Entre (im)Pass & Reich sanitaire ? [1]

| France | Endkampf | Questions à Jacques Borde |

Big Pharma en rêvait, Jupi-Atlas Macron, son lige élyséen, l’a fait. le régime de Paris vient de jeter la base d’une forme assez élaborée de dictature sanitaire. Sorte de Al-Qaïda sanitaire, violant sans vergogne une poignée de lois & de textes divers – les Autorisations de mise sur le marché définitives (AMM), notamment. Certes, tout n’est pas encore joué, mais tout est à craindre de la part d’une administration rompues aux forgeries & aux turpitudes juridiques & qui n’a guère, sur le terrain, d’adversaires à sa mesure. Partie 1.

« La situation n’est pas comparable effectivement, mais il faut être aveugle pour refuser de voir des similitudes. Tu peux employer d’autres métaphores qui te dérangent moins, un apartheid, par exemple…. il n’en reste pas moins que Macron vient de déclarer une guerre contre les Français avec des mesures discriminantes, stigmatisantes et liberticides. Il y aura bel et bien des citoyens de seconde zone qui seront exclus de la société s’ils refusent de se soumettre… ».
Sandra Freyburger.

« Boycottons tous les établissements soumis au pass sanitaire, sauf ceux qui décideront de ne pas appliquer les décisions liberticides de la dictature dans laquelle nous avons officiellement sombré depuis les annonces d’Emmanuel Macron. Le combat ne fait que commencer ! #Resistance ».
Sébastien Jallamion.

« Il est désormais plus facile pour un clandestin d’entrer en France que pour un Français d’entrer à l’hôpital ou au restaurant ».
Joseph-Félix Quiñones.

« J’ai écouté les carabistouilles de Macron. En gros, ça donne ceci : Non, non, le vaccin n’est pas obligatoire, nous sommes un pays libre. Toutefois, si vous n’êtes pas vacciné, vous ne pouvez plus prendre le train, être admis à l’hôpital, visiter un musée ou fréquenter un centre sportif. Par contre, vous devez toujours payer vos impôts pour financer les trains, les hôpitaux, les musées et les centres sportifs. Toujours d’après Macron, l’interdiction faite aux non vaccinés de se rendre au théâtre, au resto ou au centre commercial va permettre de relancer l’économie. Bien sûr, il y a l’option ‘test PCR’. Mais il devient payant et n’a une validité que de quelques jours. Le personnel soignant – vous vous rappelez ? Celui que le même Macron glorifiait, des sanglots dans la voix ! – est tenu de se faire vacciner. Si, souhaitant user de son libre arbitre, il s’y refuse, il ne sera plus payé. Mais bon, l’important, c’est que la France demeure un pays libre, où l’habeas corpus n’est pas un vain mot et où le vaccin n’est pas obligatoire ».
Sophie Flamand.

« Vous n’ avez rien compris. Il ne s’agit pas de comparer avec les déportations, mais les décisions de Macron sont exactement les mêmes que celles de Pétain en 40 contre les juifs. Je pense avoir le droit d’en parler et de faire ce parallèle. Toute ma famille a été assassinée par les nazis, sauf. Mon père et son frère. Vous ne voulez pas parler des décisions de Macron ? Mais vous devriez être vent debout contre des décisions discriminatoires impensables dans un État de droit (…). Moi je vais ressortir l’étoile jaune de mon père. Que ça vous plaise ou pas, c’est la même chose. Il faut sortir au plus vite le psychopathe de l’Élysée ! ».
Béatrice Goldreich.

| Q. Comprenez-vous ceux qui s’offusquent des comparaisons entre le pass sanitaire et l‘étoile jaune ?

Jacques Borde. Ce choix, j’en conviens, n’est pas le plus heureux et je comprends qu’il affecte nos compatriotes juifs. Mais, en fait, il reflète l’immense désespérance de gens qui, depuis la trahison de Maastricht par la fausse droite sarko-karchériste, sont en train de perdre tous leurs repères et pour certains une partie de leurs situations, revenus et épargnes.

