Il y a 81 ans Dunkerque !

| France | Mémoire | Good morning army |

La mémoire de nos soldats est aussi un Retour d’EXpérience (RETEX) à ne pas oublier. Aussi, reprenons-nous sur le blog, ce rappel émouvant de ce qui fut le VRAI Dunkerque. Texte repris du groupe FB, Good morning army.

Le mardi 4 juin 1940, à un peu plus de 3h00 du matin, le tout dernier bateau de la flotte d’évacuation quitte le môle de Dunkerque chargé à ras-bord. À 10h00, les troupes allemandes investissent la ville. La Bataille de Dunkerque est terminée.

Les soldats français durant 8 jours, ont fait face aux assauts incessants et toujours plus lourds des troupes allemandes.

Ils ont réussi l’impossible, à 1 contre 10, ils ont tenu coûte que coûte, tout le corps expéditionnaire anglais a réussi à rembarqué, soit 338.226 hommes, comprenant environ 120.000 soldats français et belges.

Le courage et l’audace exceptionnelle de l’armée française à permis la réussite de l’Opération Dynamo.

Le “miracle de Dunkerque” est français.

Les soldats français sont tombés avec honneur en accomplissant leur mission, ils étaient 30.000 face à 160.000 Allemands, ils n’ont jamais abandonné, ils ont même parfois contre-attaquer, les Anglais et Allemands sont impressionnés par les soldats français.

Dunkerque apporte encore une fois la preuve que les Français sont des combattants exceptionnels.

Je vous laisse lire le témoignage de Georg von Küchler, commandant la 18e Armée de la Wehrmacht, qui résume bien le courage des Français.

Son témoignage résume tout :

« Malgré notre écrasante supériorité numérique et matérielle, les troupes françaises contre-attaquent en plusieurs endroits. Je ne parviens pas à comprendre comme d’aussi si valeureux soldats, luttant en divers endroits à un contre dix (parfois même un contre trente), parviennent à trouver encore suffisamment de force pour passer à l’assaut : c’est tout simplement stupéfiant ! Je retrouve chez les soldats français de Dunkerque la même fougue que celle des poilus de Verdun en 1916. Depuis plusieurs jours des centaines de bombardiers et de canons pilonnent les défenses françaises. Or, c’est toujours la même chose, notre infanterie et nos chars ne peuvent percer, malgré quelques succès locaux éphémères. Le commandement français a très habilement installé sa troupe et son artillerie. Je crains que l’opération de Dunkerque soit un échec pour nous : la quasi-totalité du corps expéditionnaire britannique et la plus grande partie de la 1ère Armée française vont nous échapper, car quelques milliers de braves nous barrent l’accès à la mer. C’est consternant, mais c’est ainsi.
Dunkerque m’apporte la preuve que le soldat français est l’un des meilleurs du monde. L’artillerie française, tant redoutée en 14-18, démontre une fois de plus sa redoutable efficacité. Nos pertes sont terrifiantes : de nombreux bataillons ont perdu 60% de leurs effectifs, parfois même plus !
En résistant une dizaine de jours à nos forces nettement supérieures en effectifs et en moyens, l’armée française a accompli, à Dunkerque, un superbe exploit qu’il convient de saluer. Elle a certainement sauvé la Grande-Bretagne de la défaite, en permettant à son armée professionnelle de rejoindre les côtes anglaises ».

Un autre témoignage d’un officier de la Wehrmacht qui rassemble ses notions de français et interroge des prisonniers :

« Beaucoup battu, très nombreux, plusieurs divisions ou régiments ? ».
–Moins qu’un régiment.
–Pas possible ! ».

L’Allemand affiche une mine effarée, et poursuit :

« Que cela ! Soldats français héroïques, très bien battu alors ! ».

Bonne soirée à vous.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Du Ridicule & de Quelques hautes fonctions !…

| France | Défense & Kulturkampf | Général Bertrand Soubelet | Sa réaction était attendue. …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer