Spoliation…

| France | Présidentielles | Jean Cuny |

Comme toujours, à l’orée de présidentielles, le régime de Paris (sic), indépendamment de sa couleur politique, se doit de faire semblant de gouverner & de prendre des décisions viriles. 2022, c’est le milieu du tir sportif qui paiera les pots cassés. Bien que n’ayant rien à voir avec la propagation des armes de guerre au sein des cités, zones &/ou villes de non-droit & de Charîa, les tireurs sportifs – bien qu’appliquant sans faillir & depuis des décennies les injonctions les plus ubuesques de nos édies européistes successifs – ont été désignés à la vindicte bureaucratique de notre a-justice acquise à la Gauche financiarisée & devront se désaisir d’armes acquises & détenues dans la plus totale légalité. Encore une fois, un régime fantoche baisse ses braies & désarme les honnêtes gens pour laisser la voie libre aux criminels & aux terroristes.

Une fois de plus le régime de Paris s’est incliné devant les injonctions de la voyoucratie politique européiste au pouvoir à Bruxelles.

Il a en effet pris une mesure qui concerne des centaines de tireurs sportifs par le Décret N°2021-1403 du 29 octobre 2021, paru au JORF du 30 octobre 2021, on n’a pas perdu de temps vous remarquerez.

À savoir que :

« … les détenteurs d’armes à répétition automatique transformées en armes semi-automatiques (classées en catégorie A1)devront s’en dessaisir ».

L’article R 312-74 prévoit les modalités de ce dessaisissement :

Le détenteur se dessaisit de l’arme, des munitions ou de leurs éléments… selon l’une des modalités suivantes

1- vente à un armurier ou à un particulier (comme la détention et la vente de ce type d’arme sont désormais interdites, ce n’est pas possible !!!!).

2- destruction par un armurier dans les conditions prévues par arrêté du ministre de l’Intérieur.

3- Remise à l’État aux fins de destruction dans les conditions prévues par arrêté conjoint du ministre de l’Intérieur, du ministre de la Justice et du ministre chargé du Budget.

Vous remarquerez qu’aucune indemnisation n’est prévue pour les détenteurs de ces armes, selon la presse, ils seraient un millier, d’où vient ce chiffre, mystère : Ne seraient ils que 1.000, cela représente une valeur minimum de 700.000 €.

Selon le communiqué du ministère :

« Il s’agit d’armes dont il ne peut être garanti l’irréversibilité de la transformation et qui présentent de ce fait une dangerosité toute particulière ».

On aimerait bien que l’on nous précise le nombre de cas qu’il y a eu, on peut aussi rappeler qu’il y a eu de nombreuses attaques à la voiture bélier qui on causé des dizaines de morts et qu’on en a pas pour autant confisqué les automobiles. Et, encore moins les armes blanches des égorgeurs takfirî. Généralement aussi peu jugés, et encore moins condamnés, que possible.

Le résultat – recherché & obtenu, de toute évidence – c’est la spoliation des tireurs.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Ego, Manip & Provoc : les 3 Piliers du Zemmourisme ? [3]

| France | Présidentielles | Ils ont dit | BforBORDE | Plus il en fait, …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer