De Soufflet & de fonctions !…

| France | Kulturkampf | Ils ont dit | BforBORDE |

Je pensais pouvoir évacuer l’Affaire de la Tarte à Tain, en moins de temps. Las, la Toile & ceux qui y confient leurs pensées & leurs émotions, ne me laissent guère le choix, que de continuer à la traiter. Ad Minorem Macroni gloriam, en quelque sorte. Partie 1.

| Vichystes fragrances…
« Pour moi, comme je pense pour beaucoup de Français, le geste du gifleur de Tain était stupide. Mais le spectacle d’une certaine bourgeoisie française qui danse de joie à l’annonce d’un verdict qui va ruiner la vie d’un pauvre gars me donne la nausée. Surtout lorsqu’il s’agit de politiciens qui sont tout sauf des prix de vertus. Sans doute les mêmes que ceux qui applaudissaient les CRS du haut de leur balcon quand ils chargeaient les Gilets Jaunes. Ce soir, cette bourgeoisie française sent bien mauvais ! ».
François Renié.

| 2 poids, 2 mesures.
« Un jet de boule de pétanque sur un pompier c’est une incivilité. Une pichenette sur Macron c’est un délit ».
Serge Roussel.

| En même temps.
« Il est d’Extrême-Droite, il est d’Extrême Gauche… L’ère du En Même Temps… ».
Gilbert Dawed.

| Un chef ? Où donc…
« Il ne s’agit bien entendu ni d’approuver ni de justifier cette claque donnée à Macron. Mais pour qu’il y eût outrage au Chef de l’État, il eût fallu qu’il y eût un ‘vrai Chef et un État’, or je n’en vois point. Juste un petit banquier au service des donneurs d’ordre de Bruxelles et de ses maîtres les financiers et les milliardaires. Macron n’a pas cessé d’insulter la fonction de Chef de l’État, en se faisant photographier avec des petits voyous lors d’un voyage dans les Dom-Tom, en invitant un groupe ‘musical’ composé de bougres à l’Élysée, en se pavanant avec des guignols d’amuseurs publics. N’a pas la dignité de Chef de l’État qui veut. Macron n’a jamais perdu une occasion d’insulter la France à l’étranger en l’accusant de crimes contre l’humanité. C’est un homme qui n’aime ni son pays ni ses habitants. Non décidément il n’est pas un Chef d’État, juste un enfant qui joue avec le pouvoir pour abaisser la France. Quand on pense que certains se sont laissés avoir par sa prétendue ‘attitude monarchique’ »
Didier Guerche.

| Intérieur Possédé !..
« Ah ?! On est satanique pour notre ministre de l’intérieur… C’est quoi le prochain ‘front républicain’ ? La Sainte inquisition et les bûchers publics ??? Mais quel taré ».
Stéphane Revuelta.

| Mauvais karma.
« Ils nous disent… bain de foule ? 15 pékins triés sur le volet et manque de chance… il tombe sur Montmirail ? C’est ballot ! ».
Perez Francis.

| Espérances.
« AAAh si les affaires de violences sur les femmes ou enfants pouvaient avoir autant d’écho pour la justice, qu’une simple gifle ! ».
Assemblée des droites nationales.

| Pèlerinage.
« Il est fascinant de voir un Président de la République en pèlerinage électoral expliquant sans honte les turpitudes, l’insécurité, la violence et la détresse du pays, oubliant que c’est lui qui est aux manettes, et donc, lui seul responsable de la situation ! »
Isabelle Douna.

| Osé.
« Macron en fait c’est comme la levrette… C’est meilleur avec quelques claques ! ».
François Galvaire.

| Logorhée.
« En fait, les juges en France ne sont que des gestionnaires de airbnb car la politique du gouvernement, c’est du blabla ! ».
Guillaume Bigot.

| LFI Circus.
« Qu’est-ce qui lui reste à ce pauvre Mélenchon ? L’électorat musulman. Il est le candidat de la France islamisée, là c’est clair. C’est sa ligne stratégique ».
Éric Zemmour.

| Carrément.
« J’ai proposé l’instauration de camps de ré-éducation pour les gens comme Damien T (le gifleur) et les non-progressistes sur des groupes Macron 2022. Cela suscite quelques polémiques, certains sont contre, mais globalement la proposition est plutôt bien reçue. Je vais attendre de recueillir un maximum de réactions et augmenter ensuite progressivement les enchères. Je me demande si je peux aller jusqu’à proposer l’instauration des châtiments corporels ou d’un permis social à points comme en Chine ».
Sam Uel.

| Qu’à Dieu ne plaise.
« Après la Gifle…. la Fessée en 2022 ? ».
Aurélie Levet.

| Fissa de chez Fissa !
« La justice plus réactive lorsque Macron se prend une gifle que lorsque l’on tue un policier ! ».
Alain Courvoisier.

| Chut.
« Schiappa arrête de dire que tous les Français sont touchés par la baffe. Tu parles pas en mon nom c’est clair. Moi ça m’a fait plaisir la baffe ».
Fanny Aomar.

| Pas donné à tout le monde…
« Se faire agresser par un Blanc est tellement rare, que c’est devenu un privilège présidentiel ».
Jean Messiha, sur CNews (10 juin 2021).

| Différence de traitement.
« Je condamne la gifle donnée au président Macron et son auteur mais je regrette que la sévérité envers celui-ci ne soit pas la même contre tous ceux qui sont coupables de violences familiales, d’incivilités répétées… ».
David Saforcada.

| Damien dans le texte.1.
« Quand j’ai vu son regard sympathique et menteur qui voulait faire de moi un électeur, j’étais rempli de dégoût. Quelques jours avant, on avait envisagé de lancer un œuf ou une tarte à la crème. Je pense que Macron représente très bien la déchéance de notre pays. Au niveau de la chevalerie on n’aime pas le mensonge… ».
Damien Tarel.

| Damien dans le texte.2.
« J’ai vu des gens se faire expulser par la gendarmerie, ça m’a donné un sentiment d’injustice. Je pense que ma réaction était un petit peu impulsive mais que mes paroles et mon acte ont eu un impact pour Macron, tous les Gilets jaunes, et les patriotes ».
Damien Tarel.

| Belle justice.
« On pourrait aussi citer Sarko condamné à 3 ans de prison dont un an ferme, mais toujours libre comme l’air… Ce garçon se voit incarcéré pour 4 mois ferme de prison, des ‘soins’ psychiatriques (Bienvenue chez Staline ou Vol au dessus d’un nid de coucou ) , droits civiques suspendus sur plusieurs années et interdiction définitive d’exercer dans la fonction publique ».
Delphine Roque.

| De profundis macronibus !…
« Voilà, c’est fait, le Manant est embastillé. De profundis macronibus, l’affaire est réglée en moins de temps qu’il faut pour bien voir les images, et venger le soufflet. Sans panache mais avec précipitation, il faut reconnaître que pour cette gifle présidentielle, les choses ont pris un train à grande vitesse, quand d’ordinaire, elles s’égarent au triage, dès que c’est un sujet protégé par ses origines sensibles, qu’on ne saurait retrouver dans une jungle inhospitalière qui sent la racaille et la poudre, y compris d’escampette ».
Gilbert Malaval.

| Charia macronistanaise.
« 4 mois ferme pour avoir giflé le président… Il s’en sort bien sur la peine principale…par contre…la justice détruit sa vie sur les peines dites accessoires… Plus sérieusement… privation des droits civiques civils et familiaux et interdiction à vie de travailler dans la fonction publique…et pourquoi pas la relégation ? Le bannissement ? La justice française libère des violeurs ou des pédophiles sans leurs ôter leurs droits parentaux..et ose à peine supprimer la nationalité française à des terroristes… Des mecs multirécidiviste au casier comme le bras ressortent libre des tribunaux pour des faits de violences… Or lui, ne peut plus se marier, reconnaître un enfant avoir et disposer d un passeport.. ».
Isabelle François.

| Justice à 2 vitesses.
« 4 mois de prison ferme ? Pour une gifle? Flics, pompiers, profs, agents de sécurité, et autres qui n’obtiendront jamais la moitié ça pour des coups de poing apprécieront ! Il y a bien la justice du roy et celle des gueux ».
Bruno Gaia.

| Bim, bam, boum.
« Une #gifle au président : aucune ITT. Jugée en 48h. 18 mois dont 4 fermes #DamienTarel. Deux coups de casque dont un asséné au sol, reconnus par l’agresseur. Coma. Operation en urgence. Deux mois d’ITT. Verdict ? Pas encore jugé 3 ans et 10 mois après les faits. Long ? Injuste? »
Boris Faure.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Tarte à Tain : Le Syndrome de l’ “Observatoire” ? [1]

| France | Ridiculkampf | Ils ont dit | BforBORDE | De quoi le soufflet …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer