Vaxx Vs Anti-Vaxx : Divide & impera ? [1]

| France | Endkampf | Ils ont dit | BforBORDE |

Du point de vue systémique, à quoi peut bien servir la crise du Pass sanitaire ? L’enjeu sanitaire qui est mis en avant par le régime de Paris semble illusoire & peu convaincant. Pire : sa perception, trans-courants & trans-partis, touche autant ce qui reste de la macronie électorale que les oppositions. Autrement dit – à moins de gober la farce de son utilité en matière de santé publique – elle contribue, par effet repoussoir, a encore & encore dissuader le citoyen lambda de fréquenter les bureaux de vote. Autre question le QR code sera-t-il, une condition d’accès à l’isoloir ? Au fond qu’importe, l’idée elle-même étant un facteur de division supplémentaire. Divide & impera, diviser pour (mieux régner), l’idée est vieille comme la politique elle-même. Quant à la fraude électorale, tout vieux militant rouge (ou démocrate US) vous le dira : moins les bureaux de vote sont fréquéntés, mieux on y fait ce que l’on veut. En anglais on nomme ça une Rigged election. & en français… Partie 1

| Égouts.
« À la droite libérale, le niveau n’est pas hyper glorieux non plus. Et ce sont ces personnes qui iront traiter les manifestants anti-pass sanitaire de débiles incultes…
Sophie de Menthon, qui confond donc croix nazie et croix de Lorraine, est membre du MEDEF et ancienne candidate à sa présidence, membre du Conseil économique social et environnemental, et chroniqueuse à Atlantico, Causeur et Challenge.
Il s’agit de la fameuse ‘droite’ libérale que l’on retrouve dans les dîners parisiens, ayant soutenu aussi bien Sarkozy que Macron, Pecresse, Bertrand, Juppé et toute la clique de ces pnj ».
Sam Uel.

| Pari à risque.
« Macron qui se sait en mauvaise posture électorale (il a perdu presque toutes les élections locales ou partielles) n’a pas d’autre solution – s’il veut être réel président – que de générer le chaos pour se positionner en sauveur. Le Pass Sanitaire est l’une de ces provocations destinées à susciter la violence. C’est réussi. Qu’on en juge :
-Le Figaro : ‘Sceptiques, antivax convaincus, écolos décroissants, opposants à la mainmise des laboratoires pharmaceutiques, complotistes, anciens «gilets jaunes», partisans de Florian Philippot, de François Asselineau, mais aussi de Jean-Luc Mélenchon et François Ruffin : de tous bords politiques et sociaux, ils tiennent à témoigner leur colère, leur incompréhension contre le passe sanitaire et préparent ce qu’ils appellent la «résistance»’ (…).
-Un centre de vaccination contre le Covid-19 vandalisé dans l’Isère (Le Figaro)
-COVID-19  : Darmanin demande aux préfets de renforcer la protection des élus face aux anti-vaccins (le figaro)
-Pass sanitaire : les menaces envers les élus se multiplient et inquiètent le gouvernement (CNews)
-des manifestations contre le pass sanitaire ont commencé dans plusieurs villes (Ouest France)
-Fraude au pass sanitaire – Six personnes arrêtées pour avoir revendu des faux certificats (L’Indépendant)
Toute la question est de savoir si les chaos que le président va organiser d’ici la présidentielle vont l’engloutir ou le renforcer ».
Yves Mamou.

| Première historique.
« Depuis le début de la pandémie, le Conseil d’État et le Conseil constitutionnel n’ont cessé de légitimer les mesures les plus attentatoires à nos droits fondamentaux et à notre Constitution. Il n’y a plus, aujourd’hui, de garde-fous juridiques contre les excès du pouvoir sanitaire (…). L’état d’exception permanent, la rupture d’égalité entre les citoyens, la mise en place d’un dispositif disciplinaire et répressif, cette bureaucratisation à l’extrême des rapports sociaux, tout cela n’a aucun équivalent dans notre Histoire récente ».
Mathieu Slama.

| Inutilité & Nocivité.
« Le pass sanitaire n’a strictement rien à voir avec les vaccins. Il n’est en aucun cas nécessaire à la vaccination.
Il ne s’agit que d’imposer un permis social à l’ensemble de la population. Permis dont les critères et le périmètre ont déjà commencé à s’étendre. Ce pass doit disparaître ».
Sam Uel.

| End of game.
« L’ironie de l’histoire, c’est que c’est donc lui qui vient nous chercher, bien au chaud derrière ses rubans bleus.
Au pays des droits de l’Homme à outrance, de l’interdit d’interdire, des mineurs isolés de 35 ans, du principe de précaution, du rapatriement des terroristes et de leurs familles, du tous en terrasse pour résister aux précédents, du mon corps mon choix quand il s’agit d’occire un bébé, des commerces non-essentiels par décret, les droits des prudents et des sceptiques ‘ne peuvent être les mêmes’.
Encore une fois, l’État français et sa tête, fantoche de l’oligarchie mondialisée, crée une nouvelle division dans son matériel humain (peut-on encore parler de peuple ou de nation ?) pour mieux faire passer leurs projets fous.
Les bribes de nos libertés les dérangent, ils ont décidé d’en finir. Et nous ? ».
Wilfried Van Liempd.

| Chacun son tour.
« Et si la France réclamait un “pass sanitaire” à tous les migrants clandestins désireux de pénétrer dans le pays, puisqu’on nous exige ce pass sanitaire pour aller chez eux ? Qu’en pensez-vous ? ».
Manuel Gomez-Brufal.

| Double discours.
« Un non vacciné est donc considéré comme plus dangereux en France qu’un caïd de la drogue, un islamiste ou un djihâdiste.
On finance des centres de loisirs pour déradicaliser des djihâdistes mais on veut interdire de vie sociale un non-vacciné ».
David Duquesne.

| Bon sens.
« Je crains que le Pass Sanitaire ne fasse beaucoup de mal à notre attractivité vis-à-vis du tourisme international qui chaque année vient abreuver l’économie française avec de précieux points de PIB. Un touriste étranger qui a le choix entre un pays autre que le nôtre (en Europe, en Asie…) où il se promènera un minimum tranquillement et notre futur pays de vigiles qui contrôlent la moindre entrée en restaurant ou magasin pour le touriste et chacun de ses enfants va donner plus ou moins consciemment une réputation anxiogène à l’espace public dans notre pays. Les files d’attente sanitaires et check-points à tous les coins de rue vont ralentir, procéduriariser, étouffer et big-brotheriser l’attractivité et le sentiment de dépaysement anonyme (que l’on aime plus ou moins ressentir en voyage loin de ses repères) dans notre pays ».
Majid Oukacha.

| Ausweiss.
« Je suis vacciné mais je refuserai, si cette mesure est décidée, de montrer un ausweis à un inconnu pour entrer dans un lieu public ! ».
Roland Pietrini.

| 2022.
« Ce gérant de Bistrot a évidemment raison, il n’est pas là pour faire la police. Durant cette crise sanitaire, le gouvernement n’a fait que punir les Français car il a été incapable de les protéger. Masques, tests, lits de réanimation, vaccins : ils ont échoué sur tout ! Désormais ils s’attaquent aux libertés individuelles… Nous nous souviendrons de tout cela en 2022 ».
Philippe Torre.

| Forgerie macronienne.
« Un médecin a la solde gouvernementale, dit il est probable que les non-vaccinés choppent le virus dans les mois a venir. Ça fait 18 mois qu existe cette pandémie et je l’ai pas choppé. J’ai jamais respecté le couvre feu.,le port du masque je l’ai mis que pour faire mes courses malgré moi ! ».
Philippe Catoire.

| Pire(s).
« L’étoile jaune est certainement de trop dans les manifs, il ne faut pas mélanger l’histoire il faut tout de même se rappeler que des millions de personnes ont approuvé, vénéré et ont obéi à un chef diabolique sans même se poser de questions et sous l’effet d une emprise mentale et psychologique ils ont osé le pire ».
Danielle Acquatella.

[À suivre]

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Le Parlement européen travaille à notre impuissance.

| France | Géopolitique | Thierry Mariani | Petit état des lieux de la dictature …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer