Castex aux Commandes=ENA à la tire-lire, comme d’hab ? [3]

 | Occident | Kulturkampf | Ils ont dit |

« Que vaut un régime face au peuple ?, vous avez 2 heures », aurait dit mon prof de Philo… De Philippe à Castex, la gauche financiarisée européiste n’y perd rien au change : ce sont toujours des énarques pur jus qui restent aux postes-clés dans les hauteurs de la Macronie (dont on doit aussi compter les morts causées par sa répression de tous les instants), les maroquins étant largement dévolus à des seconds rôles clivants (sic) car servant à occuper le gogo. Jusqu’à quand durera cette mascarade d’un désastre français ? Partie 2.

| C’est clair.
« Je ne m’attends pas à grand-chose quand on sait que Laurent Fabius dirige le Conseil constitutionnel et que son fils est directeur de McKinsey France qui dirige la campagne de vaccination. Ça s’appelle une République bananière ! ».
Me. Fabrice Di Vizio.

| Dictatorial ?….
« La Constitution garantit nos libertés et l’État de droit. Manifestement, ce pass sanitaire vient heurter brutalement nos libertés fondamentales et les principes de la Déclaration des Droits de l’Homme & du Citoyen de 1789 ».
Julien Odoul.

| Flics entre deux chaises.
« Il y a une problématique édifiante autour de la non obligation vaccinale consentie aux policiers et gendarmes, lesquels vont être amenés à entrer, à des fins de contrôles, dans des endroits où le pass-sanitaire est nécessaire. Outre que le fait que cela signe l’existence probable de risques tus, que l’on ne veut pas leur faire prendre, c’est aussi largement se moquer d’eux, dans la mesure où ils ont aussi une vie privée, peut-être une épouse infirmière, ou aide soignante, des enfants qui vont à l’école, des vieux parents, qu’ils devront aller voir à la maison de retraite ou à l’hôpital, alors qu’ils n’auront pas de pass-sanitaire. En seront-ils dispensés ? Si tel devait être le cas, cela signerait doublement le caractère non-sanitaire de ce papier, en forme d’ausweis électronique des temps modernes. Ne voir dans cette aventure inique qui nous arrive que la simple lutte contre un virus, somme toute très peu létal, est une erreur. Les incohérences permanentes signent une espèce de machination dont il faudra éclaircir les modalités. Les policiers et gendarmes sont aussi le peuple, et doivent, ou devront à terme, épouser la cause du peuple et se souvenir qu’ils sont eux-aussi, très éloignés des musiciens de cet orchestre qui nous joue la musique ».
Pierre Duriot.

| 2 poids, 2 mesures.
« Le gouvernement s’apprête à renvoyer tout soignant qui ne sera pas vacciné alors que notre pays manque cruellement de personnel soignant. On aurait aimé qu’ils aient le même zèle pour tous les étrangers qui sont en France clandestinement et qui ne sont pas renvoyés chez eux ».
Ballard Philippe.

| Oligarques.
« Il n’y a rien à attendre du Conseil constitutionnel, sinon le pire, ce sont des oligarques dont le président est L. Fabius ».
Guy Castagnol.

| Ambiguités.
« Le débat autour du “passe sanitaire” occupe tous les esprits depuis maintenant près d’un mois. En tant que maire, je me suis engagé dans la lutte contre l’épidémie à travers l’ouverture d’un centre de dépistage, et d’un centre de vaccination, en fonction depuis le début du mois de mars.
Pour autant, l’obligation de fait du vaccin (qui s’imagine faire un test PCR tous les jours pour pouvoir aller au restaurant, dans un musée, faire ses courses… ?) me semble aller à l’encontre du principe de libre arbitre. La vaccination n’est pas un élément à prendre à la légère, et il faut comprendre que des personnes soient réticentes.
Libre à ceux qui le souhaitent, de se faire vacciner, et libre à ceux qui ne le souhaitent pas, de ne pas l’être.
L’efficacité du vaccin, tant vantée par les professionnels, devrait pouvoir protéger les vaccinés contre les risques de contamination.
Par ailleurs, d’après ce qu’on entend, le problème est avant tout le manque de places et de lits dans les hôpitaux. Pourquoi rien n’a été fait dans ce domaine depuis début 2020 ? Pourquoi nos dirigeants ont-ils supprimé des milliers de lits d’hôpitaux depuis des décennies ?
Enfin, je suis choqué de la sévérité avec laquelle certains médias et hommes politiques traitent les personnes non-vaccinées. Non, les non-vaccinés ne sont pas des mauvais citoyens ou des Français de seconde zone. Les non-vaccinés seront bientôt plus contrôlés que les délinquants et les criminels, les vrais, ceux qui ne seront jamais inquiétés !
Avouons que la situation est cocasse, et que c’est un peu exagéré ! ».
Grégoire Sourque.

| Toute honte bue.
« Le Pass Sanitaire est exactement comme les précédents couvre-feux, il est mis en place au moment même où la pandémie amorce sa baisse dans le pays….
Et sans scrupule, on nous expliquera à nouveau que la mesure était efficace ! ».
Isabelle Douna.

| Prévoir, mais quoi ?…
« Novembre 2019 Thierry Breton proposé par E.Macron est nommé par 12 voix contre 11 au poste de commissaire européen.au marché intérieur,numérique
Il quitte ATOS dont il était PDG… et met en place le pass sanitaire européen le 15 juin.
ATOS qui gère nos QR code pour 11 milliards et dont un des actionnaires est Blackrock et dont Édouard Philippe est au conseil d’administration depuis oct 2020.
La HATVP a émis des réserves… conflit d’intérêt. Gouverner c’est prévoir paraît-il ».
Françoise Gasc.

| Biblique.
« La peur annihile toute faculté de réflexion, toute rationalité. Or, ce pouvoir la manie avec dextérité : peur de la maladie, du confinement, des amendes, du regard des autres. Débarrassez-vous préalablement de toutes ces peurs et la vérité vous sautera aux yeux ».
Sébastien Bousquet.

| … Ou antisémitisme ?
« Si c’est Zemmour qui le dit, on va dire “incitation à la haine raciale”. Si c’est Mohamed Sifaoui qui le dit, on va dire “c’est une lecture lucide et républicaine”. Il y a un délit de sale gueule sur Zemmour ! ».
Michel Onfray.

| En meute.
« Macron 1er dit, il faut savoir vivre de ses erreurs. Tout a fait d’accord.,mais jamais avec ta façon de penser et ton mensonge permanent. Ta flatterie d un côté avec une sorte de mea culpa. Et le lendemain insulte envers les français. Je suis pas un mouton et je le serai jamais. Tes larmes de regrets. Ne me tiendrons pas en pitié. Derrière ton air de Calimero, se cache machiavel. Tu as bien dit a Véran tiens bon, on les auras ces connards. Tu as réussi pour la seconde fois après élocution. Les moutons finissent par rentrer à la bergerie. Mais moi comme des milliers faisons partis des meutes de loups que l’on pourchasse. Comme les bergers sont anti-loups, ours ou autres prédateurs. C’est ça aussi l’opposition ! ».
Philippe Catoire.

| Logique.
« Si le masque avait l’utilité qu’on lui prête, s’il remplissait la fonction qu’on lui demande de remplir qui est de bloquer la transmission du virus, il n’y aurait pas besoin de passe sanitaire. Le masque aurait bloqué la transmission du virus tout simplement et la question d’un passe sanitaire ne se poserait même pas. De toute évidence, le masque est un pansement sur une jambe de bois. Il faut très logiquement faire tomber l’obligation du masque en intérieur comme en extérieur.
Le passe sanitaire est un plaidoyer involontaire contre l’obligation du masque ».
Jonathan Sturel.

| Pas qu’un peu.
« Le pass sanitaire heurte de manière disproportionnée et brutale nos libertés fondamentales ».
Julien Odoul.

| Délibéré.
« En s’effaçant, le débat d’idées laisse place à un climat d’incommunicabilité, de caricature et de mépris. Rarement dans la période récente, les Français ne se sont détestés autant qu’aujourd’hui. Le pouvoir politique est le premier responsable de cette tension qu’il ne cesse d’attiser par son exubérance alarmiste. L’opinion majoritaire, en ce moment anesthésiée par la peur, peut basculer très vite. La situation actuelle est terriblement volatile et explosive.
J’ajouterais que l’opposition frontale entre pro et anti-passe sanitaire va étouffer le débat de la présidentielle, ce qui est probablement voulu, en occultant tous les autres sujets vitaux tels que la politique d’immigration, notre indépendance militaire et économique ou encore l’avenir de l’UE ».
Marion Maréchal-Le Pen.

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Wokisme &/ou Racisme d’apitoiement ?

| Occident | Wokisme | Léon Ouaknine | L’indigénisme comme garantie de soin ? Au …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer