Pour le reste, il est vrai que le cloaca mediatica bobo étasunien se porte fort mal depuis le départ de Donald J. Teflon Trump. Ainsi, CNN, depuis l’élection de Biden, aurait perdu 45% d’audience. Quant à la presse écrite, le Washington Post et le New York Times seraient tombés à respectivement 26% et 17% de lecteurs.

Probablement, parce qu’une partie des Américains qui les suivaient ont compris, un peu tard, la nature des forgeries qu’on leur servait. Mais je pense, surtout, que mes compatriotes sont effarés par le peu de courage de la présente administration à affronter le réalités.

| Q. De quoi parlez-vous ?

Jacques Borde. Le camp démocrate, qui a tant menti aux Américains, refuse toujours d’affronter les réalités en face. Deux exemple :

1- Fox News, de nous rapporter que la Vice President of the United States (VPOTUS), Kamala Devi Harris2 (qu’un rien amuse, semble-t-il), « a ri en répondant à une question d’une journaliste qui lui a demandé lundi si elle visiterait la frontière pendant la crise croissante des migrants ». Effectivement, le sujet de la submersion de la frontière sud des États-Unis par des dizaines et dizaines de milliers de migrants (sic) est d’une rare drôlerie !…
2- les Républicains au sein du US House Committee on the Judiciary3 ont invité leur président, Jerrold Lewis Jerry Nadler, et d’autres Démocrates de la commission à les rejoindre lors d’un prochain voyage à la frontière. Pas de réaction pour l’instant. Visiblement les Démocrates préfèrent botter en touche par rapport à ce que les Républicains appellent, de leur côté, la « crise frontalière Biden ».

Charlotte Sawyer. Mais, rassurez-vous (sic), ça n’arrête jamais les forgeries de nos suprémacistes indigénistse…

| Q. Comment ça ?

Charlotte Sawyer. En 2016 un djihâdiste somalien réfugié aux États-Unis, le sieur Abdul Razak Ali Artan, commet un attentat avec une voiture puis au couteau sur le campus d’une université dans l’Ohio blessant grièvement 11 personnes avant d’être abattu par la police.

Or, qu’on fait des BLM ? Ils ont rendu hommage au terroriste abattu, glissant son nom dans une liste de victimes (sic, selon eux) de la police. Mais, hélas, il n’y a pas que ces gens-là à s’illustrer par leur stupidité et leur aveuglement sectaire.

| Q. Là, vous pensez à quoi ?

Charlotte Sawyer. À propos de la tuerie de Boulder de fins esprits ne sachant pas comment se dépêtrer du fait qu’il s’agit bel et bien d’une attaque terroriste perpétrée par un individu à classer dans la catégorie des Unlawful combatants4, ont fait dans la parodie et assuré que – lisez bien, c’est nouveau, ça vient de sortir – « Le terroriste était factuellement arabe mais moralement blanc ».

Jacques Borde. Donc, l’idée, dans l’Amérique bidenisée et médiatiquement modelée par la Gauche financiarisée antisémite, c’est que quand tu es Blanc c’est « pile je gagne, face tu perds ».

Ou, comme l’a écrit David Duquesne :

« … le terroriste syrien est peut être arabe mais il est moralement blanc. Du coup, il n’est plus islamiste ou comment ça se passe ? C’est compliqué le monde intersectionnel. Enfin pas tant que ça, l’ennemi est toujours l’homme blanc. Même s’il n’y est pour rien, et pire ! Qu’il est victime. Vous avez applaudi aux USA retrouvant la raison. Dansez maintenant ».

Jacques Borde. Le souci est que la réalité ne cadre guère avec les forgeries répétées du cloaca mediatica maxima et du camp du bien (sic)

Ainsi, nous entendons répéter comme parole d’évangile que « presque tous » les tireurs de masse américains sont blancs.

Fake news, ma brave dame !

Eh oui, à examiner les photos des tireurs de mass shooting – définis comme ayant causé quatre victimes (ou plus) dans un seul incident5 – de l’année 2019, on note une large majorité de visages plus diversifiés (sic) que seulement WASP6. Ou simplement caucasiens, soit blancs dans le sens de ce mot aux États-Unis.

Sinon, il est à noter que Biden ne compterait pas se rendre à Boulder, comme il l’a fait après la tuerie récente à Atlanta dans laquelle huit asiatiques ont été massacrés (mais aussi trois Blancs dont personne ne parle… Les Démocrates, comme tous les gauchistes, ne font qu’entretenir les flammes de la haine sectaire et de la division. Le legs de B. Hussein Obama ?

Notes

1 Ou Popular Mobilisation Unit/Unité de mobilisation populaire.
2 1ère femme, ainsi que1ère Asio-américaine (indo-américaine), élue à la vice-présidence des États-Unis.
3 Aussi appelé House Judiciary Committee.
4 Traduite par combattant illégal, combattant ennemi ou encore combattant ennemi illégal. Défini dans le PATRIOT Act, ou plus précisément le Uniting & Strengthening America by Providing Appropriate Tools Required to Intercept & Obstruct Terrorism Act of 2001, pris sous la présidence de George W. Bush, qui permet de soustraire au droit commun les combattants armés capturés dans le cadre de la guerre contre le terrorisme.
5 Au sens juridique du terme.
6 Ou White anglo-saxon protestant.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Opération Shomer Ha’Homot : RETEX N°7 [7]

| Israël / HAMAS | Géostratégie | Questions à Jacques Borde | Les combats qui …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer