Immigration : Du Jeu de rôles à l’Invasion durable…

| Occident | Kulturkampf | Jean Cuny |

Grrrroosss mobilization contre les vilains biélorusses qui transportent les migrants (sic) dont ils ne veulent évidemment pas à la frontière avec la Pologne. Pas bien du tout, donc, cette « instrumentalisation orchestrée d’êtres humains ». En revanche, rienà redire lorsque les ONG de la Gauche financiarisée, font strictement la même chose ! Pourquoi ce 2 poids, 2 mesures ?

Depuis que des immigrants clandestins se sont installés au Bélarus (Biélorussie) à la frontière avec la Pologne, les États-Unis et les membres européens du Conseil de sécurité de l’ONU ont condamné, le 11 novembre 2021, l’ « instrumentalisation orchestrée d’êtres humains » pour « déstabiliser la frontière extérieure de l’Union Européenne ».

Pour ne pas être en reste, le ci-devant Clément Beaune, secrétaire d’État auprès du ministre français de l’Europe & des Affaires Etrangères, a déclaré le même jour que la Biélorussie met en œuvre « un trafic organisé d’êtres humains à la frontière ».

Quant au très SPD1 Staatsminister de l’Auswärtiges Amt (AA)2, Heiko Maas, il indique que « l’Union Européenne va étendre et renforcer les sanctions contre le régime de Loukachenko ».

Maas critique (sic) a évoqué l’idée de sanctions contre des compagnies aériennes dont Belavia détenue par l’État biélorusse et plusieurs agences de voyages.

L’Union Européenne a en effet, à l’Est, une frontière avec la Russie, la Biélorussie et l’Ukraine, mais elle a aussi, au Sud, une frontière qui se situe sur la Méditerranée.

Dans cette zone sévissent des associations négrières qui transportent chaque année des dizaines de milliers d’immigrants clandestins sans que le Conseil de sécurité de l’ONU ou l’Union Européenne s’en émeuvent. Ce trafic d’êtres humains qui profite aux entreprises compradores de la Gauche financiarisée, qui bénéficient, ainsi, d’une main d’œuvre à bon marché est en partie subventionné par des fonds publics.

Si nous prenons le cas de l’association SOS Méditerranée dont le siège se trouve à Marseille, dont les dépenses se sont élevées en 2020 à 7,457 M€, des villes françaises, des conseils généraux lui fournissent de l’argent :

-Conseil général de Loire Atlantique 2019 : 500.000 € ; 2020 : 250.000 €.
-Ville de Paris 2020 : 100.000 €.
-Région Occitanie 2020 : 60.000 € ; 2021 : 75 000 Euros
-Département de Haute Garonne : 100.000 Euros
-Département d’Île-et-Vilaine : 50.000 €.
-Ville de Saint Nazaire (44) : 10.000 €/an.

Et il y en a d’autres.

Ce sont les politiciens socialos-écolos qui financent ce trafic d’êtres humains sans que l’on réclame des sanctions contre eux.
Notamment la Plateforme des Collectivités solidaires françaises, dont les signataires sont :
-Anne Hidalgo, maire de Paris ;
-Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique ;
-Carole Delga, présidente de la Région Occitanie ;
-Georges Meric, président du Département de Haute-Garonne ;
-Michael Delafosse, maire de Montpellier, président de Montpellier Méditerranée Métropole ;
-Serge De Carli, maire de Mont-Saint-Martin, président de la Communauté d’agglomération de Longwy ;
-Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne ;
-Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne ;
-Nathalie Sarrabezolles, présidente du Département du Finistère ;
-Bertrand Affile, maire de Saint-Herblain ;
-Jean-Luc Chenut, président du Département d’Ille-et-Vilaine ;
-Pierrick Spizak, maire de Villerupt ;
-David Samzun, maire de Saint-Nazaire ;
-Thomas Dupont-Federici, maire de Bernières-sur-Mer ;
-Martine Aubry, maire de Lille ;
-Hermeline Malherbe, présidente du Département des Pyrénées-Orientales ;
-Bertrand Kern, maire de Pantin ;
-Grégory Doucet, maire de Lyon ;
-Pierre Hurmic, maire de Bordeaux
-Benoît Payan, maire de Marseille ;
-Hélène Sandragne, présidente du Département de l’Aude ;
-Eric Piolle, maire de Grenoble ;
-Nathalie Appéré, maire de Rennes, présidente de Rennes Métropole ;
-Hervé Neau, maire de Rezé ;
-Kléber Mesquida, président du Département de l’Hérault,
-Alain Lassus, président du Département de la Nièvre ;
-Johanna Rolland, maire de Nantes ;
-Pierre Laulagnet, maire d’Alba-la-Romaine.

Que du beau linge, décidément !…

Notes

1 Gauche socialiste allemande, pas vraiment une figure populiste ou proche des droites radicales.
2 Ministre allemand des Affaires étrangères.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Les Frontières sont-elles des armes & pour Qui ? [1]

| Europe | Kulturkampf | Ils ont dit | BforBORDE | Soubrette docile de la …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer