Returnees, Revenants, Fichés S,etc. : & Si on allait au plus simple ? [3]

| France | Terrorisme & Kulturkampf | Questions à Jacques Borde |

Sorte de marronnier1 de nos relations internationales, depuis que nombre de compatriotes & ou étrangers vivant sur notre sol ont, à un moment donné, choisi d’aller combattre sur des fronts extérieurs (la France étant, de notre point de vue, une front intérieur de ce même djihâd) du djihâd takfirî, est évoqué le sort à réserver à ces individus. Notamment à ceux tombés entre les mains des forces régulières (ou irrégulières, peu importe) des pays concernés, principalement l’Irak & la Syrie. « Que faire » eût dit le camarade Lénine ? & pourquoi ne pas aller au plus simple (voire au plus drone, si nos lecteurs nous passent ce jeu de mot) & les abandonner à ce, triste bien que largement mérité, destin d’infortune ? Autre sujet du moment : à quoi doivent rêver les enfants ? À finir sur les genoux de Dany-le-rouge ? Partie 3.

« Il y a bien plus dans ce prurit khmer vert : C’est en lisant ‘Le Grand Cirque’ que tant de jeunes Français vont s’éveiller à l’amour de la Patrie. Ce discours sectaire rejoint celui de DA’ECH. Cette ‘hyène dactylographe’ (citation) devrait être arrêtée et jugée pour intelligence avec l’ennemi. Trahison ! ».
Jacques Borde, Sur sa page Facebook.

« Personne n’est jamais monté au ciel à bord d’une machine volante sans, encore enfant, en avoir rêvé, interminablement. Personne. Aucun explorateur du ciel, femme ou homme, à n’importe quel niveau de compétence, n’a pu devenir aviatrice ou aviateur par seul froid calcul. Je pense qu’aucun d’entre nous, aujourd’hui, ne peut accepter d’entendre proférer de pareilles horreurs sans rester stupéfait (…) .Avec Romain Hugault, quand on a écrit notre bouquin sur l’Ancien [Saint-Exupéry], on a naturellement, sans même en parler, mis au creux du chapitre sur l’enfance ce moment magique où le gamin, a douze ans, s’est envolé pour la première fois. Car cette première fois à tout amorcé pour lui, comme pour tant d’autres. Et Saint-Ex est né de ce moment (…). Neil Armstrong enfant balayait les hangars du petit terrain de Wapakoneta, Ohio, contre quelques minutes de vol à bord d’un Luscombe ou d’un Piper. Il est allé plus loin que n’ira jamais la dame de Poitiers, je pense ».
Bernard Chabbert.

« Au Sénat, j’alerte sur le danger que représentent ces ‘lionceaux du Califat’, véritables bombes à retardement qui tueront un jour des Français. La réponse d’Éric Dupond-Moretti ? Des ‘petits enfants’, des ‘victimes’, de ‘l’humanité’, bref, de la moraline et des bons sentiments. Ce n’est pas lui qui protégera les Français ! ».
Stéphane Ravier.

| Q. Performant donc, les Turcs avec leurs drones ?

Jacques Borde. Avant de vous répondre, petit message aux idiots utiles de la Gauche financiarisée antisémite, si soucieux du devenir de nos Unlawful combatants2 femelles : plusieurs femmes, dont une mineure, ont été interpellées dans la nuit du samedi au dimanche 4 avril 2021, dans le secteur de la Devèze à Béziers (France). Une femme était particulièrement ciblée lors de ces interpellations. Nos suiveuses de la doxa takfirî, voulaient, en toute simplicité, commettre une attaque terroriste dans Montpellier, notamment sur des sites chrétiens, plusieurs armes ont été saisies.

Compliment à nos SR intérieurs pour ces prises.

Bon, back to Tureky ! Oui, sans conteste. D’abord, l’administration Erdoğan maîtrise sans problème la guerre des drones à la sauce Obama.

Ainsi, le 15 août 2018, la Türk Silahli Kuvvetleri (TSK)3 utilise le Bayraktar TB2 dans une opération transfrontalière conjointe avec le Milli İstihbarat Teşkilatı (MİT)4 pour terminer un haut responsable du Partiya Karkerên Kurdistan (PKK)5, İsmail Özden6, dans le district de Sinjar, au nord-ouest de l’Irak.

Ensuite, les Turcs ont su confier à leur Bayraktar TB2 un rôle déterminant dans leurs frappes aéroportées, que ce soit en Libye ou au Haut-Karabakh. Déterminant et brillant dans l’approche.

| Q. Que voulez-vous dire ?

Jacques Borde. Que les Turcs, ou plutôt leur Türk Hava Kuvvetleri (THK)7, ont un problème : leur parc d’avions de combat F-16 est important, mais ancien, pour ne pas dire obsolète – sa remise à niveau (retrofit) est d’ailleurs programmée –. Nous parlons là de quelques 276 F-16C/D (C/D) Block 50+, pour les plus modernes (incluant modernisation CCIP par la TAI).

En clair, tous les adversaires potentiels des Block 50 et 50+ turcs les surclassent :

Rafale en Méditerranée ;
F-16 V Viper de la Polemikí Aeroporía8 ;
-Su-35 et, désormais les Su-57 Felon russes de la Vozdushno-Kosmicheskiye S’ily (VKS)9, en Syrie et en Arménie.

D’où l’intérêt de limiter leurs engagements. Et, si possible, de faire sans !…

Avec succès, dans la mesure où le Bayraktar TB2, largement utilisé en Libye pour le compte du GNA de Fayez el-Sarraj, est, à juste raison, crédité des revers majeurs infligés à l’Al-jaysh al-watani al-llibi (ANL)10 du maréchal Ḫalīfa Bilqāsim Ḥaftar11.

En Syrie, les Bayraktar TB2, associés à des drones Anka-S et au système KORAL, ont été largement utilisés dans le cadre des opérations menées par la Türk Silahli Kuvvetleri (TSK) pour frapper des cibles au sol, notamment pendant :

Fırat Kalkanı Operasyonu12, du 24 août 2016 au 29 mars 2017, menée dans le Nord de la Syrie contre les Hêzên Sûriya Demokratîk (HSD)13. Cette offensive commençant par la prise de Jarablous et aboutissant à la prise de la ville d’Al-Bab, le 23 février 2017. L’opération s’achève officiellement le 29 mars 2017.

-l’Opération Bahar Kalkanı Harekâtı14, lancée par la Türk Silahli Kuvvetleri (TSK)15 contre l’Al-Jayš al-’Arabī as-Sūrī (AAS)16, et ses alliés dans le gouvernorat d’Idlib (nord-ouest de la Syrie), du 27 février 2020 au 5 mars 2020, en réponse aux frappes aériennes de Balyun.

Pour la petite histoire – et véritable bras d’honneur aux Russes, qui fermeront leur bec sur ce point, comme d’habitude – le ministre turc de la Défense, le tuğgeneral17, Hulusi Akar, à noter le premier militaire ministre au sein d’un gouvernement civil en Turquie, affirmera que Fırat Kalkanı Operasyonu s’inscrivait dans la logique des Accord d’Astana.

À ces occasions, les drones turcs auraient fait usage de micro-munitions MAM-C et MAM-L avec des portées allant jusqu’à 8 km.

Concernant, le Haut-Karabakh, en pleine guerre, le Azərbaycan Prezidenti18, Ilham Aliyev, a notamment déclaré lors d’un entretien début octobre 2020 que « Grâce aux drones turcs avancés appartenant à l’armée azerbaïdjanaise, nos pertes sur le front ont diminué ».

Le 10 décembre 2020, durant une parade militaire à laquelle Ilham Aliyev, et le Cumhurbaşkanı19, Reccep Tayyip Erdoğan, prenaient part afin de célébrer leur victoire sur les forces arméniennes, des drones Bayraktar TB2 (appartenant à l’armée azérie) ont été ostensiblement exhibés.

Quoi d’étonnant, dès lors, à ce que le gouvernement azéri ait annoncé en juillet 2020 son intention d’acquérir un nombre indéterminé de drones Bayraktar TB2.

| Q. Et dans le parc turc, ça pèse lourd les drones ?

Jacques Borde. Oui, rien que concernant les Bayraktar TB2, il se répartit entre :

-la Türk Silahli Kuvvetleri (TSK) : 118 Bayraktar TB2, 151 au total prévus ;
-la Türkiye Cumhuriyeti Emniyet Genel Müdürlüğü (TCEGM)20 : 6 Bayraktar TB2 ;
-la Jandarma : 21 Bayraktar TB2.

| Q. Mais votre Bayraktar TB2, c’est un engin aussi performant que ça ?

Jacques Borde. D’entrée, je vous dirai qu’il existe assez peu de mauvaises armes, mais beaucoup plus de mauvais utilisateurs.

Non justement, c’est plutôt un MALE assez classique. Assez lent et aux capacités d’emport limitées et pas sophistiqué pour un rond. Rusticité d’abord, dirai-je. Mais les Turcs ont su l’utiliser efficacement, contre des adversaires – déficit des Renseignements, visiblement – qui ne s’attendaient pas à un usage du Bayraktar TB2 aussi étendu et systématique.

En fait, là où il été utilisé (Libye, Syrie et, surtout Arménies) le Bayraktar TB2 a joué, fort efficacement, le rôle de force aérienne. Là, autant vous dire que les opérateurs des Bayraktar TB2 ont dû s’entraîner un max en amont.

Mais c’est aussi comme ça que les guerres se gagnent !…

Notes

1  Article ou reportage meublant une période creuse, voire détournant l’attention, consacré à un événement récurrent et prévisible. Son équivalent anglophone est le terme evergreen, « [à feuilles] persistantes ». Parmi les marronniers les plus célèbres, on peut citer : les soucoupes volantes, les soldes, le changement d’heure d’été ou d’hiver, le marché de l’immobilier, la météo ou encore les embouteillages..
2 Traduite par combattant illégal, combattant ennemi ou encore combattant ennemi illégal. Défini dans le PATRIOT Act, ou plus précisément le Uniting & Strengthening America by Providing Appropriate Tools Required to Intercept & Obstruct Terrorism Act of 2001, pris sous la présidence de George W. Bush, qui permet de soustraire au droit commun les combattants armés capturés dans le cadre de la guerre contre le terrorisme.
3 Ou Armée de terre turque.
4 Ou Organisation nationale du Renseignement, fondé en 1965 pour remplacer son prédécesseur le Milli Emniyet Hizmeti (MEH, Service de sécurité nationale).
5 Parti des travailleurs du Kurdistan.
6 Dirigeant du Koma Civakên Kurdistan‎ (KCK, Union des communautés du Kurdistan).
7 Ou Armée de l’air turque.
8 Ou Armée de l’Air grecque.
9 Ou Forces aérospatiales russes. Créées le 1er août 2015 suite à la fusion de la Voïenno-vozdouchnye sily Rossiï (VVS, armée de l’Air) avec les Voïenno Kosmicheskie Sily ou (UK-VKS, Troupes de défense aérospatiale.
10 Ou Armée nationale libyenne.
11 Promu à ce grade en septembre 2016 par le Parlement de Tobrouk.
12 Ou Opération Bouclier de l’Euphrate.
13 Ou Forces démocratiques syriennes (FDS) en français.
14 Ou Bouclier de Printemps.
15 Ou Armée de terre turque.
16 Ou Armée arabe syrienne.
17 Brigadier-général.
18 Ou président de la république d’Azerbaïdjan.
19 Ou président de la République de Turquie.
20 Ou Direction Générale de la Sûreté (Police).

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Opération Shomer Ha’Homot : RETEX N°7 [7]

| Israël / HAMAS | Géostratégie | Questions à Jacques Borde | Les combats qui …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer