Question de Santé ou d’Oppression politique ?

| Occident | Géopolitique | Eber Haddad |

Premier texte d’Eber Haddad sur le sujet controversé de santé publique posé par les oukases de plusieurs régimes sur la question du COVID-19. À noter qu’Eber Haddad, comme c’est sont droit le plus imprescriptible, a choisi de se faire vacciner. Pas le rédac-chef de ce blog, ce qui est aussi mon droit le plus absolu. Différence insignifiante entre nous & qui n’empêche en rien la reprise de ses textes. Le titre est de la rédaction.

« Le ‘pass sanitaire’ est très utile et le sera jusqu’à Mai 2022 en France et Novembre 2022 aux États-Unis. Après ça et une fois l’alphabet grec épuisé, les variants se volatiliseront ! Aucun rapport avec les élections bien sûr… ».

Facebook mais également Twitter et Google « collaborent » de plus en plus avec le gouvernement pour que seule la « bonne parole », bien-pensante et politiquement correcte ait voix au chapitre. D’ailleurs l’administration Biden, à l’instar de la plupart des gouvernements européens, ne se cache pas pour indiquer son intention de supprimer toute dissidence et interdire ceux qui oseraient s’exprimer sur les problèmes liés au COVID-19 et à la vaccination, en dehors de ce qui est acceptable par « la ligne du parti ». Aux États-Unis c’est de plus en plus évident et des déclarations concordantes viennent de toutes les différentes branches du pouvoir actuel, même de celles qui ne sont pas censées s’en mêler puisque ça ne fait absolument pas partie de leurs prérogatives et que leurs connaissances en la matière sont inexistantes. Même principe que pour nous imposer leur bon vouloir sur le soi-disant « changement climatique ».

Malgré le Code de Nuremberg de 1947, la Déclaration d’Helsinki de 1964, les serments d’Hippocrate et selon les règles coutumières communément acceptées « dans les nations civilisées » et autres engagements de la même veine, on veut passer outre le fait que le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. Cela veut dire que la personne concernée doit avoir la capacité légale de consentir, qu’elle doit être placée en situation d’exercer un libre pouvoir de choix, sans intervention de quelque élément de force, de fraude, de contrainte, de supercherie, de duperie ou d’autres formes sournoises de contrainte ou de coercition et qu’elle doit avoir une connaissance et une compréhension suffisantes de ce que cela implique, de façon à lui permettre de prendre une décision éclairée.

Mais les gouvernements « librement élus », les media pour qui personne n’a voté et surtout les réseaux sociaux omnipotents, bénéficiant d’un flou juridique qui leur donne des pouvoirs illimités, en ont décidé autrement.

Donc ne vous étonnez pas d’être censurés ou même d’être carrément bannis de ces réseaux si vous osez penser autrement que ce que veulent les pouvoirs publics qui, comme chacun sait, ne se sont jamais trompés ou contredits, n’ont pas été dépassés par les événement et sont tous d’une probité et d’une compétence sans reproche.

Pour ma part je suis absolument POUR le vaccin, je me suis fait vacciner moi-même, la plupart de mes proches également et chacun a pris sa décision de lui-même sans que l’un d’entre nous ne se soit mêlé.

Mais je suis absolument CONTRE la vaccination obligatoire et l’instauration d’un pass sanitaire qui permettront aux autorités d’exercer des contrôles absolus et sans limites sur les populations.

Chaque fois qu’on perd des morceaux de liberté ils ne sont plus jamais récupérés et les gouvernements font toujours en sorte de les pérenniser.

Il est d’ailleurs déplorable qu’on ne puisse pas s’expliquer, échanger et débattre sereinement sur un tel sujet. Nous avons droit à des raisonnements manichéens et binaires par les « jusqu’au-boutistes » des deux camps qui oublient que la science n’est pas une certitude, que la médecine est aussi un art, que de nombreuses inconnues persistent et que les gouvernements jouent sur nos divisions.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Vaxx Vs Anti-Vaxx : Divide & impera ? [1]

| France | Endkampf | Ils ont dit | BforBORDE | Du point de vue …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer