“Z”, Entre Sondages & Réalités : Jusqu’où ? [4]

| France | Présidentielles | Ils ont dit | BforBORDE |

Donné pour passé (avec 18% d’intentions de vote) devant la présidente du Rassemblement National (RN), Marine Le Pen, le polémiste Éric Zemmour, bien qu’officiellement dans le collimateur du CSA, continue pourtant à occuper le devant d’une scène médiatique où même des membres (totalement inconnus) de ses jeunesses (sic), détrônent désormais un Phlippot relégué aux utilités. Alors, Vraie percée ou phénomène savamment entretenu, il est trop tôt pour le dire. Mais, que veulent dire des sondages, en rafales, confiés (sic) à un proche d’Emmanuel Te Haka Iki Taaoa1 Macron ? Où quand le Népotisme2 est le jumeau de la Ploutocratie… Partie 4.

| 2 poids, 2 mesures.
« Zemmour s’amuse avec un fusil inoffensif, c’est un irresponsable. Macron joue à la balle au lieu de travailler, c’est un héros... ».
Yves Castel.

| Exemplarité.
« Qui de censé voudrait voter pour une pareille arsouille qui pointe son arme sur la foule, au mépris des règles élémentaires de sécurité ? Tous ceux qui ont fait leur service militaire ou une période connaissent ces règles de base. Mais “Z”, comme d’ailleurs beaucoup d’autres candidats, ignore tout cela. Et on voudrait lui confier la France ? ».
François Renié.

| Zemmour Vs les élites ?…
« Zemmour fait du Trump à la française. Il fait du populisme agressif et tient un discours “anti-élites” qui semble recueillir un certain succès dans l’opinion. Il attaque ainsi durement BHL qui fait effectivement partie de “l’establishment” depuis 50 ans. C’est un conseiller du Prince, une éminence grise qui a servi tous les gouvernements de Mitterrand à Macron en passant par Sarkozy. Il est typiquement un représentant de ces Juifs que Hannah Arendt appelait “les Juifs de cour”, ces Juifs au service du pouvoir monarchique qui sont devenus par la suite des serviteurs du pouvoir républicain.
Les Français sont-ils foncièrement hostiles aux élites? Je ne le crois pas. Ici je reprendrais l’analyse de Tocqueville affirmant que l’hostilité du peuple français contre la noblesse au moment de la Révolution française s’expliquait par le fait que la noblesse avait conservé ses privilèges mais perdu son pouvoir, ainsi que le sens des responsabilités qui doit normalement l’accompagner. Je crois que nous sommes aujourd’hui dans une situation à peu près similaire. Une partie de l’élite sociale actuelle jouit de privilèges sociaux mais refuse d’assurer et d’assumer les responsabilités qui lui incombent, à savoir de défendre les intérêts du pays et donc aussi des Français. Les “élites mondialisées”, comme le dit Zemmour, ça désigne des gens qui jouissent de positions de pouvoir très privilégiées dans la société française, mais qui refusent de servir les intérêts de la France et qui font passer leurs propres intérêts en premier. Pire, une partie de ces élites affiche ouvertement sa détestation de la France et sa préférence pour l’étranger.
A tort ou à raison, une partie de la population se sent abandonnée par ces élites qui exercent des fonctions de direction et de pouvoir. Beaucoup de professions qui servent l’Etat, que ce soient notamment les militaires ou les fonctionnaires (enseignants, policiers, hospitaliers, magistrats etc.) ont le sentiment de ne plus être entendus et de ne plus être respectés. Et ainsi, le discours populiste peut faire mouche. Or au lieu de taper sur Zemmour à bras raccourcis comme s’il était la cause de nos malheurs au lieu d’en être l’effet et le symptôme, au lieu de monter sur ses grands chevaux ou de se draper dans son manteau d’indignation et de dénoncer ses outrances, on serait bien avisé de faire une analyse sociale et politique sérieuse de la situation française actuelle ».
Jcrp Waza.

| Mise à jour.
« Pour une partie de l’intelligentsia depuis plusieurs années, le seul problème d’antisémitisme en France venait du monde arabo-musulman. Beaucoup de prises de position témoignaient d’un aveuglement sur la persistance d’un antisémitisme d’extrême droite. Or, on l’a vu resurgir avec des slogans qui n’avaient rien à voir avec le conflit israélo-palestinien ».
Michel Wieviorka.

| Faux, archi-faux.
« Zemour a tort sur Pétain. [il] a fait assassiner des juifs français ».
Geneviève Assemat.

| Mémoire(s) ! à toutes fins utiles…
« Étranges insultes énoncées par des personnalités médiatiques dont certaines ont adulé, parfois servi, un François Mitterrand décoré de la Francisque par le Maréchal Pétain, qui faisait fleurir la tombe dudit Maréchal chaque année et qui conservait toute son amitié à René Bousquet, le principal organisateur de la rafle du Vél-d’Hiv ».
Yves Mamou & Philippe Karsenty.

