Les Frontières sont-elles des armes & pour Qui ? [3]

| Europe | Kulturkampf | Ils ont dit | BforBORDE |

Soubrette docile de la Gauche financiarisée, la voyoucratie européiste aux commandes à Bruxelles a choisi son camp : celui de l’immigration, donc de la trahison. Dernière en date : soutenir les ONG négrières & traiter de la pire manière ceux qui défendent notre frontière commune à l’est : les Polonais qui refusent de céder aux oukases des kapos stipendiés de la traite humaine. Partie 3.

| Trahison.
« Bruxelles trahit les Européens: proposer FRONTEX et des ONG à la Pologne, c’est tenter de saper la défense de la frontière ».
Philippe Chansay Wilmotte.

| Rien, ni personne.
« 13 novembre. Nous n’oublions pas nos morts. Nous n’oublions pas nos blessés. Nous n’oublions pas nos familles frappées.
Mais nous n’oublions pas non-plus où est l’ennemi, ni qui sont ceux qui, par faiblesse, laxisme, idéologie anti-nationale, ont permis ces carnages ».
Jean-François Touzé.

| Ennemi d’Etat.
« Sainte Garrido prêche l’amour des terroristes et la haine de leurs victimes ».
Hervé Fenoy.

| Espoir du (grand) soir…
« À cause du procès de Nüremberg, des gaullistes, des communistes et des résistants, on a raté après guerre la réconciliation avec les nazis. Grâce à des gens comme Garrido et ses copains de LFI, de nos jours, on ne reproduirait jamais une telle erreur, si contraire aux valeurs de l’islamo-gauchisme ».
Didier Long.

| Qui a payé ?
« Qu’ils sont vilains, la Pologne, de ne pas accueillir ces pauvres migrants, scotchés dans le froid et surtout, quelle inhumanité. Comme toujours la bien-pensance vous invite à bien penser. Plus prosaïquement, étant donné la position géographique de ce pays, on peut se demander ce que fichent là des migrants, majoritairement arabo-musulmans et encore majoritairement des hommes. Le moins que l’on puisse dire, est que la frontière polonaise n’est pas le court chemin, afin de rallier l’Europe. Il y a derrière tout ce petit monde, une collaboration active de compagnies, aériennes, d’autocars, de ravitailleurs en nourriture, qui se sont sont mis en batterie pour que ce périple de plusieurs milliers de kilomètres soit possible. Et surtout, cela a forcément coûté très cher et donc, qui a payé ? La bien-pensance, nous intime aussi l’obligation de ne trop rien penser de ceux-là, en nous désignant, non pas la Lune, mais le doigt. Il se trouve que la Pologne commençait à avoir une pensée européenne pour le moins déviante, ceci expliquant peut-être cela. En plus du fait que l’on ne voit pas très bien en quoi l’Europe, aurait une quelconque obligation d’accueil... ».
Pierre Duriot.

| Les nouveaux Huns.
« Les nouveaux Huns sont aux portes de la Pologne.
Le christianisme pacifiste des origines est une des causes de l’effondrement de l’Empire Romain qui se convertit à cette spiritualité aux antipodes de la religion guerrière du temps de sa République.
C’est ainsi qu’à la fin du Ve siècle, les hordes sauvages germaniques enfoncent le limes pour conquérir Rome et c’est la domestication de leur force par l’église qui conduira à partir du IXe siècle au concept de guerre sainte pour repousser un Islam conquérant.
Depuis 1918, les sociétés européennes ne cessent de se démilitariser, matériellement et spirituellement menant à un retour au pacifisme universaliste post-chrétien qui veut aider les nouveaux ‘barbares’ qui se présentent à nos portes, fussent- ils pour certains des loups affamés prêts à nous égorger…
L’histoire nous l’enseigne : le sans-frontièrismes nous obligera une fois encore à choisir entre nous et eux ».
Rodolphe Flament.

| 4 fois raison.
« Nous avons bien fait de soutenir les gens, pas les banques, lors de la crise financière.
Nous avons eu raison d’arrêter l’immigration clandestine, car de nombreux pays copient nos actions.
Nous avons raison quand nous sommes menacés d’amende par Bruxelles parce que nous protégeons, avec succès, la Hongrie et l’Europe avec nos fermetures de frontières.
Et nous aurons aussi raison d’arrêter le lobby LGBT à la porte de l’école ».
Judit Varga, ministre hongrois de la Justice lors du 29ème congrès du Fidesz.

| Asinus, asinum fricat.
« Les Insoumis veulent se réconcilier avec les terroristes, c’est très bien, mais je ne savais pas qu’ils étaient brouillés ».
Emmanuel Saussier.

| Honte.
« Plus que d’autres, la Pologne a eu à subir des invasions dans son histoire. Elle est légitime, comme tout peuple attaché à son identité, de se protéger des envahisseurs, par tous les moyens dont elle peut disposer. Il serait temps que la France sorte de sa léthargie doctrinale actuelle mortifère, en en faisant autant.
Il n’y a pas de gloire à laisser son peuple agressé en son sein … C’est pourtant aussi honteux que gravissime ».
Pierre Gouverneur.

| Coup de gueule.
« Soutien total à la Hongrie et la Pologne agressées par les immigrationistes islamistes européens ».
Yves Arnaud.

| On se demande.
« Si à partir de 15 contaminations par jour on peut parler de confinement, à partir de combien d’agressions aux couteaux on peut évoquer la remigration ? ».
Kernal DF.

| Grave.
« La porte parole LFI pense que les victimes du bataclan devraient se réconcilier avec les terroristes.
Alors là c’est grave ».
Daniel Richard.

| Avec ou sans armes…
« Au Ruanda: pas d’armes, pas de trad. mili. mais les MEMES chefs pour ne pas donner les ordres, qu’ici... ».
Jacques Borde, sur sa page FB.

| Khmer vert.
« Julien Bayou sur France Info égrène ses éléments de langage écologauchistes avec un léger zozotement qui fait tout son charme.
Non l’arrivée massive de migrants sur notre territoire n’est pas un problème, même si des terroristes et des assassins se cachent parmi eux.
En revanche, un accident de chasse isolé devient dans sa bouche un “assassinat”. Le journaliste le reprend et parle d’ “homicide involontaire”. L’écologiste bafouille quelques sons inintelligibles. Puis il se lance dans une tirade vibrante d’émotion feinte sur la “protection des êtres vivants”.
Il est bien certain que les 300 victimes françaises des terroristes islamistes n’ont plus besoin de protection à présent ».
Jcrp Waza.

| Mur.
« Oui, il faut aider la Pologne à construire un mur. La frontière polonaise est aussi la frontière de l’Europe ».
Thierry Mariani.

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Trop Catho pour faire nos Unes ?

| Pologne| Endkampf | Jean-Pierre Aussant | Un Prêtre battu à mort (car trop catholique …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer