Libertés publiques Vs Reich sanitaire : Qui l’emportera ? [3]

| France | Endkampf | Ils ont dit | BforBORDE |

Du complot à la réalite. Big Pharma en rêvait, Jupi-Atlas Macron l’a fait. À la pointe des idiots utiles du Trust organisé sanitaire, le régime de Paris vient de jeter la base (Al-Qaïda, en arabe) – quoi qu’on nous en dise – d’une forme de dictature sanitaire. Un Al-Qaida sanitaire, en somme. Violant sans vergogne, une poignée de lois & de textes divers – les Autorisations de mise sur le marché (AMM), notamment – les plans marcroniens s’imposeront-ils ? Si les instances disant et actant le droit faisaient leur travail très certainement non. Mais en l’uchronie vétéro-vichyste qui est le lieu (logos) où nous vivons désormais, le droit a-t-il encore un sens ? Partie 3.

| Pourquoi attendre ?…
« On n’est peut être pas obligé d’attendre que les Américains débarquent pour se débarrasser du IVe Reich qui sévit en France ».
Cookies Coluche.

| Pognon de… dingue.
« Dans ce nouveau monde, il existe qu’un seul dieu : Le pognon.
Macron serait il son prophète ? ».
Marc Palacz.

| Y a pas foule !…
« Sur la foule des ‘célébrités’ d’ordinaire si promptes à s’égosiller au moindre écart avec la pensée conformiste, je n’en compte que trois pour dénoncer les ignobles diktats de Macro Tsé Toung : Véronique Genest, Francis Lalanne et Jean Marie Bigard. Honneur à ces trois là, et honte à tous les autres ! ».
Hervé Fenoy.

| Vendetta.
« Comme dit ma chère et tendre ainsi que d’autres, Morveux nous punit car on a pas mordu à l’hameçon qu’il nous avait tendu quelques jours avant les régionales…
Il avait levé des restrictions (qu’il sait d’ailleurs depuis le début inutiles sanitairement parlant) en croyant que cela allait profiter à ses candidats, mais quand il a vu la branlée, l’humiliation qu’il s’est pris, il veut juste punir ‘Ceux qui ne sont rien’ comme il dit… ».
Bernard Floriot.

| Cépapareil.
« -Ah ah ah, j’attends l’application du pass sanitaire dans les banlieues.
-Ça tombe bien que tu parles de ça. En effet, au-delà de la vaste blague qui consiste à croire que le vigile du centre commercial de Grigny 2, va demander à une bande de weshs énervés à couteau de rester dehors pour absence de pass, on applique déjà de manière informelle, le système du crédit social à points dans les cités. Ils ont le droit de fait, de foutre le boxon, droit que toi, tu n’as pas, parce que justement, on leur a donné une cagnotte de points sociaux supplémentaires pour compenser le handicap causé par le racisme systémique…
-Euh… je tente sans conviction un ‘çépapareil’.
-Et je te réponds avec conviction, cirque Pinder ».
Gersende Bessède.

| 2 poids, 2 mesures.
« Dans la série… ‘Ingénierie sociale en cours’…
Au festival des Carnes, pas de masques dans les salles de projections, bises à tout va, touche-touche à qui mieux-mieux, et uniquement des tests salivaires…
Par contre pour ‘Ceux qui ne sont rien’ interdiction de s’approcher à moins d’un mètre, bise interdite, muselière obligatoire au cinéma, et tests PCR obligatoires…
C’te foutage de gueule… ».
Bernard Floriot.

| Mimétisme ou kollaboration ?…
« Ausweis du confinement, Ausweis du plan sanitaire.. Macron a trop fréquenté Merkel ! ».
Martine Mnr.

| Responsabilité(s).
« En qualité d’élue, je serai aux prochaines manifestations pour dénoncer les incohérences gouvernementales dans la gestion de la crise sanitaire et les restrictions des libertés individuelles mises en place afin d’imposer la vaccination sans qu’un véritable débat ait pu avoir lieu. Il est nécessaire de s’interroger sur les mesures restrictives de nos libertés quelqu’en soient les raisons ! C’est de notre responsabilité collective et j’appelle ceux qui se soucient de cet état de fait à me rejoindre. Je vous remercie ».
Bénédicte Auzanot.

| Invariance.
« La dictature est un virus. Elle mute, elle s’adapte aux évolutions de la société. La dictature en plomb avec des miradors, des barbelés et des mecs qui crient en allemand (ou en russe) est la souche du XXe siècle.
Mais à l’heure de la mondialisation, de l’hypervitesse, de l’internet, de l’info en continu, sa forme la plus contagieuse et la plus efficiente est le variant QR code et crédit social à points. Ce que la Chine, qui a toujours un coup d’avance en la matière, a bien compris.
Un seul invariant, toujours, la criminalisation de l’opinion contradictoire et la désignation d’un groupe comme bouc-émissaire et ennemi de l’intérieur. Ceux qui ne veulent pas qu’on leur tatoue un QR code sur le cul comme du bétail, par exemple ».
Gersende Bessède.

| Arbeit !…
« Pourquoi faut-il un passanitaire pour aller au restaurant alors qu’il n’en faut pas pour prendre le métro ? ».
Olivier Collas.

| Forgerie.
« Dans la série… ‘Et ensuite ils s’étonnent quand on les appelle journalopes’… Ou… ‘Ingénierie sociale en cours’…
La presse-tituée nous prend toujours comme exemple l’Italie où l’obligation vaccinale pour le personnel hospitalier est de rigueur, mais sans jamais parler des démission en masse qui font fermer des services entiers…
Bref, pour une maladie où l’on a que 0,02% de risques d’en mourir on massacre la santé publique partout… ».
Bernard Floriot.

| Vous avez dit bizarre.
« Comme c’est tout aussi bizarre : les forces de l’ordre ne parviennent pas à arrêter les trafics de drogue et d’armes, ni à restaurer l’ordre républicain dans les territoires ‘perdus’, ni à défendre nos frontières des envahisseurs, ni à protéger les honnêtes gens des agressions quotidiennes au couteau, mais elle pourraient – elles pourront – contrôler des millions de gens dans les restaurants, les trains, les cafés, etc… Mais il y a pour cela une explication : la loi projetée par le dément sévissant à l’Élysée prévoit d’obliger les restaurateurs, cafetiers et autres responsables de lieux accueillant du public à se faire aussi, en plus de leur travail, les auxiliaires obligés et à titre gratuit des forces de l’ordre. On avait déjà les compagnies d’assurances vérifiant l’achat du casque et autres équipements de moto, on a maintenant les restaurateurs garants de la conformité sanitaire de leurs clients ! Alors même que ces différents acteurs de la vie publique vont perdre des clients – les parias non vaccinés – ils devront se faire la milice de la dictature ! Où sont, qu’en disent les syndicats de cafetiers et de restaurateurs ? C’est fort singulier, cette façon d’imposer aux uns et aux autres d’être les flics du pouvoir en place. Il en est malheureusement beaucoup pour accepter ce rôle, tant ils espèrent profiter sans délai d’une reprise de leurs petites affaires, sans se soucier de savoir à la mise en place de quel système de société totalitaire ils vont participer. Il est vrai que l’immense parti de l’extrême-centre se montre d’une docilité sans faille pour obéir et pour inciter les autres à les imiter. Certains disent que depuis l’affaire Dreyfus, on n’avait pas vu d’événement ayant autant divisé les Français, semant la discorde jusque dans les familles, entre les vieux amis, les voisins, les collègues de travail entre tous ceux que des années d’intérêts et d’affections réciproques on justement unis. On ne dira pas merci à ceux qui ont voté pour le dictateur, ni à ceux qui persistent à le soutenir. Mais on se souviendra d’eux quand viendra le jour des comptes ».
Patrick Fourny.

| Ne rien céder.
« Je me refuse à l’idée de vivre dans un pays où tant de Résistants ont donné leur vie pour sauvegarder et nous transmettre nos libertés qu’Emmanuel Macron vient de piétiner allègrement sans réaction.
C’est pourquoi je vous invite à nous unir et à ne rien lâcher jusqu’à ce que l’apprenti dictateur qui se trouve à l’Élysée comprenne qu’il est temps pour lui de laisser sa place à une personne compétente qui connaîtra le prix de nos Libertés et que n’osera pas y porter atteinte pour des raisons futiles.
Le combat ne fait que commencer… ».
Sébastien Jallamion.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Vaxx Vs Anti-Vaxx : Divide & impera ? [2]

| France | Endkampf | Ils ont dit | BforBORDE | Du point de vue …