| Choix.
« Que cela plaise ou non j’ai du respect envers M. Zemmour mais je reste honnête et RN. Lui, il est là pour faire gagner Macron ».
Blancka Dhoi.

| Antagonisme de façade.
« Antagonisme de salon sur l’immigration, connivence réac et compèrage ultralibéral sur les questions sociales et de pouvoir d’achat, fleurets mouchetés pour le tout entre gens du même monde… Le système sait entretenir son pouvoir et créer ses propres oppositions. Sous contrôle ».
Jean-François Touzé.

| Moi, je.
« Zemmour veut la transparence. Sauf pour lui qui se délecte à tenir les Français en haleine sur sa candidature.. tricheur Zemmour » ?
Danielle Falcoz.

| Les grands moyens.
« Guerre totale à Zemmour et aux siens ! Guerre aux très riches et super riches. Le plus intelligent de ceux-ci, Vincent Bolloré a depuis longtemps intégré, que dans une présidentielle la victoire du président Macron de chez Rothschild, était loin d’être acquise. Il a aussi compris que LR proche d’un autre super riche, n’attirait pas les voix populaires et que dés lors Marine Le Pen, avec une fibre sociale, peu euro-mondialiste, donc peu conforme aux intérêts de la caste, risquait d’être élue. Il a imaginé de lancer sur sa chaîne d’info CNews quelqu’un dont il connaissait les positions en matière d’immigration et de régalien qui ne le gêneraient pas mais intéresseraient le grand publi ; le tout bien sur dissimulant un programme économique pro riches, ultra libéral et socialement réactionnaire. Son but est de tout évidence d’empêcher Marine et le rassemblement national de gagner l’élection. Voilà pourquoi CNews(Bolloré), BFM (Drahi) et LCI (Bouygues) ont mis au programme la marionnette Zemmour ».
Jean-claude Pinget.

| Gros sous, d’abord ?
« Je ne sais pas si Mammour va se déclarer un jour mais en attendant, son hypothétique candidature attire la curiosité des gens ce qui lui permet de promouvoir ses livres et ce qui est bon pour les ventes et les… recettes.
On ne crache pas sur le magot n’est-ce pas ? ».
Stavros Katsaros.

| Oups !
« Sébastien Auzière, le fils aîné de Brigitte Macron, est devenu vice-président de la société Kantar Health, elle possède l’institut de sondage Kantar Sofres Onepoint. C’est l’institut de sondage qui annonce des chiffres en faveur de Macron. La course à l’Élysée étant une véritable affaire de famille, c’est lui qui s’était occupé des réseaux sociaux d’En Marche en 2017, pendant toute la durée de la campagne ».
Michel Thoraval.

| Voix.
« Comme disait Coluche : “on vit une époque formidable !” : Pleins d’ex du FN vont voter pour un juif d’origine maghrébine !
Comme quoi, ils ne sont pas aussi bornés que ça ou surtout l’intérêt de la France prévaut ! Ce qui est remarquable ».
Lionel Gaudin.

| L’un sans l’autre.
« D’un côté la liberté de choix vaccinal et l’opposition frontale au pass sanitaire avec Marine. De l’autre côté l’acceptation des règles du système avec Zemmour ».
Christian Perez.

| Criminalité virtuelle ?…
« … c’est depuis longtemps une évidence… qui d’entre nous n’a pas eu a faire avec leurs pseudos modérateurs idéologisés pro-islam pro-racailles pro-Afrique et anti France et anti-Blancs…. le tout dans une censure a sens unique sans réelles explications logiques et sans recours possible ... ».
Dominique Eric Evrard.

| En rire.
« Monsieur Zemmour, il faut maintenant retirer la panoplie de Napoléon que vous a offerte madame Knafo pour votre anniversaire. C’est l’heure de la douche. Et ensuite vous regagnerez bien gentiment votre chambre et vous prendrez sagement vos 8 pilules ».
Jean-François Touzé.

| Défausse.
« “Z”… ne veut plus revenir sur le mariage pour tous… Une autre reculade en moins d’un mois et il n’est toujours pas candidat !? ».
Gilbert Dawed.

| Du pareil au même.
« Dans le pire des cas , une élection ne change rien… et dans le meilleur des cas, c’est comme une mue : Le serpent change de peau, mais c’est toujours le serpent ».
Hervé Fenoy.

Notes

1 Rebaptisé ainsi aux Îles Marquises, signifierait le petit chef qui va trébucher.
2 Terme emprunté, en 1653, à l’italien nepotismo, lui-même dérivé de nepote qui signifie neveu, par référence au favoritisme accordé par un pape à l’un de ses neveux par la cession indue de titres ecclésiastiques ou de donations réservés au Vatican. À cette époque, le terme est un euphémisme les neveux étant les propres enfants des ecclésiastiques. Dixit Savonarole : « autrefois, si les prêtres avaient des fils, ils les appelaient leurs neveux ; maintenant on n’a plus de neveux ; on a des fils, des fils tout court ».

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

De Droite, Catholiques & Résistants !…

| France | Mémoire | La rédaction | Qui furent les premiers à résister. Qui …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer