Accueil / Focus / Avec sa gamme ALTV, Renault garde la main

Avec sa gamme ALTV, Renault garde la main

| MILIPOL 2017 | Jacques Borde |

La commande sur étagères auprès de l’américain Ford de 1.000 4×4 destinés à remplacer une part de nos vénérables P4 avait laissé quelques observateurs (dont l’auteur de ces lignes) sur leur faim. Certes, le Ford Everest & ses petits camarades valaient le détour, mais, diantre, des marques comme ACMAT me semblaient à la hauteur de ce défi. L’hexagone allait-il, une fois encore enterrer le label France pour équiper nos combattants ? Ouf, non ! C’est bien RENAULT TRUCKS Defense (RTD) qui conservera entre ses mains expertes cette part non négligeable de notre parc roulant.

Alors que son Sherpa Échelle d’assaut et son Dagger1 sont d’ores et déjà en service respectivement au GIGN et au RAID, le Groupe RENAULT TRUCKS Defense est arrivé à MILIPOL 2017 avec sa nouvelle gamme de véhicules tactiques légers ALTV, produits chez ACMAT.

La gamme ALTV est une gamme multi missions adaptée à la Défense, comme véhicule de liaison, et à la Sécurité (surveillance &et contre-terrorisme).

Techniquement parlant, l’ALTV est le fruit d’un partenariat entre Ford et RTD. Pour des raisons d’homogénéité et d’homologation, partant d’une base minimale (sic) produite en Thaïlande, c’est, en fait, ACMAT qui sera le maître d’œuvre en apportant son expertise et son savoir-faire pour que le véhicule soit à même de répondre aux enjeux de Défense et de sécurité. Plateau, arceaux, pneus, etc., tout sera choisi et/ou made in ACMAT, si l’on peut dire. Y compris l’aménagement intérieur qui n’aura plus rien avoir avec le produit d’origine. Notamment en matière de transport des armements, particulièrement étudié pour leur mise en action rapide par les personnels transportés. Une bonne réactivé étant synonyme de vie sauvée.

La version Station Wagon, retenue par l’Armée de Terre pour remplacer le P4 (on parle là d’un parc de 3.700 engins) est un véhicule multi-mission, tout chemin robuste doté d’un important volume intérieur. Sa grande modularité permet également l’intégration de multiples équipements en matière de communication.

Sa version Pick-Up se caractérise par une mobilité élevée, grâce à un moteur turbo diesel de 3,2 litres, pouvant aller jusqu’à 200 cv. Disponible en cabine simple ou double, il est doté d’un plateau renforcé développé par ACMAT pour un usage militaire et de nombreuses missions. La bête offre une capacité de chargement de 1,3 tonnes, soit la plus grande capacité du marché et une autonomie de plus de 1.000 km. De quoi aller tirer quelques oreilles au plus loin pour nos forces spéciales. Et la possibilité d’un armement en tourelle légère n’a pas été oubliée.

À noter que le Pick-up police (plate-forme ouverte) pourra mettre en œuvre un drone de surveillance.

Bien évidemment les deux versions de l’ALTV sont aérotransportables.

À rappeler également RENAULT TRUCKS Defense est l’un des trois acteurs du Groupement Momentané d’Entreprises auquel le Ministère de la Défense a notifié le contrat Scorpion.

À ce titre, le Groupe participera à la réalisation de la nouvelle génération de véhicules de l’avant de l’Armée de Terre, le VBMR et l’EBRC. RENAULT TRUCKS Defense est notamment chargé de fournir les chaînes cinématiques et les systèmes d’armes petit calibre télé-opérés de ces deux véhicules. Le Groupe assurera l’ensemble de la logistique des pièces de rechange et des organes du programme Scorpion.

Note

1 La version police du Petit Véhicule Protégé (PVP).

 

A Propos Jacques Borde

Consulter aussi

Les Cinq Cercles de l’Islamisme

| Guerre Vs DA’ECH | Jean Cuny | Nouvel article de fond de Jean Cuny, …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer