Coffin, Louboutin, etc. : Doxa victimaire & business ! [1]

| France | Kulturkampf | Ils ont dit | BforBORDE |

Business is business, la marque de godasses pour rupine(s, pluriel de rupins) Louboutin a décidé de baisser en gamme en sortant des pompes à moins de 700 €. Des truc assez moches, au demeurant, mais correspondant assez bien au mauvais goût d’une certaine bourgeoisie issue de la Gauche financiarisée cosmopolite (au sens grec du terme). Grand bien leur fasse. Pour arriver à leurs fins, l’idée leur est donc venue de s’associer à une des personnes les plus controversées de la Toile : demoiselle Traoré. Coup de dé ? Mode ? Que nenni. Assa Traoré, par l’effet transatlantique du cloaca mediatica maxima, a fait (& fait encore) la Une de certains media zuèsse & est la caution frenchie de la lie BLM. Donc, Louboutin, en pariant sur cette égérie racialiste & indigéniste, compte rentabiliser sa part du Business victimaire outre-Atlantique. Pas les seuls à jouer sur cette corde. Sera-ce suffisant pour s’en mettre plein les fouilles ? Pas sûr. Pendant ce temps en Macronie, un mâle blanc cisgenre en tenue de guerre des sexes s’en prend à Alice Coffin. Partie 1.

| La vrai & la fausse.
« Pendant que Mila se cache pour retarder son égorgement qui paraît inévitable à terme, Assa Traoré signe un partenariat avec la marque de luxe Louboutin.
Y a-t-il quelque chose à rajouter ?
Et pendant ce temps, pendant que les féministes et les gauchistes ignorent totalement Mila, Alice Coffin s’invente une condition de victime en racontant et en faisant raconter par les media féministes et gauchistes qu’elle a été agressée hier lors d’une conférence. Elle n’a évidemment jamais été agressée, cette folle. Un type avec de l’humour a simulé une demande en mariage en s’approchant d’elle avec un bouquet de fleurs. Aucune insulte, aucun coup, seulement de l’humour. Nous avons les photos et les vidéos, nous avons toutes les preuves que Coffin et ses complices mentent, qu’elle n’a pas été agressée, que tout ce bruit est une pure opération victimaire totalement dingue, et malgré ça ils y vont, ils foncent tête baissée dans le récit fictif et mythomane.
Depuis hier, tous les illuminés de la secte gaucho-féministe postent sur Twitter des messages de soutien à Alice Coffin. Jusqu’au maire de Grenoble, le roi des traîtres, qui va jusqu’à manifester son soutien en écriture inclusive, ce qui d’une certaine manière boucle la boucle du délire collectif de ces gens. Et nous parlons toujours des illuminés qui continuent d’ignorer volontairement Mila qui, elle, connaît un véritable harcèlement, qui elle doit véritablement vivre cachée sous peine de connaître un destin à la Samuel Paty.
Les gens qui ciblent Mila ne l’attendront pas avec un bouquet de fleurs quand ils l’auront localisée. Alice Coffin est une merde, tous les gens qui lui tweetent leur soutien sont des merdes ».
Jonathan Sturel.

| Santé mentale.
« On commence à mesurer les ravages du confinement sur la santé mentale des Français (ici, un mâle blanc cisgenre en tenue de guerre des sexes demandant à Alice Coffin pourquoi elle n’aime pas les hommes) ».
Eric Cuza.

| Crime fleuri.
« Offrir un bouquet de fleurs à une femme est un geste d’extrême droite. J’attends avec impatience la réaction et les plaintes de EELV pour assassinat floral ! ».
Marc Palacz.

| En français, c’est possible ?…
« Tout mon soutien à Alice Coffin. L’extrême droite cherche a [sic] imposé [sic] son idéologie raciste et masculiniste par la violence. Rien n’est jamais acquis. Réaffirmons sans cesse notre attachement aux valeurs humanistes. Ne laissons personne faire face seul.e à l’extrême droite ».
Éric Piolle.

| Pour mémoire.
« À force de dire oui à tout, on disparaît soi-même ».
Charles De Gaulle.

| Nommer les choses.
« ‘Lou Boutin’ change de nom et devient ‘Lou Boudin’ ».
Réré La Tuile.

| Folie(s).
« L’agression en question : un type arrive avec un bouquet de fleurs à la main, s’agenouille et lui tend en demandant : ‘je sais que vous ne mangez pas de ce pain là, mais pourquoi n’aimez-vous pas les hommes’ ?
Et Clémentine Autain de s’emporter sur les agressions masculines alors que quand Sarah Halimi est torturée et défenestrée le 17 avril 2017, là, on ne l’entend plus. Mais bon, Sarah Halimi est juive, son assassin est musulman, et pour une antisioniste (c’est le nouveau nom des antisémites ?) et une islamophile convaincue qui suit à la lettre les propos indigénistes de la furie néofasciste de l’antiracisme (mais qui se donne le droit d’être raciste envers les blancs et les juifs) Frau Docteur Gourou Houria Bouteldja qui affirme que si une femme se fait violer par un noir ou un arabe, il ne faut pas le dire pour ne pas discriminer la communauté (bien-sûr les femmes peuvent aller se faire foutre) noire ou arabe.
Il est vrai que déjà, quand on parlait des centaines d’agressions sexuelles commises en Allemagne en une seule nuit de Saint Sylvestre par des musulmans exclusivement, Clémentine Autain renvoyait les gens aux viols de l’Armée rouge sur les Allemandes… Oh bien sûr, elle le parle jamais du coup des milliers de viols des troupes coloniales françaises sur les italienne par exemple, ça, chuuuut, ça discrimine les mâles qu’elle adore, seul le mâle blanc est à combattre…
Et au final, s’agenouiller en offrant des roses pour poser une question devient une des pires attaques homophobes qui soit… et bien-sûr, toujours pas un mot pour Mila menacée de viol, d’être brulée vive, d’être défigurée à l’acide, découpée en morceau, décapitée, etc. ».
Jean-Louis Torres.

| Diablerie(s).
« Extrême droite c’est un nouveau nom pour le mal, pour le diable.Pourtant ce n’est pas l’extrême droite qui a fait de la France un enfer ».
Alfred Marcel.

| 3 hommes & 1 Coffin.
« Au défaut de s’autoriser à formuler l’évidence avec la virulence qui s’impose, l’époque aseptisée nous exige l’ironie comme unique alternative.
On devrait donc broder une fine dentelle autour de leurs passés douloureux pour expliquer leurs comportements calamiteux.
On devrait faire cet effort rudimentaire afin d’entendre la détresse de ces éternels incompris dans le but de les ramener à la table de ce qu’ils maudissent ‘jours et nuits’.
Entre une série de ‘On devrait’ et une lignée de ‘Il faudrait’, en définitive, on s’oblige l’inutile pendant qu’on s’exige l’impossible.
Désormais dans l’incapacité de formuler la plus criarde des évidences. Devenus inaptes à décrire le réel, impuissants devant le manifeste, réfutant jusqu’au ‘flagrant délit’.
Autant de littérature futile, de mots savants, pour dépeindre l’insoutenable amertume d’une âme qui aurait aimée être tout ce qu’elle chasse et pourchasse viscéralement aujourd’hui.
ô combien, jeune, moi aussi j’aurais tant aimé ressemblé à Robert Redford… J’ai appris sa langue, je l’ai admiré, applaudi et même remercié. Je ne suis néanmoins jamais parvenu à devenir cet aigle blond, racé, aux yeux bleus.
ô combien, jeune, tu aurais souhaitée posséder la beauté, d’une Catherine Deneuve ! Sauf que Toi, t’as emprunté l’autre chemin. Tu n’as jamais eu sa splendeur, alors tu te venges, tu chasses, tu craches et tu vomis… En imaginant te délivrer.
Ah ces hommes immondes… (coupables de ne pas te désirer)
Sans retenu, tu les écorches pour l’été et les fusilles pour l’hiver.
Sans réserve, tu plaides, juges et condamnes selon tes inavouables névroses. Sans pitié, tu piétines et assassines.
Dès lors, à défaut de m’autoriser le sarcasme de rigueur face à ta laideur revendiquée, l’époque soumise m’exige cette franchise comme seule et unique alternative. Sans fleurs !
Si la Jalousie est bien le miroir de ta laideur, c’est indiscutablement parce que l’infecte poison s’est propagé à l’intérieur.
Si ton fantasme c’était juste d’être désirable, ressembler à Catherine Deneuve… La réalité inavouable, c’est que t’as fini en Boris Becker ! ».
Gérard Boyadjian.

| En attendant…
« Sondage CSA : 62% des français veulent un referendum portant sur la limitation de l’immigration. Dans les contrées, on retrouve bien sur la gauche qui depuis des décennies fait son beurre sur le dos des immigrés et sur ceux issus de l’immigration. Elle se moque totalement de ces personnes dont elle a facilité grandement et massivement l’arrivée sur notre territoire. La réalité est que la gauche s’est servi de ces populations dans une manœuvre purement électoraliste, puisque la cause ouvrière n’adhérait plus. Elle a parqué les migrants par communauté pour empêcher leur intégration à la République, les a victimiser en leur rabâchant que les français sont racistes et enfin les a arroser d’allocations pour capter leur adhésion ».
Marc Palacz.

 

[À suivre]

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

OTAN & G7 Vs Pekin : qu’en dit Berlin ?

| Occident / Chine | Géostratégie | Questions de la Saarbrücker Zeitung à Heiko Maas …