Sans compter ces meurtres qui ne cessent pas, les blessures & la peur au ventre qui les saisit dès qu’ils mettent le pied hors de chez eux, vivants qu’ils sont dans de véritables zones occupées par les Unlawful combatants1 de la doxa takfirî, complaisamment projetés (au sens militaire du terme) sur le sol national par la Gauche financiarisée.

Tout ça en raison de la trahison d’élites corrompues ad usum djihâdi.

Je ne pense pas que ces gens pensent à mal et le font par de quelconques pulsions antisémites. Ils se réfèrent à ce qu’ils ont (mal) retenu du drame immense des Juifs européens.

Mais, comment pourrait-il en être différemment, lorsqu’un chroniqueur – nous venant par ses parents d’Algérie, Éric Zemmour2 – en arrive, faisant fi de toute rigueur historique, à tirer Pétain de la damnatio memoriae où l’Histoire l’avait fait disparaître.

| Q. Évidemment, même après le discours de Macron, vous n’avez toujours pas l’intention de vous vacciner ?

Jacques Borde. Me vacciner ? Et, pourquoi ?

Voici, en toute simplicité, la liste en pourcentages des survivants (sic) à votre prétendue pandémie :

-USA : 99,983% ;
-Espagne : 99,956% ;
-Belgique : 99,944% ;
-Italie : 99,957% ;
-France : 99,965% ;
-R-U : 99,972%.

Non, face à ce chantage sanitaire, curieusement, j’ai envie :

-de ne respecter aucun geste-barrière ;
-m’asseoir, sans restriction à côté de mes voisins immédiats ;
-de les embrasser comme du bon pain.

Tout ça, s’ils sont d’accord, bien sûr.

En fait, comme tout ce gratin qui s’est bousculé au Festival de Cannes. Ou bien les pontes du G7 faisant ripailles entre eux. En revanche, pour les gueux que nous sommes : pour le défilé du 14 juillet aux Champs Élysées, pass sanitaire et masque obligatoire…

Et si, à la fin, on arrêtait de nous prendre pour des cons pour enrichir Big Pharma et ses complices ?…

Dernier point : ces pays du monde où la vaccination est actuellement obligatoire :

-Turkménistan ;
-Tadjikistan ;
-Arabie Séoudite ;
-Pakistan.

Ensuite, ce qui me confirme dans mes convictions et choix, c’est l’extrême méfiance du personnel médical face à ce diktat sanitaire du régime de Paris ?

| Q. À ce point-là ?

Jacques Borde. Oui. Comme l’a souligné Sébastien Jallamion :

« Simple question : si la vaccination était si efficace et sans risque, comment se fait-il qu’il faille contraindre le personnel soignant à se faire vacciner ? Ils seraient donc si nombreux à ne pas connaître leur métier et à négliger les risques sanitaires ? ».

| Q. Sinon être pro-Brexit, ça a encore un sens aujourd’hui ?

Jacques Borde. Oui, justement. Au-delà du fait que le Royaume-Uni, se porte de mieux en mieux économiquement parlant. Et ce contrairement aux forgeries incessantes du cloaca mediatica maxima, et de la Gafastasi. Un énorme avantage auquel nous n’avions pas pensé au moment où les Britanniques choisissaient cette voie : sortir de la dictature Pass sanitaire=Reich sanitaire.

Eh oui, au Royaume-Uni, à partir du 19 juillet 2021 :

-plus de masques ;
-plus de QR codes ;
-plus de distanciation ;
-plus de règle de 6 ou limites pour les mariages ou événements sportifs ;
-plus de passeport vaccinal.

Mais il faut être vigilant parce que le Crime organisé des enfermistes n’a pas dit son dernier mot.

[À suivre]

Notes

1 Traduite par combattant illégal, combattant ennemi ou encore combattant ennemi illégal. Défini dans le PATRIOT Act, ou plus précisément le Uniting & Strengthening America by Providing Appropriate Tools Required to Intercept & Obstruct Terrorism Act of 2001, pris sous la présidence de George W. Bush, qui permet de soustraire au droit commun les combattants armés capturés dans le cadre de la guerre contre le terrorisme.
2 Par ailleurs, lui-même de confession mosaïque.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Paris/Jérusalem : Entre Je t’aime & moi non plus ? [3]

| France / Israël | Géostratégie | Questions à Jacques Borde | On ne peut …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer