Religion & Politique. À éviter, mais c’est “Z” qui a tiré le premier !… [2]

| France | Présidentielles | Ils ont dit | BforBORDE |

Dans une réaction qui a fait réagir tant à l’intérieur de la communauté juive de France, qu’en dehors, le Grand rabbin Haïm Korsia a jugé qu’il était de son rôle de se prononcer sur les postures, propos & ambitions prêtés à éric Zemmour, tout de même candidat putatif à la présidentielle de 2022. Propos clouant le polémiste au pilori d’un pétainisme plus qu’affiché. Devait-il ? devait-il pas ? Un Grand-Rabbin réagissant à des allégations pleuvant sur un membre de sa communauté, n’est-ce pas aussi son rôle ? Partie 2.

| Révélateur.
« Engagé pour Mitterrand en 1988, Sarkozy en 2007, Macron en 2017, directeur de campagne du dictateur Congolais Sassou Nguesso en 2021, le publiciste Franck Tapiro émule de Haches Séguéla, pourtant “tiraillé entre Pecresse et Bertrand” soutient et conseille Zemmour pour torpiller Marine Le Pen.
Le non-candidat sait choisir ses amis et montre bien où sont ses priorités et celles de ses sponsors ».
Jean-François Touzé.

| Cocktail explosif.
« Si le Primat des Gaules ou le Recteur de la mosquée de Paris s’était exprimé au sujet des élections présidentielles, faisant fi de la laïcité en France, en condamnant et même en excommuniant un candidat potentiel à l’Élysée en direct sur le service public, beaucoup de Français, très certainement une majorité, auraient trouvé cela inconvenant, déplorable et contraire aux traditions démocratiques françaises, et à juste titre. Il en est de même quand il s’agit du Grand-Rabbin de France qui outrepasse ses fonctions. La religion et la politique ne font jamais bon ménage et c’est un cocktail explosif, quelle que soit la religion. Cela est d’autant plus regrettable que ça vient après une déclaration du président du CRIF disant qu’aucune voix juive ne doit aller à Zemmour. Que l’on soit de son avis ou pas ce n’est pas à lui, dans les fonctions qu’il occupe, de le dire ou de dicter pour qui voter ou pas.
De quoi se mêlent-ils ? Ce n’est pas dans leurs attributions de donner des consignes de votes et je ne leur reconnais aucune autorité en cette matière. Pas plus à eux qu’aux représentants des autres religions.
Ces notables de la communauté juive n’ont absolument pas vocation à parler au nom de tous leurs coreligionnaires des questions électorales d’autant plus que dans cette communauté les opinions sont diverses et souvent même contradictoires et c’est très bien ainsi. Ils ne l’ont jamais fait avant et ils devraient s’astreindre, comme à l’accoutumée, à leur obligation de réserve. Et cela concerne toutes les autres communautés.
Le vote ethnique ou religieux est une aberration en démocratie et remet en cause les fondements même de ce système. Pour ma part je ne leur reconnais pas le droit de parler en mon nom que je sois ou pas d’accord avec eux. De voir des ‘représentants’ de la communauté juive introduire la notion de religion avec des déclarations qui pourraient être reprises par des antisémites est tout à fait regrettable et condamnable. C’est d’ailleurs déjà le cas en ce qui concerne Mélenchon qui s’est tout de suite engouffré dans la brèche qu’on lui a ouverte. C’est un dangereux précédent et il faut s’attendre à ce que d’autres en fassent de même.
On s’attendait à voir des coups bas pleuvoir durant ces élections mais pas qu’ils viennent de ces personnes ou de ces organisations. Je pense qu’ils porteront une grande responsabilité sur les conséquences que de tels actes peuvent avoir en introduisant la notion de religion dans des élections présidentielles ayant lieu dans un pays qui revendique la laïcité comme une de ses principales vertus ».
Eber Haddad.

| Éveil tardif ou, plutôt, intéressé ?…
« N’oublions pas que le fourbe Zemmour, né en 1958, a voté pour François Mitterrand à l’élection présidentielle en 1981 et en 1988, pour Jacques Chirac en 1995, pour Jean-Pierre Chevènement et pour Jacques Chirac en 2002, pour Nicolas Sarkozy en 2007 et en 2012, enfin pour Jean-Luc Mélenchon et pour Emmanuel Macron en 2017.
Le fourbe Zemmour n’a jamais voté pour Jean-Marie Le Pen ou pour Marine Le Pen à la présidentielle ni pour aucun candidat du FN ou du RN aux autres élections.
On voit combien il était préoccupé par l’immigration ».
Maurice Gosseaume.

| Glissements.
« An 2000 : je n’impose pas une religion à mon enfant, il choisira quand il sera grand.
-An 2020 : je n’impose pas le sexe de mon enfant, il choisira quand il sera grand.
-An 2040 : “سيكون طفلي مسلمًا عندما يكبر ».
Cathy Verniere.

| Mémoire.
« L’Occident, aujourd’hui, a cessé de raconter son histoire. Lorsque des hommes cessent de raconter leur histoire et oublient leurs racines, ils deviennent les instruments des étrangers qui sont sur leur sol. Ils perdent leur identité ».
Lord Jonathan Sachs, Grand rabbin de Grande-Bretagne.

| Souci.
« … Le problème est que Mammour a d’ores et déjà écarté toute union et en critiquant tout ce qui bouge (RN, LR,…) il est seul ».
Stavros Katsaros.

| La vraie vie…
« Merci Chérif Naîtabdallah de me demander comment je ressens les propos acerbes des fans invétérés de Z mais j’ai la peau dure et Facebook est une douce plaisanterie comparé à ce qu’est la vraie vie, loin des écrans défouloirs et des claviers rageurs, mdr.
J’espère juste que le candidat LR ou la candidate LR rassemblera tous les LR et qu’on ne se disputera pas sur tel mot prononcé par l’une ou l’autre à l’occasion dont on ne sait plus quoi.
LR ne peut avoir une chance d’arriver au second tour qu’en étant sans états d’âmes derrière celui ou celle qui sera désigné en décembre et là dira son programme, tout changera à ce moment là ».
Maria Lopez.

| Contagion.
« Zemmour provoque un malaise chez les juifs de France mais eux aussi provoquent un malaise chez les juifs d’Israël ».
Abraham Bliah.

| Le rire des uns…
« Cracher sur MLP: OK! Dire que “Z” est édité au “Livre de Boche”, pas cool ».
Jacques Borde.

| Complaisance, voir plus ?…
« Selon la commission des sondages, CNews “interprète” largement les sondages et prête à Zemmour une tendance haussière qui n’existe pas, sinon peut être dans l’imagination de Bolloré et les vœux de l’oligarchie ».
Jean-François Touzé.

| Via sacra !…
« Ce qui me frappe, c’est que beaucoup de personne rejoint Zemmour sans se dire, qu’il ne sera peut être pas candidat. Déjà il faut avoir les parrainages, c’est pas gagné pour lui, il faut aussi une structure compétente sur chaque département encore pas gagné pour lui, et puis il faut penser aussi, comment financer une campagne présidentielle ? Sachant qu’aucune entreprise, ou même donateur riche le soutiendra….. 20 M€ ne se trouvent pas aussi facilement….. Même des candidats expérimentés la finance difficilement.
Vos espoirs…. Tombé a l’eau ».
Mickael Julian.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Baerbock répond à l’international

| Allemagne | Géostratégie | Questions de DPA à Annalena Baerbock | Entretien accordé à …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer