De l’Embargo imposé à l’Irak au Covid : En finir avec les peuples ? [1]

| Occident | Endkampf | Questions à Charlotte Sawyer & Jacques Borde |

Confusément, le sort réservé par l’Occident à ses propres peuples – par son implacable manque de pitié, ses méthodes, ses modes de communication, le recours à des proxies – me rappelait quelque-chose. Une soirée à subir un pensum cinématographique pro-Deep State consacré au programme Pétrole Vs nourriture, manière sourde de rentabiliser plus encore le blocus génocidaire imposé aux peuple irakien dans la foulée de la 1ère Guerre du Golfe, aura fait germer cette pensée ô combien politiquement incorrecte sous ma boite crânienne : & si la géhenne du peuple irakien – pour faire simple un embargo se terminant avec 1,5 millions de civils littéralement exterminés – n’était pas autre chose qu’un galop d’essai pré-pandémique ? Partie 1.

« J’accuse la juge d’avoir refusé de recevoir les avocats des victimes. D’avoir refusé la reconstitution du crime. D’avoir privilégié une expertise favorable à l’irresponsabilité pénale par rapport à une autre. Et qu’elle porte plainte contre moi pris ce soir d’une bouffée délirante ».
Me. Gilles-William Goldnadel.

« La Cour d’appel du Missouri a confirmé le verdict selon lequel le talc vendu par le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson était responsable de cancers et a condamné le géant pharmaceutique américain à payer 2,1 Md$US de dommages et intérêts ».
Joelle Bial.

« Il y a quelque chose de pourri dans le royaume de France. Le pays est gangrené par l’islamisme qui l’a élu terre de djihâd, il est martyrisé par le terrorisme, abîmé dans ses valeurs et son mode de vie, mais rien n’y fait, la France laïque et bêtement généreuse maintient la ligne, elle protège et promeut l’islam, cheval de Troie de l’islamisme, et honore grassement ceux-là, les agents de l’UOIF, du CFCM et autres groupuscules, qui se sont autoproclamés gouverneurs de l’islam de et en France. Quel formidable succès pour eux, en peu de temps ! Encore une marche ou deux et ils seront les maîtres du pays, de très méchants maîtres, de vrais DA’ECHiens, on peut s’en doute ».
Boualem Sansal, Alger.

« La France, ce n’est pas un coupe-gorge ».
Éric DupondMoretti, garde des Sceaux (1er septembre 2020).

« Parmi ces gens, certains sont encore plus zélés et égorgent des flics. C’est le cas de Jamel Gorchene de Rambouillet. Avant d’égorger, il s’abreuvait, se repaissait des diatribes de Mélenchon contre la France, contre les fachos, contre les islamophobes. On sait en effet que le criminel suivait sur les réseaux sociaux tout le gratin islamo-gauchiste de France, notamment Mélenchon justement ».
Jonathan Sturel ;

| Q. Entrons dans le vif de notre sujet : comment qualifieriez-vous la dangerosité de cette épidémie ?

Jacques Borde. Un seul mot s’impose : insignifiante.

Je m’explique, le 21 avril 2021, aux aux infos FR-3, grrrrrande explication sur le déconfinement progressif (sic) envisagé suivant les régions et leurs taux de contamination respectifs…

La plus touchée, si l’on peut dire est l’Île de France et le 93 avec : 691 cas (cas et non décès) pour 100.000 habitants. Ce qui fait 0,691%.

Il y a quelques jours, on nous expliquait que les effets néfastes du vaccin Astra touchaient moins de 1% de la population et étaient donc négligeables. Et là à 0,691% c’est l’alerte. Et c’est ainsi depuis le début. Planétairement, on en serait à 0,03%.

| Q. Et ces histoires de vaccins ?

Jacques Borde. Simple ! La, nous sommes dans la série suivez l’argent pour comprendre ce qui se passe. Que vous soyez pour ou contre les vaccins, l’UE a, pour le moins, une manière particulière de négocier, j’aurais en effet licencié l’équipe en charge du programme.

Le même jour, Pfizer a annoncé qu’il augmentait le prix de la dose (dixit leur pdg) de 20 $US à 23 $US et a annoncé la nécessité d’une 3ème dose pour les variantes avec une dose de suivi annuelle, a annoncé l’UE. Ils discutaient avec eux de la campagne 2022.

Donc, jusqu’à présent, l’UE parle uniquement avec Pfizer et Moderna. Bye-bye AstraZeneca et probablement aussi le Johnson & Johnson, en proie aux mêmes problèmes que l’ancien. Johnson & Johnson étant une grande entreprise, pourrait être en mesure de riposter. Ci-dessous le coût par dose (et le nombre nécessaire) pour chaque vaccin, tirez vos propres conclusions :

Moderna : 37 $US / dose x 2 = 74 $US ;
Pfizer & BioNTech : 23 $US / dose x 2 + 1 + 1 / an = 69 $US + 23 $US ;
Johnson & Johnson : 10 $US / dose x 1 = 10 $US ;
Univ Oxford & AstraZeneca : 4 $US / dose x 2 = 8 $US.

Là TOUT est dit ! Prospérer sur la misère du monde.

Charlotte Sawyer. De la même manière que les Occidentaux & le machin (sic, les Nations-unies, comme disait de Gaulle), se sont entendus pour mettre en place le programme Pétrole VS Nourriture. Eh, oui ! Tous ces honorable men, comme disait Marc-Antoine à propos des assassins de César ne se faisaient pas encore assez de fric avec leur Blocus-embargo (1,5 million de morts, dont 0,5 million d’enfants) génocidaire du peuple Irakien… Au fait, maintenant, les gars : c’est NOUS les Irakiens !…

| Q. L’expression, qu’utilisent certains, de blocus génocidaire, n’est-elle pas exagérée  ?

Jacques Borde. À voir. Déjà, je vous confierai qu’elle n’est pas de moi, même si elle me semble tout à fait appropriée. Un blocus :

1- c’est juridiquement parlant un acte de guerre ;
2- un acte de guerre cela fait toujours des victimes. Après, tout dépend de l’ampleur, des moyens et de la durée.
3- les guerres ont aussi, mais pas toujours, été des guerres d’extermination.

Charlotte Sawyer. Quant aux chiffres, en l’espèce un million et demi de morts en dehors de toute hostilité déclarée, puisque l’embargo imposé au peuple irakien – dont, pourtant, on nous répétait à longueur d’antenne qu’il était déjà la victime de son propre chef, le Raïs Saddam Hussein – l’a été après la fin de la 1ère Guerre du Golfe, ils ne sont pas anodins.

Et pour cause.

| Q. Oui…

Jacques Borde. Je me souviens que lors de son premier mandat, le Premier ministre israélien, Binyamin Bibi1 Nétanyahu2, était allait se recueillir devant une plaque commémorative au camp d’Auschwitz. Celle-ci rappelait les 1.400.000 victimes, hommes, femmes et enfants, qui n’en revinrent jamais.

Macabre décompte : 1,4 millions de morts, c’est 100.000 de moins que l’Irak sous embargo. Bravo donc au machin, comme disait de Gaulle qui, dans son infinie sagesse, a su faire mieux que le Reich 3ème du nom en ce ce lieu de géhenne !

| Q. Et, franchement, vous trouvez que tout ça à un rapport avec la pandémie ?

Jacques Borde. Plusieurs choses, dans notre gestion du Trucvid-19 (sic) – l’Occident, surtout et l’Europe du Sud – affichent, tout de même, de curieuses pratiques, dont certaines sortie tout droit de l’arsenal militaire. Curieux pour un virus qui cause aussi peu de morts !…

| Q. Arsenal militaire ?

Jacques Borde. Oui, tout comme le blocus, est un acte de guerre, le couvre-feu est un mode opératoire militaire. Or, deux administrations européistes, ad minimo, ont décidé d’en user, dans sa forme la plus brutale. La plus ubuesque, diront beaucoup :

1- le régime de Paris, ou l’administration Macron, si vous préférez ;
2- le régime de Rome, ou l’administration Draghi.

Sur ce sujet du couvre-feu, on notera, en Italie, la vive réaction de Giorgia Meloni3 :

« Le gouvernement a annoncé la prolongation du couvre-feu à 22h00. C’est une énième batte pour tout le pays et un choix fou qui risque de détruire définitivement le tissu économique national. Le gouvernement reculera immédiatement. Dans les prochains jours, nous organiserons des initiatives contre cette mesure déraisonnable et inutilement punitive : la patience des Italiens n’est pas infinie (…) Le couvre-feu confirmé représenterait une énième fatiguée à tout le tissu économique italien. Il suffit de penser au tourisme : au cas où cette restriction serait prolongée jusqu’au 31 juillet, qui passerait ses vacances en Italie sachant qu’à une certaine heure, elle devra obligatoirement retourner dans sa chambre d’hôtel ? Les Italiens ont respecté les règles pendant plus d’un an de manière irréprochable, mais ils arrivent à l’exaspération. Une fois de plus, la gauche et le Mouvement 5 Étoiles dictent la ligne dans ce gouvernement et bloquent l’Italie. Le couvre-feu, ça suffit ! »4.

Charlotte Sawyer. Détail qui a son importance : une partie du Centrodestra italien, la Lega salviniste notamment, fait partie du gouvernement Draghi. À quoi (ou qui?) ces gens servent-ils au juste ?

[À suivre]

Notes

1 Surnom donné, tant par ses adversaires que ses partisans, à Binyamin Nétanyahu, et peu apprécie par celui-ci, dit-on. Qui se consolera en se disant que feu le maître-espion, Rafaël Eitan Hanitman, plus connu sous le nom de Rafi Eitan, lors de son passage dans la Pal’Mach, suite à sa chute malencontreuse dans un trou d’égouts, reçut, à cette mémorable occasion, le surnom de Rafi, le puant. Surnom dont il ne réussira jamais à se défaire.
2 Commence véritablement sa carrière politique en chapeautant le Yonathan Institute for the Study of Terrorism (portant le nom de son frère, le seul mort israélien du raid d’Entebbe) et qui avait pour but de sensibiliser l’opinion publique sur les questions de sécurité qui touchent Israël.
3 Présidente de Fratelli d’Italia (FdI).
4 Ou : « Il governo ha annunciato la proroga del coprifuoco alle 22. È l’ennesima mazzata per tutto il Paese e una scelta folle che rischia di distruggere definitivamente il tessuto economico nazionale. Il governo faccia subito un passo indietro. Nei prossimi giorni organizzeremo iniziative contro questa misura irragionevole e inutilmente punitiva: la pazienza degli italiani non è infinita (…) Il coprifuoco confermato rappresenterebbe l’ennesima stangata a tutto il tessuto economico italiano. Basti pensare al turismo: nel caso questa restrizione dovesse essere prorogata fino al 31 luglio, chi mai passerebbe le vacanze in Italia sapendo che ad una certa ora dovrà obbligatoriamente tornare nella propria stanza d’albergo? Gli italiani hanno rispettato le regole per più di un anno in maniera impeccabile, ma così stanno arrivando all’esasperazione. Ancora una volta la sinistra e il Movimento 5 Stelle dettano la linea in questo Governo e bloccano l’Italia. Basta coprifuoco! ».

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

D’Erdogan à Évian : Bienvenue au Dhimmīland européiste !…[1]

| Kulturkampf | Questions & Jacques Borde | L’Europe, ou plutôt ce qu’il en reste, …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer